#Mali : Journée internationale des monuments et des sites : Halte à la menace sur le patrimoine !

Dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sites célébrée le 18 avril de chaque année, depuis 1982, le comité du Conseil international des monuments et des sites (Icomos) Mali a organisé, hier à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI - ABT), une conférence-débat sous le thème : «Catastrophes et conflits à travers le prisme de la Charte de Venise».

Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:37
#Mali : Journée internationale des monuments et des sites : Halte à la menace sur le patrimoine !

Les conférenciers ont rendu un vibrant hommage aux pionniers du patrimoine

 


La conférence était co-animée par l’ancien directeur national du patrimoine culturel et président de Icomos Mali, Lassana Cissé, et son vice-président, Abdel Kader Fofana. On y notait aussi la présence de la secrétaire générale de la Commission nationale pour l’Unesco et de l’Organisation islamique pour la science, l’éducation et la culture (Isesco), Pr Diallo Kadidia Maïga, du conseiller à la Primature, Dr Aboubacar Diaby, mais aussi des architectes, enseignants-chercheurs, étudiants et autres professionnels du patrimoine.   

Les conférenciers ont rendu un vibrant hommage aux pionniers du patrimoine, avant de faire observer une minute de silence à la mémoire des disparus.

Ils ont aussi tous évoqué la nécessité de la relecture de la Charte de Venise et celle d’Athènes qui ont toutes deux montré leurs limites dans le cadre de la protection et la promotion du patrimoine culturel africain. Les conférenciers ont également soutenu que l’Afrique est sous-représentée au niveau de la Charte de Venise. Aussi, plusieurs monuments et sites africains doivent aujourd’hui rejoindre la Charte de Venise pour répondre aux préoccupations de l’heure. Ils sont exposés aux catastrophes naturelles et à un risque de destruction, d’où la nécessité et l’urgence de la protection des monuments et sites. 

Les deux orateurs du jour ont expliqué le contenu de ces deux chartes. Celle d’Athènes est de 1933, la Charte de Venise a été adoptée le 31 mai 1964 en Italie par les professionnels du patrimoine. C’était une époque qui promettait un progrès et un développement économique sans limite pour la sauvegarde du patrimoine. Six décennies plus tard, les monuments et les sites sont confrontés à une urgence climatique, à un nombre croissant de catastrophes naturelles, ainsi qu’aux conflits qui conduisent à la destruction de sites culturels et au déplacement massif des populations.

Chaque année, l’Icomos propose un thème central pour les célébrations de la journée du 18 avril. Le choix du thème de cette année s’explique par le contexte de la crise que le monde connaît depuis plusieurs années et particulièrement la destruction du patrimoine culturel africain.

Selon Lassana Cissé, cette conférence est un espace de sensibilisation et d’éveil de conscience pour les jeunes et futurs cadres du pays. Ce qui justifie le choix de l’Eni pour abriter la conférence.

Ils ont aussi expliqué l’engagement de leur association dans la sauvegarde des monuments et sites qui sont aujourd’hui en voie de destruction. Un intéressant débat a suivi les communications. Étudiants et professionnels du patrimoine ont marqué leur intérêt pour la sauvegarde du patrimoine culturel. Aux différentes préoccupations et interrogations des uns et des autres, les conférences et des personnes ressources comme Dr Kléna Sanogo ont apporté des réponses appropriées. Pour ce dernier, les jeunes doivent s’intéresser au patrimoine et s’investir aux côtés des professionnels pour sa promotion.

Les deux conférenciers ont remercié les partenaires, notamment l’Unesco qui a toujours accompagné leur association. Il faut retenir que le comité, Icomos-Mali, créé depuis 1996, fait partie des 107 comités nationaux existants.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali: Transport en commun : Un casse-tête

Certains passagers se plaignent de voir les apprentis s’octroyer le droit de leur imposer des tarifs. Ils en appellent aux autorités compétentes en vue de mettre de l’ordre dans ce secteur.

Lire aussi : #Mali : Festivals culturels : Des outils de développement

Ces rendez-vous culturels boostent l’économie des régions ou cercles d’accueil. Au cours des activités, les habitants réalisent des business intéressants avec des produits locaux qu’ils proposent aux festivaliers.

Lire aussi : #Mali : Forum de la jeunesse en Chine : Le plaidoyer du Malien Amadou Biga

La 8è édition du Grand rassemblement de la jeunesse Chine-Afrique s’est tenue du 20 au 27 mai dernier à Beijing dans la capitale chinoise et Jinhua dans la province de Zhejiang (en Chine) sous le thème : «Rassembler les forces de la jeunesse et construire la modernisation Chine-Afrique»..

Lire aussi : #Mali : Sankè-Mô : Un patrimoine à préserver

La valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel sont toujours au cœur des préoccupations des autorités. Celles-ci s’inscrivent dans une vision de notre savoir-faire et savoir-vivre.

Lire aussi : #Mali : Fête des masques et marionnettes à Koulouninko : La tradition se perpétue

Samedi dernier, la place publique de Koulouninko, un quartier périphérique de Bamako, avait revêtu ses plus beaux atours, en plus du drapeau national : vert, or et rouge, pour accueillir la 16è édition de la fête traditionnelle et folklorique du quartier qui s’est tenue sous le thème : «En.

Lire aussi : #Mali : Métiers des arts : Le collectif des organisations professionnelles réclame le renouvellement des instances

On sent une colère diffuse au niveau du Collectif des organisations professionnelles d’artisans du Mali. Celui-ci estime que les mandats sont expirés depuis plus d’une décennie et réclame donc légitimement le renouvellement des instances des chambres de métiers du Mali. Le Collectif a anim.

Les articles de l'auteur

#Mali: Transport en commun : Un casse-tête

Certains passagers se plaignent de voir les apprentis s’octroyer le droit de leur imposer des tarifs. Ils en appellent aux autorités compétentes en vue de mettre de l’ordre dans ce secteur.

Par Amadou SOW


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:51

#Mali : Festivals culturels : Des outils de développement

Ces rendez-vous culturels boostent l’économie des régions ou cercles d’accueil. Au cours des activités, les habitants réalisent des business intéressants avec des produits locaux qu’ils proposent aux festivaliers.

Par Amadou SOW


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:05

#Mali : Forum de la jeunesse en Chine : Le plaidoyer du Malien Amadou Biga

La 8è édition du Grand rassemblement de la jeunesse Chine-Afrique s’est tenue du 20 au 27 mai dernier à Beijing dans la capitale chinoise et Jinhua dans la province de Zhejiang (en Chine) sous le thème : «Rassembler les forces de la jeunesse et construire la modernisation Chine-Afrique»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 10 juin 2024 à 09:16

#Mali : Sankè-Mô : Un patrimoine à préserver

La valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel sont toujours au cœur des préoccupations des autorités. Celles-ci s’inscrivent dans une vision de notre savoir-faire et savoir-vivre.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:14

#Mali : Fête des masques et marionnettes à Koulouninko : La tradition se perpétue

Samedi dernier, la place publique de Koulouninko, un quartier périphérique de Bamako, avait revêtu ses plus beaux atours, en plus du drapeau national : vert, or et rouge, pour accueillir la 16è édition de la fête traditionnelle et folklorique du quartier qui s’est tenue sous le thème : «Ensemble pour le développement de Koulouninko»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:02

#Mali : Métiers des arts : Le collectif des organisations professionnelles réclame le renouvellement des instances

On sent une colère diffuse au niveau du Collectif des organisations professionnelles d’artisans du Mali. Celui-ci estime que les mandats sont expirés depuis plus d’une décennie et réclame donc légitimement le renouvellement des instances des chambres de métiers du Mali. Le Collectif a animé, la semaine dernière à la Bourse du travail, un point de presse sur la question..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:18

#Mali :Festival de Bélénitugu : Un levier de développement

Ce festival est en train de faire son trou et de s’imposer dans l’agenda culturel national comme l’une des grandes rencontres culturelles.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:04

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner