#Mali : Les délégations de la conférence régionale de l’Afrique de l’Ouest reçues par le chef du gouvernement

En prélude au 9è congrès panafricain de Lomé, prévu du 29 octobre au 02 novembre 2024, Bamako accueille depuis jeudi, la conférence régionale de l’Afrique de l’Ouest. En marge de cette rencontre, le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a reçu ce vendredi en audience à la Primature, les délégations de la conférence régionale de l’Afrique de l’Ouest et les représentants de l’Alliance Politique Africaine (APA).

Publié samedi 16 mars 2024 à 11:00
#Mali : Les délégations de la conférence régionale de l’Afrique de l’Ouest reçues par le chef du gouvernement

La délégation était conduite par le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et des Togolais de l’Extérieur, Pr Robert Dussey, en présence de son homologue malien  Abdoulaye Diop et de celui chargé des Maliens établis à l'Extérieur, Mossa AG Attaher. 


Au nom de l’ensemble des panafricains présents à Bamako, selon la cellule de communication de la Primature, le ministre togolais a chaleureusement remercié le chef du gouvernement pour l’accueil reçu dans notre capitale et pour l’image qu’il donne de la nouvelle Afrique à travers le monde. 


Pr Robert Dussey a rappelé que le congrès de Lomé qui s’inscrit dans le cadre de «la Décennie 2021-2031 des racines africaines et de la diaspora», a été décidé lors de la 36è session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine tenue à Addis-Abeba en février 2023.


Cette conférence de Bamako est couplée avec la réunion ministérielle de l’Alliance Politique Africaine, une plateforme informelle de concertation, de dialogue politique, de coopération multidimensionnelle et d’action collective. L’APA compte dix pays membres que sont le Mali, l’Angola, le Burkina Faso, le Gabon, la Guinée Conakry, la Libye, la Namibie, la République Centrafricaine, la Tanzanie et le Togo. 


Elle entend être un écho à la nécessité pour le continent africain, d’améliorer sa représentativité dans la gouvernance mondiale et d’œuvrer pour son progrès socio-économique dans un cadre de relation internationale plus juste.


En retour, le Premier ministre a exprimé toute sa reconnaissance quant au choix porté sur le Mali pour abriter la conférence régionale de l’Afrique de l’Ouest. Dr Choguel Kokalla Maïga a salué la pertinence du thème retenu ainsi que la richesse du profil des panelistes chargés de l’animer.   


Le chef du gouvernement est revenu sur les grandes orientations de la Transition ainsi que les grandes réformes du Mali Kura. Il s’agit de la nouvelle Constitution de notre pays, les Assises nationales de la Refondation (ANR), le dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation et le Pacte de stabilité sociale. 


Pour Choguel Kokalla Maïga, cette visite vient conforter le Mali dans sa démarche. Pour lui, il est certain que «le nouveau destin de l’Afrique s’écrit maintenant et cette fois-ci, par les Africains». Et, ce sera aux panafricains de redonner la confiance aux Africains. Car, pour lui, sans la confiance, on ne peut rien réussir.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023

Le gouvernement de la Transition a mis fin aux activités de «la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali», en conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024. Il est reproché à l'association «des agissements ostentatoires de nature à troubler l'ord.

Lire aussi : #Mali : Commune de N’Gabakoro droit : Le président de la transition offre deux forages aux populations de Titibougou et Fombabougou

L’équipe de ses œuvres sociales du président de la Transition, conduite par son conseiller spécial, Aguibou Dembélé a procédé hier à l’inauguration de châteaux d’eau au profit des quartiers de Titibougou et de Fombabougou dans la Commune de N’Gabakoro droit, dans le Cercle de Kati..

Lire aussi : #Mali : Disparition de Bassata Djiré : Une pionnière de la lutte pour l’émancipation des femmes s’en est allée

«Toutes les actions menées par les pionnières sont jetées dans les oubliettes», regrettait Mme Dembélé Sata Djiré dite Bassata lors d’un entretien en août 2023. Pourtant, précisait-elle, «la lutte des femmes n’a pas commencé maintenant»..

Lire aussi : #Mali : Lancées dans la ferveur dans les communes VI, V et IV de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont démarré samedi dernier dans la sérénité et la ferveur dans les Communes VI, V et IV de Bamako. En Commune VI, la cérémonie de lancement était présidée par le maire de la circonscription, Boubacar Keïta dans la salle polyvalen.

Lire aussi : #Mali : La Hac invite les médias à arrêter la diffusion des activités des partis politiques

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril, la Haute autorité de la communication (Hac) invite les médias à arrêter la diffusion et la publication des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations, conformément à leur suspension par le gouver.

Lire aussi : #Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions conf.

Les articles de l'auteur

#Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023

Le gouvernement de la Transition a mis fin aux activités de «la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali», en conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024. Il est reproché à l'association «des agissements ostentatoires de nature à troubler l'ordre public, à porter atteinte à la souveraineté de l'État et à l'unité nationale»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 21:50

#Mali : Commune de N’Gabakoro droit : Le président de la transition offre deux forages aux populations de Titibougou et Fombabougou

L’équipe de ses œuvres sociales du président de la Transition, conduite par son conseiller spécial, Aguibou Dembélé a procédé hier à l’inauguration de châteaux d’eau au profit des quartiers de Titibougou et de Fombabougou dans la Commune de N’Gabakoro droit, dans le Cercle de Kati..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:44

#Mali : Disparition de Bassata Djiré : Une pionnière de la lutte pour l’émancipation des femmes s’en est allée

«Toutes les actions menées par les pionnières sont jetées dans les oubliettes», regrettait Mme Dembélé Sata Djiré dite Bassata lors d’un entretien en août 2023. Pourtant, précisait-elle, «la lutte des femmes n’a pas commencé maintenant»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:32

#Mali : Lancées dans la ferveur dans les communes VI, V et IV de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont démarré samedi dernier dans la sérénité et la ferveur dans les Communes VI, V et IV de Bamako. En Commune VI, la cérémonie de lancement était présidée par le maire de la circonscription, Boubacar Keïta dans la salle polyvalente de la Cité des enfants sise à Niamakoro..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:28

#Mali : La Hac invite les médias à arrêter la diffusion des activités des partis politiques

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril, la Haute autorité de la communication (Hac) invite les médias à arrêter la diffusion et la publication des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations, conformément à leur suspension par le gouvernement ce mercredi 10 avril..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 13:52

#Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions confessionnelles et religieuses qui avaient ouvert le bal en début de semaine dernière..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 09:25

#Mali : Le gouvernement suspend les activités des partis politiques

Les activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations sont interdites jusqu'à nouvel ordre au Mali pour raison d'ordre public..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 10 avril 2024 à 21:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner