Kidal, Indélimane, Douentza et Sossobé : Des dizaines de terroristes éliminés et plusieurs suspects interpellés

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent avec efficacité leur mission régalienne de défense opérationnelle du territoire national.

Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:30
Kidal, Indélimane, Douentza et Sossobé : Des dizaines de terroristes éliminés et plusieurs suspects interpellés

Les FAMa continuent d’enregistrer des  victoires éclatantes sur les forces du mal

 

Cette dynamique combative appuyée avec l'exploitation de renseignements fiables a permis à nos équipes d'interpeller lundi dernier, 11 suspects terroristes à Tourek, un village situé à 4 kilomètres au Sud-est de Kidal, a informé hier la Direction de l'Information et des Relations publiques des Armées (Dirpa), dans un message flash sur ses plateformes digitales.

«L’état-major général des Armées informe l'opinion nationale que le 17 juin 2024 aux environs de 06h00, les FAMa ont exploité des informations relatives à la présence de terroristes à Tourek, village situé à 4 kilomètres au Sud-est de Kidal », indique la Dirpa. Ainsi, pendant la fouille, un pick-up conduit par deux terroristes y compris le sieur Oumar Elhadji, propriétaire d'une boutique dans le village, a forcé le dispositif des FAMa, n'a pas obtempéré aux sommations et s'est dirigé vers Tassik. Par ailleurs, «11 suspects terroristes ont été interpellés», précise la source sécuritaire.

Ce résultat intéressant est venu renforcer d'autres victoires éclatantes de nos hommes en treillis, suite à une riposte vigoureuse le samedi 15 juin, à une embuscade complexe avec l'emploi de véhicule piégé tendu par les ennemis de la paix dans les encablures d'Indélimane (Région de Gao). Cette information a été donnée dimanche 16 juin 2024, par la Dirpa via un communiqué. «L'état-major général des Armées informe l'opinion que le 14 juin 2024 aux environs de 06h30, les FAMa en mouvement ont déjoué une embuscade complexe au véhicule piégé dans le secteur d'Indélimane sur la route Ménaka-Ansongo», précise le document.

Selon la source militaire, le véhicule piégé lancé contre la patrouille a été tenu et détruit à distance de sécurité. Le communiqué de l'Armée fait également savoir qu'après l'échec de l'embuscade, un groupe d'une dizaine de terroristes a été traqué et détruit dans son refuge de repli. Un engin explosif improvisé découvert à 102 km d'Ansongo a été détruit sans incident, ajoute la source sécuritaire. Le bilan du ratissage de la zone fait état de 32 terroristes neutralisés, deux véhicules terroristes détruits, de l'armement, des munitions et des matériels de construction d'Engins explosifs improvisés (EEI) récupérés, rapporte la même source.

 Côté amis, «le souffle de la grande explosion consécutive à la destruction du véhicule piégé a fait cinq blessés FAMa dont deux graves». L'état-major général des Armées rassure les populations que la recherche et la destruction des terroristes continuent.

Quelques jours plus tôt, nos unités ont neutralisé plusieurs combattants terroristes après avoir déjoué une embuscade à Douentza, a annoncé, le jeudi 13 juin, l’état-major général des Armées dans un communiqué.

 «L'état-major général des Armées informe l'opinion nationale que ce jeudi 13 juin 2024, de retour de mission de Douentza, les FAMa ont déjoué avec succès une embuscade des groupes armés terroristes à 33 km au sud de la ville», explique la hiérarchie militaire. Selon la source sécuritaire, le bilan de cette réplique fait état de plusieurs terroristes neutralisés et une importante quantité de matériels de guerre composés de AK-47, de chargeurs garnis et de radios talkie-walkie avec chargeurs  récupérés par nos unités.

Aussi, dans la même dynamique, les FAMa, de retour de mission de la zone de Sossobé, ont neutralisé des terroristes guetteurs en possession de matériels roulant et des tenues et effets militaires entre Sossobé et Kala, situé dans le Cercle de Ténenkou (Région de Mopti). En cette circonstance, l'état-major général des armées rassure les populations que les FAMa restent déterminées à sécuriser les personnes et leurs biens sur l'ensemble du territoire.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Lire aussi : #Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Lire aussi : RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Lire aussi : #Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V.

Lire aussi : #Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Lire aussi : 1er sommet des chefs d’État de l’AES  : Le rendez-vous historique de Niamey

Les chefs d’État des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont approuvé le document de création d’une Confédération. Mais aussi le règlement intérieur du Collège des présidents de l’organisation, avant d’adopter la Déclaration portant le nom de la capitale nigérienn.

Les articles de l'auteur

États-Unis : Donald Trump blessé par des tirs en plein meeting de campagne à Butler en Pennsylvanie

L’ancien président et candidat républicain à la présidentielle du 05 novembre prochain Donald Trump a été évacué par les services de sécurité ce samedi 13 juillet 2024 avec une oreille ensanglantée, ont rapporté plusieurs medias américains..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 14 juillet 2024 à 08:17

#Burkina Faso : Vers le retrait des permis miniers aux pays qui refusent de vendre du matériel militaire à l'État

Le président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, a annoncé ce jeudi que son pays va retirer des permis d’exploitation minières aux pays qui refusent de lui vendre du matériel de guerre ou qui bloquent la livraison de ce matériel, rapporte l'Agence d'information du Burkina (AIB)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:41

RDC : La star de la musique Koffi Olomidé convoqué par le CSAC

En République démocratique du Congo (RDC), la star de la rumba Koffi Olomide est convoquée par le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC), pour ses propos au sujet des tensions entre la RDC et le Rwanda..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 20:05

#Mali : Mise sous mandat de dépôt de Me Mohamed Aly Bathily : Ce qu’il faut comprendre dans la procédure

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt le lundi 08 juillet 2024. Interpellé vendredi dernier par la Brigade d’investigation judiciaire (Bij) de Bamako, il a été présenté ce lundi à un juge du Tribunal de grande instance de la Commune V du District de Bamako qui l’a inculpé puis placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale d’arrêt de Bamako Coura..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:41

#Mali : L'ancien ministre Me Mohamed Ali Bathily placé sous mandat de dépôt

L’ancien ministre de la Justice, Me Mohamed Ali Bathily a été placé sous mandat de dépôt ce lundi 08 juillet 2024..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 22:08

1er sommet des chefs d’État de l’AES  : Le rendez-vous historique de Niamey

Les chefs d’État des trois pays de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont approuvé le document de création d’une Confédération. Mais aussi le règlement intérieur du Collège des présidents de l’organisation, avant d’adopter la Déclaration portant le nom de la capitale nigérienne.

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:24

Fin du 1er Sommet de l'AES : Les chefs d'État adoptent le traité instituant la Confédération

Réunis en session inaugurale, les chefs d'État des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES) ont approuvé et paraphé le traité concrétisant la création d'une Confédération entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. S'y ajoute le règlement intérieur du Collège des présidents de l'organisation, avant d'adopter une déclaration dite «la déclaration de Niamey»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié samedi 06 juillet 2024 à 19:51

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner