Coupe du monde U17 : Les Aiglonnets à l’assaut de la Muraille des Bleuets

Depuis le début du Mondial, la défense française n’a pris aucun but. Résistera-t-elle aujourd’hui à l’attaque de feu du Mali qui a inscrit 14 buts en 5 matches ? Tous les ingrédients semblent réunis pour une demi-finale de gala

Par

Publié mardi 28 novembre 2023 à 07:55
Coupe du monde U17 : Les Aiglonnets à l’assaut de la Muraille des Bleuets

C’est la 3è fois que les Maliens (blanc) atteignent le dernier carré du Mondial cadets

 

 

La journée s’annonce décisive pour les quatre dernières sélections encore en lice à la Coupe du monde U17, Indonésie 2023. Le stade Manahan de Surakarta va être le théâtre non pas d’une, mais de deux demi-finales qui promettent des étincelles, autant par l’enjeu qu’elles véhiculent que par les affiches en elles-mêmes.

La première demi-finale mettra aux prises l’Argentine et l’Allemagne à partir de 08h30 et à 12h, ce sera le choc entre les Aiglonnets du Mali et les Bleuets de la France. C’est ce face à face entre cadets maliens et français qui focalisera l’attention des supporters et téléspectateurs de notre pays et tout le monde rêve de voir les protégés du sélectionneur Soumaïla Coulibaly battre la France et se qualifier pour la finale.

Des quatre demi-finalistes, le Mali est la seule nation africaine encore en course pour la couronne mondiale (les trois autres représentants du continent, à savoir le Sénégal, le Burkina Faso et le Maroc ont été tous éliminés) et la France, le seul pays qui a soulevé le prestigieux trophée. Ce mardi, le Mali disputera sa troisième demi-finale en six participations au Mondial et les Aiglonnets ont atteint la finale en 2015, avant de chuter face au Nigeria (2-0).

Les protégés du technicien Soumaïla Coulibaly ont lancé leur campagne, en infligeant un cinglant 3-0 à l’Ouzbékistan lors de la première journée de la phase de poules, avant de chuter 1-0 face à l’Espagne lors de leur deuxième sortie et s’imposer 5-0 devant le Canada lors de la troisième journée de la phase de poules.

En huitièmes de finale, ce sera au tour du Mexique d’apprendre à ses dépens l’efficacité offensive des Aiglonnets (5-1). Opposés au Maroc en quarts de finale, le capitaine Ibrahim Diarra et ses partenaires dominent encore les débats, mais doivent se contenter du strict minimum pour valider leur ticket pour le dernier carré (1-0). Ainsi, en cinq sorties, les Aiglonnets ont inscrit la bagatelle de 14 buts pour seulement 2 encaissés. à ce stade du Mondial, le Mali possède la troisième meilleure attaque, à égalité avec l’Angleterre, éliminée en huitième de finale par l’Ouzbékistan (2-1), mais derrière le Brésil et l’Argentine qui ont marqué, chacun, 16 buts (les Brésiliens ont également pris la porte et ne défendront pas leur titre de champions du monde).

Pour cette confrontation avec la France, le sélectionneur Soumaïla Coulibaly pourra compter sur le retour du buteur-maison, Mamadou Doumbia qui a purgé une suspension de trois matches suite au carton rouge direct reçu contre l’Espagne lors de la deuxième journée. Autant les cadets maliens sont remarquables sur le plan offensif grâce notamment au travail des Ibrahim Kanaté, Ibrahim Diarra, Mahamoud Barry, Ange Martial Tia, autant l’équipe se montre solide derrière, portée par le gardien Bourama Koné qui a réalisé 21 arrêts en 5 matches.

«C’est une demi-finale de Coupe du monde, ce ne sera pas un match facile. Nous allons jouer comme nous l’avons fait lors des précédentes sorties de l’équipe. Depuis la fin de la phase de poules, tous les matches sont comme des finales qu’il faut impérativement gagner», a confié à la presse le capitaine Ibrahim Diarra. Interrogé sur la solidité défensive de la France qui n’a pris aucun but depuis le début de la compétition, l’international malien a répondu : «Si on veut gagner, on doit marquer. On va tout mettre en œuvre pour marquer et gagner». Pour le milieu offensif des Aiglonnets, la force de l’équipe reste toujours la solidarité sur le terrain, le collectif et le respect des consignes de l’encadrement technique. Et de terminer : «Nous demandons aux Maliennes et aux Maliens de faire des bénédictions pour l’équipe. De notre côté, nous allons tout faire pour gagner».

«C’est une demi-finale et c’est ouvert. Nous allons rester concentrés pour pouvoir gagner ce match», a déclaré de son côté le sélectionneur national Soumaïla Coulibaly. «Jugée à travers les vidéos que nous avons visionnées, la France se créé peu d’occasions et en concède à chaque match. Mais nous n’allons pas nous concentrer sur le jeu de notre adversaire, mais plutôt sur le nôtre. Les jeunes sont prêts à en découdre avec n’importe quel adversaire et je suis sûr qu’ils joueront leurs chances à fond dans ce choc avec la France», a conclu l’ancien capitaine des Aigles.

Sur le site de la Fédération internationale de football association (FIFA), le sélectionneur des Bleuets (surnom des cadets français, ndlr) Jean-Luc Vannuchi admet volontiers que la défense reste l’une des forces de ses joueurs, mais pour lui, la France est également capable de faire des différences en attaque. «On a quand même gagné des matches.

À part contre le Sénégal, on a gagné tous nos matches dans le jeu. On ne travaille pas que la défense, loin de là», a déclaré le technicien français, ajoutant qu’il est convaincu que ses joueurs peuvent «faire la différence contre le Mali».

Avant l’explication entre le Mali et la France, la première demi-finale du Mondial indonésien opposera l’Allemagne, championne d’Europe U17 en titre à l’Argentine. C’est un grand classique du football mondial même si Allemands et Argentins n’ont jamais goûté à la joie de soulever le trophée mondial à ce niveau. C'est la quatrième fois que les deux pays se rencontrent en Coupe du monde, mais la toute première en phase à élimination directe. Pour le moment, c’est l’égalité parfaite : une victoire de chaque côté et un nul.


 

Aujourd’hui au stade Manahan à Surakarta

8h30 : Allemagne-Argentine

12h : France-Mali

Boubacar KANTE

Lire aussi : #Mali : Coupe du Mali : Les cadors présents au rendez-vous

À l’image de l’AS Commune de Diré (Ligue de football de Tombouctou), balayé 7-0 par le Djoliba, les petits poucets n’ont pas fait le poids face aux grosses écuries..

Lire aussi : #Mali : Jeux Olympiques 2024 : Les Aigles espoirs fixés sur leur sort le 20 mars

À cinq mois de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, Paris 2024 (26 juillet-11 août), la Fédération internationale de football association (FIFA) a communiqué la date du tirage au sort des tournois de football. La cérémonie se tiendra le 20 mars à 19h GMT dans l’immeuble Pulse .

Lire aussi : #Mali : Championnat national : C’est toujours l’embouteillage en tête du classement

Le championnat national continue son petit bonhomme de chemin et c’est toujours l’embouteillage en tête du classement. Après 18 journées de débats, les trois grands favoris de la compétition, à savoir le Réal, champion sortant, le Djoliba, vice-champion et le Stade malien restent au coude.

Lire aussi : Centre sportif du Soleil levant : UN rêve se réalise pour le monde de l’aïkido malien

La Fédération malienne d’aïkido (FEMA) a désormais un siège. Le joyau, baptisé, Centre sportif du Soleil levant, a été inauguré samedi 24 février..

Lire aussi : Championnat national : C’est serré en tête

La 17è journée du championnat national a pris fin samedi 10 février. Après cette journée, trois équipes occupent la tête du classement avec 33 points chacune. Il s’agit du Stade malien, du Réal et du Djoliba, les trois grands favoris dans la course au titre de champion du Mali 2023-2024..

Lire aussi : Championnat national : Le bilan chiffré de la phase aller

Alors que la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) bat son plein, le championnat national continue son petit bonhomme de chemin. Démarrée le 1er novembre 2023, la première phase de la compétition s’est achevée le week-end dernier avec les matches de la 15è journée..

Les articles de l'auteur

#Mali : Coupe du Mali : Les cadors présents au rendez-vous

À l’image de l’AS Commune de Diré (Ligue de football de Tombouctou), balayé 7-0 par le Djoliba, les petits poucets n’ont pas fait le poids face aux grosses écuries..

Par Boubacar KANTE


Publié mardi 05 mars 2024 à 08:10

#Mali : Jeux Olympiques 2024 : Les Aigles espoirs fixés sur leur sort le 20 mars

À cinq mois de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, Paris 2024 (26 juillet-11 août), la Fédération internationale de football association (FIFA) a communiqué la date du tirage au sort des tournois de football. La cérémonie se tiendra le 20 mars à 19h GMT dans l’immeuble Pulse (France) qui sera le siège des Jeux de la Ville Lumière..

Par Boubacar KANTE


Publié jeudi 29 février 2024 à 08:42

#Mali : Championnat national : C’est toujours l’embouteillage en tête du classement

Le championnat national continue son petit bonhomme de chemin et c’est toujours l’embouteillage en tête du classement. Après 18 journées de débats, les trois grands favoris de la compétition, à savoir le Réal, champion sortant, le Djoliba, vice-champion et le Stade malien restent au coude à coude et rien n’est joué dans la course au titre..

Par Boubacar KANTE


Publié mardi 27 février 2024 à 08:48

Centre sportif du Soleil levant : UN rêve se réalise pour le monde de l’aïkido malien

La Fédération malienne d’aïkido (FEMA) a désormais un siège. Le joyau, baptisé, Centre sportif du Soleil levant, a été inauguré samedi 24 février..

Par Boubacar KANTE


Publié lundi 26 février 2024 à 08:25

Championnat national : C’est serré en tête

La 17è journée du championnat national a pris fin samedi 10 février. Après cette journée, trois équipes occupent la tête du classement avec 33 points chacune. Il s’agit du Stade malien, du Réal et du Djoliba, les trois grands favoris dans la course au titre de champion du Mali 2023-2024..

Par Boubacar KANTE


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:23

Championnat national : Le bilan chiffré de la phase aller

Alors que la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) bat son plein, le championnat national continue son petit bonhomme de chemin. Démarrée le 1er novembre 2023, la première phase de la compétition s’est achevée le week-end dernier avec les matches de la 15è journée..

Par Boubacar KANTE


Publié mercredi 31 janvier 2024 à 09:40

Taekwondo : Le Mali avec six athlètes aux qualificatifs des jeux africains

Les qualificatifs des Jeux africains se dérouleront du 9 au 11 février à Dakar au Sénégal. Pour la première fois de son histoire, le taekwondo malien sera présent dans toutes les catégories avec six athlètes : Aïchata Siby (-49 kg), Youssouf Simpara (-58 kg) et Mohamed Fofana (-68 kg) tous trois boursiers en Allemagne, Maïmouna Konaté (-57 kg), et Adama Samaké et Lassine Kouyaté chez les paralympiques..

Par Boubacar KANTE


Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:28

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner