Cricket : Deux nouvelles ligues portées sur les fonts baptismaux

La Fédération malienne de cricket (FeMaCrik) compte désormais six Ligues. Après les Ligues de Bamako, Koulikoro, Sikasso et Ségou, l’instance dirigeante du cricket national vient d’enregistrer l’affiliation des Ligues de San et Koutiala.

Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:26
Cricket :  Deux nouvelles ligues portées sur les fonts baptismaux

L’annonce de la création des deux instances a été faite par le président de la FeMaCrik, Kawory Berthé lors de l’Assemblée générale ordinaire de la fédération, dimanche 28 janvier. Une rencontre à laquelle ont participé les représentants des deux nouvelles Ligues, en qualité d’observateurs. Toutefois, Kawory Berthé a précisé qu’il s’agit, pour le moment, des Ligues provisoires dont les bureaux doivent être validés par une assemblée générale, conformément aux textes de la FeMaCrik (la Ligue de Gao qui a créée il y a deux ans, a également le statut de Ligue provisoire).


A l’image du premier responsable du cricket malien, Kawory Berthé, les participants à l’Assemblée générale ont été unanimes à saluer la création des deux nouvelles Ligues et exprimer leur bonheur de voir le cricket s’implanter progressivement dans les régions. «C’est une étape importante dans la promotion du cricket sur l’ensemble du territoire national», s’est félicité le président de la FeMaCrik, Kawory Berthé. Le représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP), Abdoulaye Kané, a également salué la création des Ligues de San et Koutiala et exhorté la fédération «à continuer sur la même lancée pour promouvoir et développer le cricket partout au Mali». «La direction nationale des sports et de l’éducation physique sera toujours disponible pour vous accompagner, comme elle le fait pour toutes les fédérations», a ajouté Abdoulaye Kané.

Auparavant, celui-ci avait félicité la FeMaCrik pour l’organisation régulière de ses assemblées générales et exhorté l’instance à respecter toujours ses propres textes pour le bon fonctionnement du cricket au Mali. Quant aux représentants des Ligues participantes, notamment Cheick Oumar Sanou (Ségou), Drissa Daou (Koutiala) et Mohamed Lamine Traoré (San), ils ont rendu, chacun, un hommage appuyé au bureau de la FeMaCrik pour les efforts déployés en faveur des Ligues régionales, invitant l’instance à mettre l’accent sur la formation pour permettre à toutes les régions d’avoir des encadreurs dignes de ce nom. «Notre gouverneur (colonel Ousmane Sangaré, ndlr) veut promouvoir toutes les disciplines dans la Région de San.

 Il nous a déjà approché et est pressé de la validation de notre Ligue», a dit le président du bureau provisoire de la Ligue de San, Mohamed Lamine Traoré. Avant l’intervention des représentants des Ligues, les participants à l’Assemblée générale ordinaire avaient passé au peigne fin les rapports financier et technique 2023 et le plan d’action 2024 qui a été présenté par Bréhima Doumbia dit Zizou, directeur de développement du cricket national.


***************


Tournoi Urbain Sangaré : Un tremplin pour les mômes

 

 

L’Assemblée générale ordinaire de la FeMaCrik s’est tenue, quelques jours après la 13è édition du Tournoi interscolaire Urbain Sangaré. Cette année, seize équipes masculines et féminines, réparties en trois catégories (les U13 et U15 Filles et Garçons et les U17 Garçons) ont participé à la compétition. Les équipes se sont affrontées dans une formule de championnat aller-simple.

À l’issue des débats, les scolaires de Néhémie se sont hissées sur la première marche du podium des U13 Filles, alors que les Cobras de Kalabancoro ont été sacrés chez les U15 Garçons. Chez les U15 Filles, le tournoi a été remporté par les Dynamic Girls de l’école Kariba Boïté. Toutes les équipes sacrées ont reçu des cadeaux composés de fournitures scolaires.

La cérémonie de clôture s’est déroulée sur le terrain de la CroixRouge à Djélibougou, en présence du président de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik), Kawory Berthé qui avait à ses côtés plusieurs membres du bureau fédéral et des représentants des établissements ayant participé au tournoi.

Soulemane Bobo Tounkara

Lire aussi : Jeux olympiques : Le Mali en bonne compagnie ?

La sélection nationale U23 est désormais fixée sur son sort. Lors des Jeux olympiques Paris 2024 (26 juillet au 11 août), elle évoluera dans le groupe D, en compagnie du Paraguay, d’Israël et du représentant de la Confédération asiatique de football (AFC)..

Lire aussi : #Mali : Disparition : Boubacar Sow, l’armoire à glace s’en est allée

Demba Coulibaly, notre regretté confrère de l’ORTM, l’appelait par le sobriquet Armoire à glace, tout simplement parce que Boubacar Sow était dur sur l’homme et ne rechignait jamais au combat dans un match de football. Mais au-delà de sa générosité dans l’effort et sa capacité à se.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Alassane Diarra, le malien qui enflamme la super league

Transféré en Zambie en 2019, en provenance de Yeelen olympique, le milieu de terrain de 27 ans fait aujourd’hui le bonheur des Red Arrows de Lusaka qui visent un deuxième titre consécutif de champion, après le sacre de 2023. Coup de projecteur sur un joueur qui a été l’un des grands artis.

Lire aussi : #Mali : Escrime : Un open pour lancer la saison

C’est rare pour être souligné. Samedi 9 mars au Centre Olympafrica de Banankabougou, la finale masculine de la 1ère édition de l’Open épée entre Idriss Ouaro et Souleymane Djiré s’est terminée, alors qu’aucun des deux tireurs (combattants en escrime, ndlr) n’avait réussi à attein.

Lire aussi : #Mali : Éditorial : Et maintenant ?

Presque tous les problèmes qui freinent le bon fonctionnement du football national ont été passés au peigne fin par les participants au symposium national. Reste à savoir le sort qui sera réservé au document final de la rencontre.

Lire aussi : CAN 2023 : L’histoire se répète pour le Nigeria

Quarante ans après sa défaite en finale 3-1 contre le Cameroun, la sélection nigériane chute à nouveau sur la dernière marche du podium, cette fois face au pays hôte de la CAN, la Côte d’Ivoire qui avait également organisé l’édition de 1984. C’est la 5è défaite des Nigérians en 8.

Les articles de l'auteur

Jeux olympiques : Le Mali en bonne compagnie ?

La sélection nationale U23 est désormais fixée sur son sort. Lors des Jeux olympiques Paris 2024 (26 juillet au 11 août), elle évoluera dans le groupe D, en compagnie du Paraguay, d’Israël et du représentant de la Confédération asiatique de football (AFC)..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié vendredi 22 mars 2024 à 08:04

#Mali : Disparition : Boubacar Sow, l’armoire à glace s’en est allée

Demba Coulibaly, notre regretté confrère de l’ORTM, l’appelait par le sobriquet Armoire à glace, tout simplement parce que Boubacar Sow était dur sur l’homme et ne rechignait jamais au combat dans un match de football. Mais au-delà de sa générosité dans l’effort et sa capacité à se surpasser dans les matches à haute intensité, Boubacar Sow se distinguait aussi par son physique impressionnant et sa rigueur dans le marquage..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié jeudi 21 mars 2024 à 09:19

#Mali : Nos expatriés : Alassane Diarra, le malien qui enflamme la super league

Transféré en Zambie en 2019, en provenance de Yeelen olympique, le milieu de terrain de 27 ans fait aujourd’hui le bonheur des Red Arrows de Lusaka qui visent un deuxième titre consécutif de champion, après le sacre de 2023. Coup de projecteur sur un joueur qui a été l’un des grands artisans de la montée des Olympiens en D1.

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié jeudi 14 mars 2024 à 09:05

#Mali : Escrime : Un open pour lancer la saison

C’est rare pour être souligné. Samedi 9 mars au Centre Olympafrica de Banankabougou, la finale masculine de la 1ère édition de l’Open épée entre Idriss Ouaro et Souleymane Djiré s’est terminée, alors qu’aucun des deux tireurs (combattants en escrime, ndlr) n’avait réussi à atteindre les 15 touches réglementaires (le premier a été sacré avec 14 touches, contre 10 pour son adversaire)..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié mardi 12 mars 2024 à 09:07

#Mali : Éditorial : Et maintenant ?

Presque tous les problèmes qui freinent le bon fonctionnement du football national ont été passés au peigne fin par les participants au symposium national. Reste à savoir le sort qui sera réservé au document final de la rencontre.

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 11 mars 2024 à 08:48

CAN 2023 : L’histoire se répète pour le Nigeria

Quarante ans après sa défaite en finale 3-1 contre le Cameroun, la sélection nigériane chute à nouveau sur la dernière marche du podium, cette fois face au pays hôte de la CAN, la Côte d’Ivoire qui avait également organisé l’édition de 1984. C’est la 5è défaite des Nigérians en 8 finales.

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié mardi 13 février 2024 à 11:36

CAN 2023 : Les éléphants forcent le destin

La Côte d’Ivoire est donc allée au bout de son rêve. Comme portés par une force divine après la fin de la phase de poules de la CAN et leur repêchage au titre de meilleurs troisièmes, les Éléphants, version Emerse Faé, sont devenus hier, les nouveaux rois d’Afrique grâce à leur victoire 2-1 contre le Nigeria en finale de la 34è édition de la CAN..

Par Soulemane Bobo Tounkara


Publié lundi 12 février 2024 à 08:03

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner