#Mali : Retrait de l’AES de la Cedeao : Soutien massif des Femmes aux autorités de la Transition

Après le retrait du Mali, du Burkina Faso et du Niger de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), plusieurs associations et groupements des femmes de Bamako sont massivement sorties, vendredi dernier, au Monument de la paix, pour exprimer leur soutien sans faille aux autorités de la Transition pour cette décision historique.

Publié mardi 06 février 2024 à 08:40 , mis à jour jeudi 18 avril 2024 à 01:22
#Mali : Retrait de l’AES de la Cedeao : Soutien massif des Femmes aux autorités de la Transition

L’événement a été présidé par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maiga (micro)

 

Il s’agissait, notamment de la Coordination des associations et ONG féminines (Cafo), de la Fédération nationale des femmes rurales (Fenafer), de l’Association des 250 femmes formées à des métiers artisanaux à Kati (Cofak), du Réseau des femmes leaders et du Réseau des femmes africaines ministres et parlementaires (Refamp).

Certaines femmes très enthousiastes brandissaient les drapeaux des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) : le Mali, le Burkina Faso et le Niger. D’autres portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «Les femmes de l’AES disent merci aux autorités pour l’initiative de la charte de Liptako Gourma instituant l’Alliance des États du Sahel», «l’AES est l’avenir, AES est sécurité».

L’événement a été présidé par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maiga. Elle était entourée de plusieurs de ses collègues, notamment le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les institutions, Ibrahim Ikassa Maiga, le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba et la ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée des Réformes politiques et institutionnelles, Mme Fatoumata Sékou Dicko. On notait également la présence des membres du Conseil national de Transition (CNT) comme Mme Djikiné Hatoumata Gakou et Mme Haïdara Aichata Alassane Cissé.

La présidente de Refamp, Sina Demba, a félicité les présidents du Burkina Faso, du Mali et du Niger, pour l’initiative de création de l’AES et salué leur décision historique et courageuse de sortir de la Cedeao, devenue un instrument aux mains des puissances étrangères. «Les peuples du Mali, du Niger et du Burkina Faso ont compris depuis fort longtemps que notre organisation commune, la Cedeao, est utilisée par des puissances pour empêcher les pays de l’AES de se développer. Les politiques qu’ils ont imposées au sein de la Cedeao nous empêchent d’aller de l’avant.


La Cedeao a été détournée de ses objectifs premiers, à savoir l’intégration économique, la mise en commun de nos potentialité en termes de ressources économiques, la suppression des barrières douanières pour pouvoir faciliter les transactions  entre les populations», a évoqué, pour sa part, le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les institutions. Pour Ibrahim Ikassa Maïga, le renouveau de l’Afrique est depuis entamé au sein des États du Sahel. Il a salué les femmes du Mali pour leur soutien aux autorités de la Transition.

La ministre chargé de la Promotion de la Femme a, au nom du président de la Transition et du Premier ministre, remercié l’ensemble des groupements et associations des femmes qui ont témoigné de leur soutien et leur accompagnement aux autorités de la Transition suite au retrait de l’AES de la Cedeao. «Nous sommes réunies ici pour apporter notre soutien au peuple malien et aux autorités de la Transition.

Nous sommes là à visage découvert et à la face du monde entier pour faire bloc derrière ces grands hommes que sont le général Abdramane Tiani, le colonel Assimi Goïta et le capitaine Ibrahim Traoré, qui ont décidé sans hésitation et dans le seul intérêt de nos peuples de quitter la Cedeao. Cette décision qui engage nos peuples sur la voie de la souveraineté politique et économique mérite notre accompagnement de tout les jours», a fait savoir Mme Coulibaly Mariam Maïga. Elle a affirmé que les femmes du Mali ont accueilli cette mesure du retrait de l’AES avec beaucoup de fierté.

Sinè TRAORE

Lire aussi : #Mali : Eaux et forêts : Des agents reçoivent la médaille d’honneur

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement durable, Mamadou Samaké, a procédé, jeudi dernier à la Cellule de gestion du système d’information forestier (CG-Sifor), à la décoration de 25 agents des eaux et forêts. 31 autres agents, admis à faire valoir leu.

Lire aussi : #Mali : Journées scientifiques de l’EHESP à Siby : Une intéressante expérience

L’école privée des hautes études en santé publique du Mali (EHESP-Mali) a organisé, samedi et dimanche derniers à Siby, la 17è édition de ses Journées scientifiques sous le thème : «Sciences en action». L’objectif visé était de partager les expériences sur les questions de santé.

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens et retrait de la Cedeao : La réflexion des universitaires

«Le Dialogue inter-Maliens : regards croisés» et «Retrait de l’Alliance des États du Sahel (AES) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) : enjeux, défis et perspectives» étaient les thèmes d’un forum universitaire organisé, hier au bloc pédagogiqu.

Lire aussi : #Mali : Techniciens de surface dans les établissements de santé : plaidoyer pro domo

L’Association des techniciens de surface, du secteur de la santé au Mali (Ates-SSM), en collaboration avec la commission santé du Conseil national de la Transition (CNT), a organisé une journée d’échanges sur la précarité de la vie, mais aussi en vue d’exprimer leur total soutien aux au.

Lire aussi : #Mali : Journée internationale des femmes et des filles de science : Leur participation accrue dans les domaines scientifiques est essentiel pour le développement de notre pays

Comment réduire l’écart entre les genres dans la science ? C’est l’un des soucis de l’Organisation des Nations unies. C’est pourquoi, le 22 décembre 2015, lors de son assemblée générale a adoptée la résolution A/RES/70/212 par laquelle elle a décidé de proclamer le 11 février de.

Lire aussi : #Mali : Commune I : Les autorités municipales et coutumières magnifient le travail du mouvement An Biko

Les élus et les chefs de quartier de la Commune I du District de Bamako, ont procédé lundi dernier, à une remise d’attestation de reconnaissance, de tableau d’honneur et d’un prix symbolique à Mme Fatoumata Niane Batouly, présidente du mouvement politique et citoyen «An-Biko»..

Les articles de l'auteur

#Mali : Eaux et forêts : Des agents reçoivent la médaille d’honneur

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement durable, Mamadou Samaké, a procédé, jeudi dernier à la Cellule de gestion du système d’information forestier (CG-Sifor), à la décoration de 25 agents des eaux et forêts. 31 autres agents, admis à faire valoir leurs droits à la retraite, ont reçu des cadeaux..

Par Sinè TRAORE


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:42

#Mali : Journées scientifiques de l’EHESP à Siby : Une intéressante expérience

L’école privée des hautes études en santé publique du Mali (EHESP-Mali) a organisé, samedi et dimanche derniers à Siby, la 17è édition de ses Journées scientifiques sous le thème : «Sciences en action». L’objectif visé était de partager les expériences sur les questions de santé et de développement au Sahel..

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 04 mars 2024 à 07:47

#Mali : Dialogue inter-Maliens et retrait de la Cedeao : La réflexion des universitaires

«Le Dialogue inter-Maliens : regards croisés» et «Retrait de l’Alliance des États du Sahel (AES) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) : enjeux, défis et perspectives» étaient les thèmes d’un forum universitaire organisé, hier au bloc pédagogique de la Faculté des sciences administratives et politiques (FSAP),.

Par Sinè TRAORE


Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:35

#Mali : Techniciens de surface dans les établissements de santé : plaidoyer pro domo

L’Association des techniciens de surface, du secteur de la santé au Mali (Ates-SSM), en collaboration avec la commission santé du Conseil national de la Transition (CNT), a organisé une journée d’échanges sur la précarité de la vie, mais aussi en vue d’exprimer leur total soutien aux autorités de la Transition pour la décision historique et courageuse de se retirer de la Cedeao..

Par Sinè TRAORE


Publié jeudi 22 février 2024 à 09:15

#Mali : Journée internationale des femmes et des filles de science : Leur participation accrue dans les domaines scientifiques est essentiel pour le développement de notre pays

Comment réduire l’écart entre les genres dans la science ? C’est l’un des soucis de l’Organisation des Nations unies. C’est pourquoi, le 22 décembre 2015, lors de son assemblée générale a adoptée la résolution A/RES/70/212 par laquelle elle a décidé de proclamer le 11 février de chaque année comme Journée internationale des femmes et des filles de science..

Par Sinè TRAORE


Publié mardi 13 février 2024 à 07:44

#Mali : Commune I : Les autorités municipales et coutumières magnifient le travail du mouvement An Biko

Les élus et les chefs de quartier de la Commune I du District de Bamako, ont procédé lundi dernier, à une remise d’attestation de reconnaissance, de tableau d’honneur et d’un prix symbolique à Mme Fatoumata Niane Batouly, présidente du mouvement politique et citoyen «An-Biko»..

Par Sinè TRAORE


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:50

#Mali : Protection des droits humains : Les universitaires opinent sur la question

L’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (USJPB) en collaboration avec le Centre d’étude, de recherche et de prospective en Afrique (Cerpa), organise, depuis hier dans ses locaux sur la colline de Badalabougou, un colloque international de deux jours sur le thème : «Les grands enjeux des droits humains en Afrique : regards croisés»..

Par Sinè TRAORE


Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:17

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner