#Mali : Rapport d’étape du Comite de pilotage du Dialogue inter-Maliens : Le document remis au chef de l’État le lundi 4 mars

Le rapport d’étape du Comite de pilotage du Dialogue inter-Maliens sera remis au chef de l’État le lundi 4 mars. Les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens, en ont fait l’annonce hier lors de la cérémonie de clôture de l’atelier national de validation des Termes de référence (TDR), tenu du 26 au 29 février 2024 au CICB.

Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:01
#Mali : Rapport d’étape du Comite de pilotage du Dialogue inter-Maliens : Le document remis au chef de l’État le lundi 4 mars

La cérémonie de clôture était présidée par le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, en présence de plusieurs membres du gouvernement dont le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, colonel Abdoulaye Maïga et celui chargé de la Réconciliation, colonel-major Ismaël Wagué. L’évènement a également enregistré la présence des autorités administratives, coutumières et des légitimités traditionnelles de Bamako ainsi que le corps diplomatique accrédité dans notre pays et des représentants des organisations internationales.

Réunis en plénière durant quatre jours d’échanges, les 350 délégués venus des 19 régions, du district de Bamako et de la diaspora ont adopté l’avant-projet de TDR soumis à leur appréciation. Après avoir apporté des améliorations significatives au document, a précisé le rapporteur général du Comité de pilotage, Boubacar Sow. 

Cette validation constitue une étape importante qui permettra la tenue de ces assises dans les conditions favorables. «Les débats se poursuivront dans les communes, les régions, le District de Bamako, les ambassades et consulats ainsi que la phase nationale qui en sera le dénouement», a expliqué le président du Comité, l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga. 

Dans son discours de clôture, le Premier ministre a indiqué que le train du Dialogue est déjà en marche et chaque citoyen épris de paix et de liberté, a sa place pourvu qu’il accepte de monter à bord. «Retrouvons nous autour de ce qui nous unit. Car notre seul bien commun à nous tous, c’est le Mali. Parlons-nous, chamaillons-nous s’il le faut, mais de grâce, donnons-nous la main pour sauver notre patrie», a conseillé le chef du gouvernement.


Avant de rappeler que les communautés maliennes ont toujours vécu ensemble depuis des siècles, car le Mali est un peuple de brassage, un peuple uni par l’histoire et la culture. Selon lui, la participation des délégués des 19 régions et de la Diaspora a permis d’enrichir les thématiques proposées.

La cérémonie a été marquée par la lecture des principales conclusions de l’atelier par le rapporteur général du Comité de pilotage, Boubacar Sow.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023

Le gouvernement de la Transition a mis fin aux activités de «la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali», en conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024. Il est reproché à l'association «des agissements ostentatoires de nature à troubler l'ord.

Lire aussi : #Mali : Commune de N’Gabakoro droit : Le président de la transition offre deux forages aux populations de Titibougou et Fombabougou

L’équipe de ses œuvres sociales du président de la Transition, conduite par son conseiller spécial, Aguibou Dembélé a procédé hier à l’inauguration de châteaux d’eau au profit des quartiers de Titibougou et de Fombabougou dans la Commune de N’Gabakoro droit, dans le Cercle de Kati..

Lire aussi : #Mali : Disparition de Bassata Djiré : Une pionnière de la lutte pour l’émancipation des femmes s’en est allée

«Toutes les actions menées par les pionnières sont jetées dans les oubliettes», regrettait Mme Dembélé Sata Djiré dite Bassata lors d’un entretien en août 2023. Pourtant, précisait-elle, «la lutte des femmes n’a pas commencé maintenant»..

Lire aussi : #Mali : Lancées dans la ferveur dans les communes VI, V et IV de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont démarré samedi dernier dans la sérénité et la ferveur dans les Communes VI, V et IV de Bamako. En Commune VI, la cérémonie de lancement était présidée par le maire de la circonscription, Boubacar Keïta dans la salle polyvalen.

Lire aussi : #Mali : La Hac invite les médias à arrêter la diffusion des activités des partis politiques

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril, la Haute autorité de la communication (Hac) invite les médias à arrêter la diffusion et la publication des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations, conformément à leur suspension par le gouver.

Lire aussi : #Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions conf.

Les articles de l'auteur

#Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023

Le gouvernement de la Transition a mis fin aux activités de «la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali», en conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024. Il est reproché à l'association «des agissements ostentatoires de nature à troubler l'ordre public, à porter atteinte à la souveraineté de l'État et à l'unité nationale»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 21:50

#Mali : Commune de N’Gabakoro droit : Le président de la transition offre deux forages aux populations de Titibougou et Fombabougou

L’équipe de ses œuvres sociales du président de la Transition, conduite par son conseiller spécial, Aguibou Dembélé a procédé hier à l’inauguration de châteaux d’eau au profit des quartiers de Titibougou et de Fombabougou dans la Commune de N’Gabakoro droit, dans le Cercle de Kati..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:44

#Mali : Disparition de Bassata Djiré : Une pionnière de la lutte pour l’émancipation des femmes s’en est allée

«Toutes les actions menées par les pionnières sont jetées dans les oubliettes», regrettait Mme Dembélé Sata Djiré dite Bassata lors d’un entretien en août 2023. Pourtant, précisait-elle, «la lutte des femmes n’a pas commencé maintenant»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:32

#Mali : Lancées dans la ferveur dans les communes VI, V et IV de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont démarré samedi dernier dans la sérénité et la ferveur dans les Communes VI, V et IV de Bamako. En Commune VI, la cérémonie de lancement était présidée par le maire de la circonscription, Boubacar Keïta dans la salle polyvalente de la Cité des enfants sise à Niamakoro..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:28

#Mali : La Hac invite les médias à arrêter la diffusion des activités des partis politiques

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril, la Haute autorité de la communication (Hac) invite les médias à arrêter la diffusion et la publication des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations, conformément à leur suspension par le gouvernement ce mercredi 10 avril..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 13:52

#Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions confessionnelles et religieuses qui avaient ouvert le bal en début de semaine dernière..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 09:25

#Mali : Le gouvernement suspend les activités des partis politiques

Les activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations sont interdites jusqu'à nouvel ordre au Mali pour raison d'ordre public..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 10 avril 2024 à 21:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner