Faits divers, Niamana : Le voleur échappe de peu au lynchage

Complètement à bout de souffle pour manque d’argent, il a tenté un vol par procuration. Malgré tout, il n’a pas échappé aux affres du cachot

Publié mercredi 24 mai 2023 à 07:48 , mis à jour jeudi 30 mai 2024 à 13:15
Faits divers,  Niamana : Le voleur échappe de peu au lynchage

À dix huit ans, Kassim vient d’être déféré au Parquet pour flagrant délit de vol. Ce garçon a été coincé avec l’aide des populations, alors qu’il tentait d’écouler son butin, fruit d’un vol qu’il venait de perpétrer peu de temps avant. Il a été conduit au commissariat de police de N’Tabacoro, Un dimanche, très tôt le matin, Kassim s’est rendu au « Garbal » (marché à bétail) du quartier Niamana, à la périphérie de la capitale.

D’après ses explications, il s’y était rendu pour chercher un travail. Il aurait erré durant des heures sans que la moindre chance ne lui sourie. Complètement à bout de souffle à cause du manque d’argent, il n’a plus cherché loin. Il s’est introduit dans la cour d’un garage auto, où il a constaté la présence de pièces détachées de seconde main. Kassim est ressorti  pour jeter un coup d’œil dans la rue. Un jeune qui poussait une charrette passait. Ce dernier cherchait de la ferraille de recyclage à acheter.


À 75 FCFA le kilogramme- Kassim l’a hélé et les deux ont échangé. Leurs échanges portaient sur l’achat-vente de ferrailles dont le premier avait besoin. Après des minutes de discussion, Kassim est parvenu à convaincre son vis-à-vis pour qu’il achète les « gros morceaux » de ferrailles, jetés dans le garage.

Le garçon avait convaincu le jeune pousse-pousseur qu’il est employé dans ce garage comme mécanicien. En cette qualité, il a ordonné à l’acheteur de ferrailles d’y pénétrer pour s’emparer du bloc de vitesse d’un véhicule qui trainait sur place. Avant, l’acheteur lui avait fait savoir qu’il cédait le kilogramme de ferrailles à 75 Fcfa. Mais Kassim a souhaité jouer à la prudence. Il a demandé au jeune homme de prendre le bloc de métal pour le faire sortir d’abord avant toute discussion sur le prix.

Sans réfléchir par deux fois, le pousse-pousseur s’est immédiatement introduit dans la cour du garage pour y soustraire le bloc de vitesse. Chargé de ce gros morceau de métal, il est sorti dans l’intention de le déposer dans sa petite charrette. Malheureusement, il avait été aperçu par des inconnus assis non loin des lieux. Cette scène leur paru suspecte. Et cela était suffisant pour qu’ils alertent le voisinage et les passants.

Complètement paniqué, le jeune propriétaire de pousse-pousse s’est débarrassé de ce bloc de métal visiblement très lourd. Puis, sans chercher à comprendre la suite, il a détalé pour échapper à un possible lynchage, laissant le butin sous la responsabilité de Kassim.

Ce dernier aura moins de chance, car il n’aura pas le temps de s’enfuir. C’est ainsi qu’il a été coincé par une foule de jeunes gens en colère. Ces derniers l’ont fait passer un sale quart d’heure en le rouant de coups de bâton et de pieds. Dans la foule, les plus extrémistes ont proposé de le brûler vif. Heureusement qu’un homme d’âge respectable est intervenu pour lui éviter ce supplice en plein jour dans une rue de Niamana.

Entre temps, un proche de la victime l’a appelé pour lui expliquer les faits. En réalité, ce dernier était un commerçant de pièces détachées de seconde main. Il déposait certaines de ses marchandises dans la cour du garage pour  les proposer à la vente. C’est en courant qu’il s’est présenté au commissariat de police de N’Tabacoro, où le voleur avait été déjà admis peu de temps avant. Son dossier a été finalement transféré au parquet du tribunal de Grande instance de la Commune VI.

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Bagadadji Rail-Da : Triste fin d’un dealer très connu dans le milieu

La victime et son bourreau étaient deux amis qui vivaient dans le même milieu des drogués depuis un certain temps. L’un se débarrassera définitivement de l’autre, sans autre forme.

Lire aussi : #Mali : Kati Kôkô : Braqeurs malchanceux

Les deux individus avaient presque réussi leur opération. Mais celle-ci a échoué grâce au courage de leur victime.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Les accusés retournent à la maison

Inculpés d’infractions criminelles, ils se sont défendus bec et ongles pour échapper à la rigueur de la loi. Le salut est finalement venu de la légèreté de leurs dossiers.

Lire aussi : #Mali : Pèlerinage 2024 : Le chronogramme des départs pour la Mecque

Chaque pèlerin doit passer 6 à 8 jours à Médine avant d’aller à La Mecque. D’après les plans, la majorité de nos pèlerins iront par vols directs à Médine.

Lire aussi : #Mali : District de Bamako : Des dealers internationaux aux arrêts

Quatre dealers s’apprêtaient à embarquer avec une importante quantité de drogue pour un pays voisin. Le voyage est reporté sine die.

Lire aussi : #Mali : Kati-Sananfara : «RASTA» tombe au cimetière

À cause de l’appât du gain facile, il avait quasiment tout dans son viseur. Son opération contre la construction du cimetière a été la dernière pour lui.

Les articles de l'auteur

#Mali : Bagadadji Rail-Da : Triste fin d’un dealer très connu dans le milieu

La victime et son bourreau étaient deux amis qui vivaient dans le même milieu des drogués depuis un certain temps. L’un se débarrassera définitivement de l’autre, sans autre forme.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:18

#Mali : Kati Kôkô : Braqeurs malchanceux

Les deux individus avaient presque réussi leur opération. Mais celle-ci a échoué grâce au courage de leur victime.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 17:40

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Les accusés retournent à la maison

Inculpés d’infractions criminelles, ils se sont défendus bec et ongles pour échapper à la rigueur de la loi. Le salut est finalement venu de la légèreté de leurs dossiers.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:09

#Mali : Pèlerinage 2024 : Le chronogramme des départs pour la Mecque

Chaque pèlerin doit passer 6 à 8 jours à Médine avant d’aller à La Mecque. D’après les plans, la majorité de nos pèlerins iront par vols directs à Médine.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mardi 21 mai 2024 à 19:14

#Mali : District de Bamako : Des dealers internationaux aux arrêts

Quatre dealers s’apprêtaient à embarquer avec une importante quantité de drogue pour un pays voisin. Le voyage est reporté sine die.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mardi 21 mai 2024 à 18:51

#Mali : Kati-Sananfara : «RASTA» tombe au cimetière

À cause de l’appât du gain facile, il avait quasiment tout dans son viseur. Son opération contre la construction du cimetière a été la dernière pour lui.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:26

#Mali : Santé de la reproduction : Plaidoyer pour la mobilisation des ressources

Mobiliser les ressources, les partenaires techniques et financiers et les autres parties prenantes pour soutenir la mise en œuvre du plan Page Mali d’intégration des services de planification familiale post-partum (PFPP)/Santé de la reproduction maternelle, néonatale et infantile (SRMNI)/Nutrition : tel était l’objectif de la table ronde organisée, jeudi dernier dans un hôtel de la place, par l’Office national de la santé de la reproduction (Onasr)..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié dimanche 12 mai 2024 à 16:56

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner