#Mali : Dialogue inter-Maliens dans les régions, Tominian : Les travaux ont démarré

À l’instar des autres localités du Mali, la phase communale du Dialogue inter-Maliens a débuté samedi à Tominian, à la salle de délibération de la mairie de cette Commune rurale. L’ouverture des travaux a été présidée par le préfet du Cercle de Tominian, Ibrahima Koïta.

Publié mardi 16 avril 2024 à 07:23
#Mali : Dialogue inter-Maliens dans les régions,  Tominian : Les travaux ont démarré

Prennent part à ce dialogue, les associations de jeunes, des femmes, les organisations communautaires de base, le conseil local de la société civile, les chefs de village de la Commune rurale de Tominian, les représentants des ONG, les représentants des différentes confessions religieuses…

Le maire de la circonscription, Boba Abed Négo Dakouo, a félicité les autorités pour l’organisation de ces assises. Le préfet du Cercle de Tominian, Ibrahima Koïta, a invité les participants à mieux communiquer et discuter pour l’atteinte des objectifs.

Les thématiques débattues sont : paix et réconciliation, question politique et institutionnels, économie et développement durable, aspects sécuritaire et défense territoriale, la géo politique et environnement international.

Sadraac Tienou

Amap-Tominian



Mopti : Forte mobilisation autour du Dialogue inter-Maliens

Dans la Commune urbaine de Mopti, à l’instar des autres localités du pays, la phase locale du Dialogue inter-Maliens s’est déroulée dans de bonnes conditions. Les forces vives, les légitimités traditionnelles, les organisations de la société civile, les représentants des partis politiques, les forces de sécurité, les femmes et les jeunes de tout bord y ont pris part. L’évènement s’est déroulé dans la salle de délibération de l’hôtel de ville. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le préfet de cercle, Lassana Namou, en présence du maire Issa Kanssaye.

Ce dernier a souhaité la cordiale bienvenue aux participants. Justifiant la pertinence de ces assises, Lassana Namou a rappelé que depuis 2011, notre pays subit les effets collatéraux de la crise en Libye exacerbée par une double crise politique et institutionnelle avec des conflits intra et intercommunautaires, etc. Ces consultations visent alors à permettre au peuple malien de communier ensemble afin de diagnostiquer sans complaisance les maux qui rongent notre société et proposer des solutions pertinentes pour aider les gouvernants à poursuivre le processus de refondation du Mali, a expliqué le préfet. Il a exhorté les participants à débattre dans la sérénité, la courtoisie et le respect mutuel des cinq thématiques proposées par le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens.

Pour s’assurer de l’effectivité du démarrage des travaux et des conditions de travail des participants, le gouverneur de la région, le colonel-major Abass Dembélé, accompagné d’une forte délégation, a rendu visite aux participants de la Commune urbaine de Mopti et ceux de la Commune rurale de Socoura, dans le Cercle de Mopti. Saluant la grande mobilisation des acteurs, il les a invités à interagir dans la perspective de recherche de solutions durables. Le chef de l’exécutif régional a souhaité que les débats aboutissent à des solutions endogènes réfléchies et proposées par les populations elles-mêmes.

Dramane Coulibaly

Amap-Mopti

 

Diré : Les forces vives ont répondu à l’appel

Le Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation qui a démarré samedi dans la Commune urbaine de Diré a pris fin hier. Toutes les forces vives du cercle ont répondu à l’invitation des autorités de la Transition.

Au démarrage des travaux, le maire de Diré a énuméré la mauvaise gouvernance, les rebellions successives, le terrorisme et le crime organisé, les conflits intra-communautaires, etc. comme maux qui menacent l’existence même de notre nation. Il a expliqué que la rencontre vise la restauration de la paix, la réconciliation nationale et la cohésion sociale en résolvant définitivement les problèmes auxquels le pays est confronté depuis des décennies.

Amap-Diré

 

 

Gao : La phase communale s’est déroulée sans incident majeur

À Gao la phase communale du Dialogue inter-Maliens qui a débuté samedi a pris fin hier. Une équipe du Comité de pilotage, composée de Dr Mamadou Diamoutani et Mme Adèle Dembélé, y était pour s’assurer du bon démarrage des travaux. L’ouverture des travaux était présidée par le maire de la Commune urbaine de Gao, Boubacar Dacka Traoré, en présence du 1er adjoint du préfet de cercle de, Abdoulaye Cissé.

Notons que cinq thèmes : réconciliation nationale et cohésion sociale ; questions politiques et intentionnelles ; économie et développement durable ; aspect sécurité et défense, et géopolitique et environnement international étaient au cœur des débats.

L’équipe du comité de pilotage s’est rendue dans des communes pour constater le démarrage effectif du dialogue. Au termes de cette visite, le chef de file de la délégation du Comité de pilotage a dit : «Nous sommes venus apporter notre contribution aux autorités administratives du Cercle et de la Région de Gao pour faciliter la bonne compréhension et le déroulement du Dialogue inter-maliens.»


Il a déclaré avoir constaté que tout s’est déroulé normalement sans incident majeur. Cette visite était guidée par le préfet de Cercle de Gao, Chaka Kanté. Il dira que le Cercle de Gao comprend sept communes. Il s’agit de la Commune urbaine de Gao, et les Communes rurales de Gounzoureye, de Sonni Ali Ber, Telemsi, Inchawadj, N’tillit et Telemsi. Selon lui, toutes les composantes qui doivent participer étaient présentes et tout s’est passé sans incident tel que prescrit par les Termes de références (TDR).

 

Abdourhamane TOURÉ

Amap-Gao

 

 

Bankass : Le Dialogue inter-Maliens a démarré

 

La phase communale du Dialogue inter-Maliens a bien démarré samedi dans le Cercle de Bankass, à l’instar des autres localités du Mali. C’est la salle de conférence de la mairie de Bankass qui abrite l’ensemble des forces vives de Bankass pour un Dialogue inter-Maliens. L’ouverture des travaux a été présidée par le sous-préfet central par intérim, Adama Koné, en présence du maire de la Commune de Bankass. Y prennent part des chefs de village, des autorités religieuses, des représentants des femmes, des jeunes, des chasseurs, de la presse. L’objectif de ce Dialogue inter-Maliens est d’échanger pour une réconciliation véritable des cœurs et des esprits visant à favoriser le retour de la paix.

Les deux autorités administratives et politiques ont demandé à chacun de tourner la page douloureuse, de se pardonner pour le retour de la paix.

À noter que le Dialogue inter-Maliens a bien démarré au niveau des 12 communes du Cercle de Bankass.

Abdoul Kader Guindo

Amap-Bankass

 

 

Macina : Des débats houleux et fructueux

 

À l’instar des autres communes du pays, la phase communale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, a eu lieu dans le Cercle de Macina. Le lieutenant-colonel Albaraka Ag Amarizag, préfet du cercle, a présidé l’ouverture des travaux en présence des sous-préfets de Saloba, Sana, Kolongo, Monimpebougou et Macina. Étaient également présents les élus communaux, les services techniques, les forces vives de la localité, les légitimités traditionnelles, les représentants des confessions religieuses, etc.

L’objectif principal de ce dialogue est d’apaiser les cœurs et les esprits des populations, récoudre le tissu social, ramener tous les Maliens à la table du dialogue, car il ne saurait y avoir de progrès social sans la paix.

Il s’agit donc d’interroger sans complaisance les valeurs maliennes afin d’y puiser les ressources nécessaires et susceptibles de poser de bonnes bases pour la paix et la réconciliation nationale. Selon certains participants, cette médiation est la voie vers une paix définitive au Mali.

À l’issu de débats houleux et fructueux qui ont eu lieu dans les 11 communes du Cercle, les participants ont proposé des recommandations fortes visant à asseoir une paix durable.

Amap-Macina

 

Koro : Le dialogue inter-Maliens tenu sans incident

 

Le Dialogue inter-Maliens s’est tenu dans les 16 communes du Cercle de Koro. Les populations sont sorties massivement pour prendre part aux travaux qui revêtent un intérêt particulier pour toutes les couches sociaux professionnelles. La salle de conférence de la mairie a servi de cadre à la tenue de ces assises. La cérémonie d’ouverture était présidée par le 2ème adjoint du préfet de Cercle de Koro, Oumar Dembélé, qui avait à ses côtés le 1er adjoint au maire de la Commune de Koro, Issa Sagara, et le coordonnateur des travaux au niveau communal, Soumaïla Djimdé.

Les participants issus de toutes les couches de la société se sont penchés sur les cinq thématiques conformément aux Termes de références. Ils ont formulé des recommandations qui seront appréciées des phases régionales.

À travers ce processus, avait expliqué le 2ème adjoint au préfet, les autorités ont pris l’option de privilégier l’appropriation nationale du processus de paix afin d’éliminer les racines des conflits intra et intercommunautaires. Oumar Dembélé avait exhorté les participants à respecter la diversité d’opinions, la liberté d’expression, l’utilisation d’un langage courtois, l’écoute active, le respect de la diversité linguistique…

 

Moussa NIANGALY

Amap-Koro

Rédaction Lessor

Lire aussi : #Mali : Commune de Diallassagou (Bankass) : 19 personnes assassinées

La Commune rurale de Diallassagou a été le théâtre d’un drame abominable dans la journée du 25 mai dernier..

Lire aussi : #Mali : Albinisme : La sensibilisation pour éradiquer les préjugés et les stéréotypes

L’Association malienne pour la protection des personnes atteintes d’albinisme (Ampa) a organisé, vendredi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), un évènement dénommé : «La case de l’albinisme». La cérémonie s’est déroulée en présence de la présidente d.

Lire aussi : #Mali : Métier de cireur : Un tremplin ?

Ce petit métier a permis à de nombreux jeunes Maliens de se constituer un fond de commerce ou d’économiser dans l’optique d’émigrer vers d’autres cieux considérés comme étant l’eldorado.

Lire aussi : #Mali : 60è anniversaire de la Journée de l’Afrique : Éducation et Jeunesse au cœur des discours de l’Union africaine

La célébration de la Journée de l’Afrique a été marquée par des discours de Cheikhna Moulaye Zeine, ambassadeur de la République islamique de Mauritanie au Mali et au Burkina Faso et Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, président de la Mauritanie et président en exercice de l’Union africai.

Lire aussi : #Mali : Ligue des champions d’Afrique : Intouchable Al-Ahly !

Le club égyptien où évolue le Malien Aliou Dieng, a remporté son 12è titre de champion d’Afrique, en battant 1-0 l’Espérance Tunis, samedi 25 mai au Caire en finale retour de la compétition.

Lire aussi : #Mali : Communiqué du conseil des ministres du 22 mai 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 22 mai 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat..

Les articles de l'auteur

#Mali : Commune de Diallassagou (Bankass) : 19 personnes assassinées

La Commune rurale de Diallassagou a été le théâtre d’un drame abominable dans la journée du 25 mai dernier..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:53

#Mali : Albinisme : La sensibilisation pour éradiquer les préjugés et les stéréotypes

L’Association malienne pour la protection des personnes atteintes d’albinisme (Ampa) a organisé, vendredi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB), un évènement dénommé : «La case de l’albinisme». La cérémonie s’est déroulée en présence de la présidente de l’Ampa, Mme Maïga Aminata Traoré, et des autres membres de l’Association..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:08

#Mali : Métier de cireur : Un tremplin ?

Ce petit métier a permis à de nombreux jeunes Maliens de se constituer un fond de commerce ou d’économiser dans l’optique d’émigrer vers d’autres cieux considérés comme étant l’eldorado.

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:49

#Mali : 60è anniversaire de la Journée de l’Afrique : Éducation et Jeunesse au cœur des discours de l’Union africaine

La célébration de la Journée de l’Afrique a été marquée par des discours de Cheikhna Moulaye Zeine, ambassadeur de la République islamique de Mauritanie au Mali et au Burkina Faso et Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, président de la Mauritanie et président en exercice de l’Union africaine..

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 27 mai 2024 à 08:45

#Mali : Ligue des champions d’Afrique : Intouchable Al-Ahly !

Le club égyptien où évolue le Malien Aliou Dieng, a remporté son 12è titre de champion d’Afrique, en battant 1-0 l’Espérance Tunis, samedi 25 mai au Caire en finale retour de la compétition.

Par Rédaction Lessor


Publié lundi 27 mai 2024 à 08:32

#Mali : Communiqué du conseil des ministres du 22 mai 2024

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 22 mai 2024, dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:26

#Mali :Autonomisation de la femme : Un mémorandum signé entre le Fafe et Qatar Charity

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Dr Coulibaly Mariam Maïga, a présidé, mardi dernier dans les locaux de son département, une cérémonie de signature d’un mémorandum d’entente, entre le Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (Fafe) et l’Ong Qatar Charity..

Par Rédaction Lessor


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:06

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner