Afrique du Sud : L'ancien président Jacob Zuma exclu de la course aux prochaines élections

L'ancien président sud-africain, Jacob Zuma, est disqualifié de la course pour les élections législatives prévues pour le 29 mai prochain.

Publié vendredi 29 mars 2024 à 11:46
Afrique du Sud :  L'ancien président Jacob Zuma exclu de la course aux prochaines élections

 

La Commission électorale indépendante (IEC) l'a annoncé, ce jeudi 28 mars, à travers un communiqué rendu public. L'IEC a de même fait savoir que tout autre candidat lésé par la décision de la Commission peut faire appel auprès du Tribunal électoral avant le 2 avril 2024. La commission confirme avoir reçu 82 objections concernant des candidats présentés par 21 partis politiques pour les élections nationales et provinciales (NPE) de 2024. 


«Le processus d'objection est l'une des différentes étapes du processus de nomination des candidats, qui s'est clôturé à 17 heures le 8 mars 2024», remémore l'IEC, avant de préciser que les objections aux candidats suivent un régime légal prescrit tant par la loi électorale que par la Constitution. 


Le président de l'IEC, Mosotho Moepya, a cité les motifs pour lesquels une objection peut être soulevée. Il s'agit de la non signature par un candidat de l'acceptation de candidature prescrite, de l'absence d'engagement prescrit signé par un candidat selon lequel il est lié par le Code de conduite. 


Sans oublier la Constitution qui prévoit que toute personne reconnue coupable d'un délit et condamnée à une peine d'emprisonnement de plus de 12 mois sans possibilité d'amende n'est pas éligible à l'Assemblée nationale. 


Selon plusieurs médias, ce critère est à l'origine de l'exclusion de l'ancien président sud-africain des élections législatives. Jacob Zuma avait été emprisonné après une condamnation de 15 mois pour outrage à la justice en raison de son refus de comparaître devant une commission d'enquête sur la corruption. 


Pour rappel, l'octogénaire a dirigé le pays de 2009 à 2018 en tant que membre du parti historique : «Congrès national africain (ANC)». 

Mohamed DIAWARA

Lire aussi : #Mali : Le Synabef suspend sa grève de 72 heures

Le Syndicat national des banques, assurances, microfinances, établissements financiers, entreprises pétrolières et commerces du Mali (Synabef) a suspendu son mot d'ordre de grève..

Lire aussi : #Mali : Concours de recrutement à la fonction publique d’État : Les épreuves lancées

La seule ville de Bamako a enregistré 45.965 candidatures, soit 69,83% des candidats inscrits.

Lire aussi : #Mali : 65.817 candidats en lice pour le concours de la Fonction publique de l'État exercice 2023

Les épreuves des concours directs de recrutement dans la Fonction publique de l’État pour l'exercice 2023 démarrent ce samedi 13 avril à 8 heures au Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD). Le concours se poursuivra chaque week-end jusqu'au 5 mai prochain.

Lire aussi : Hépatite virale : L'OMS alerte sur le nombre grandissant de décès

De nouvelles données provenant de 187 pays montrent que le nombre estimé de décès dus à l'hépatite virale est passé de 1,1 million en 2019 à 1,3 million en 2022. Face à cette augmentation, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a sonné l'alarme à travers son rapport publié sur son co.

Lire aussi : #Mali: Canicule : De nombreux décès constatés

Le Centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré a enregistré 102 décès durant la période allant du 1er au 4 avril derniers. 60% des victimes étaient âgées de plus de 60 ans. Le tableau n’est guère plus reluisant dans d’autres structures hospitalières.

Lire aussi : #Mal : Canicule : Des pratiques à adopter

L’anesthésiste-réanimateur, Diadié Sékou Diakité, de l’hôpital de district de la Commune IV conseille d’éviter les efforts physiques et les déplacements sous la forte poussée de chaleur. Le praticien invite aussi les personnes à risque, notamment les vieilles personnes et les enfants.

Les articles de l'auteur

#Mali : Le Synabef suspend sa grève de 72 heures

Le Syndicat national des banques, assurances, microfinances, établissements financiers, entreprises pétrolières et commerces du Mali (Synabef) a suspendu son mot d'ordre de grève..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mardi 16 avril 2024 à 22:54

#Mali : Concours de recrutement à la fonction publique d’État : Les épreuves lancées

La seule ville de Bamako a enregistré 45.965 candidatures, soit 69,83% des candidats inscrits.

Par Mohamed DIAWARA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:19

#Mali : 65.817 candidats en lice pour le concours de la Fonction publique de l'État exercice 2023

Les épreuves des concours directs de recrutement dans la Fonction publique de l’État pour l'exercice 2023 démarrent ce samedi 13 avril à 8 heures au Lycée Ba Aminata Diallo (LBAD). Le concours se poursuivra chaque week-end jusqu'au 5 mai prochain.

Par Mohamed DIAWARA


Publié jeudi 11 avril 2024 à 12:55

Hépatite virale : L'OMS alerte sur le nombre grandissant de décès

De nouvelles données provenant de 187 pays montrent que le nombre estimé de décès dus à l'hépatite virale est passé de 1,1 million en 2019 à 1,3 million en 2022. Face à cette augmentation, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a sonné l'alarme à travers son rapport publié sur son compte X ce mardi à l'occasion du sommet mondial sur l'hépatite tenu du 9 au 11 avril à Lisbonne (Portugal)..

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 10 avril 2024 à 16:51

#Mali: Canicule : De nombreux décès constatés

Le Centre hospitalo-universitaire (CHU) Gabriel Touré a enregistré 102 décès durant la période allant du 1er au 4 avril derniers. 60% des victimes étaient âgées de plus de 60 ans. Le tableau n’est guère plus reluisant dans d’autres structures hospitalières.

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 05 avril 2024 à 17:23

#Mal : Canicule : Des pratiques à adopter

L’anesthésiste-réanimateur, Diadié Sékou Diakité, de l’hôpital de district de la Commune IV conseille d’éviter les efforts physiques et les déplacements sous la forte poussée de chaleur. Le praticien invite aussi les personnes à risque, notamment les vieilles personnes et les enfants à multiplier les bains et à observer bien d’autres comportements.

Par Mohamed DIAWARA


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:56

#Mali : L'ancien secrétaire général du ministère de l'Éducation nationale n'est plus

L'ancien secrétaire général du ministère de l'Éducation nationale, Kinane Ag Gadeda, est décédé ce mercredi 27 mars 2024 à l'hôpital du Mali. La triste nouvelle a été annoncée ce jeudi par le ministère de l'Éducation nationale sur sa page Facebook..

Par Mohamed DIAWARA


Publié vendredi 29 mars 2024 à 06:01

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner