#Mali : Camp des pionniers : Pour glorifier l’Armée et le drapeau national

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme d’activités 2024, la Ligue des pionniers du District de Bamako a organisé du 19 au 21 janvier dernier au Palais des pionniers à Dianeguéla en Commune VI du District de Bamako, une activité pour célébrer l’anniversaire de l’Armée et magnifier le Drapeau national.

Publié mardi 23 janvier 2024 à 09:03
#Mali : Camp des pionniers : Pour glorifier l’Armée et le drapeau national

L’événement a été aussi marqué par la consécration des pionniers minimes

 

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par le commissaire des pionniers, Henri Diarra, en présence de la directrice régionale de la jeunesse et des sports de Bamako et marraine de l’évènement, Mme Ouattara Djénébou Koné et du parrain de l’événement et rapporteur de la Commission des affaires étrangères du Conseil national de la transition CNT, Sambou Diadié Fofana.

Le cadre  pionnier  du District V des pionniers, Ali Samba Sangaré, a expliqué les motivations qui sous-tendent l’organisation de cette activité, notamment la célébration de la fête de l’Armée et la consécration des minimes. Il s’agit des pionniers  âgés de 7 à 11 qui nouent autour de leurs cous des foulards verts.

Alors que les cadets sont de la tranche d’âge de 12 à 16 ans et portant au cou des foulards de couleur jaune. Tandis que les guides sont âgés de 17 à 21 ans et portent des foulards rouges. Mais les cadres sont les 22 ans et plus, a clairement expliqué le cadre pionnier. Selon lui, la passation s’est déroulée entre les minimes et les cadets, et entre les cadets et les guides.

En ce qui concerne le foulard de passation des cadres, la Ligue de Bamako n’est pas habilitée à le faire, c’est du ressort du bureau fédéral de  l’Association, l’instance suprême.

 Il expliquera que c’est une première  de voir tous les bureaux de Bamako réunis pour fêter la passation de foulards ensemble. Et d’ajouter  que le 21 avril 1960 est considéré comme la date de création du Mouvement des pionniers du Mali dans le but de former des citoyens modèles, a précisé Ali Samba Sangaré. Pour sa part, le commissaire des pionniers a indiqué que les nouveaux guides occupent maintenant la même place que les caporaux dans l’Armée. Henri Diarra expliquera que cela découle des études et formations de 3 mois qu’ils subissent. C’est pour cela qu’ils portent le rouge, ce qui signifie qu’ils sont prêts à mourir pour la patrie.

Quant à Sambou Diadié Fofana, il a reconnu les difficultés dans lesquelles travaille le Mouvement des pionniers et son rôle important dans ce pays. Pour lui, les pionniers sont des citoyens qui ont l’amour de la patrie et méritent le soutien de tout le peuple.

 La marraine de l’événement a  reconnu que les pionniers travaillent pour la population.  Elle a requis l’accompagnement des pionniers qui réalisent de belles choses pour tous. Dans le cadre du Mali Kura, ils ont déjà pris les devant. «Donc, il faut les accompagner en vue de la formation d’une jeunesse engagée dans la construction du Mali Kura», a relevé Mme Ouattara Djénébou Koné.

           

Aminata SOUMAH

Lire aussi : #Mali : Service national des jeunes : L’espoir de voir ériger le centre d’instruction

La 7è session du conseil d’administration du Service national des jeunes (SNJ) s’est ténue, jeudi dernier au Stade du 26 mars. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction cito.

Lire aussi : #Mali : Enseignement catholique : Une qualité à préserver

L’assemblée annuelle de l’Association des responsables nationaux de l’enseignement catholique des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest (Arnecao) a pris fin, vendredi dernier au Centre Abbé David de Sébénikoro..

Lire aussi : #Mali : Belles-sœurs par alliance : Leur rivalité sape la cohésion familiale

Par leurs comportements acariâtres, elles chamboulent toute la maisonnée et la soumettent à leur diktat. Ces agissements sapent la fraternité et l’harmonie des couples.

Lire aussi : #Mali : Enseignement catholique : Des défis à relever dans les pays membres de l’Arnecao

Les responsables nationaux des 8 pays membres de cette organisation sont en conclave à Bamako. Durant 4 jours, ils échangeront et partageront les expériences en matière de bonnes pratiques, en vue d’améliorer l’organisation et la gestion des écoles, ainsi que leurs résultats.

Lire aussi : #Mali : Lutte contre les maladies à potentiel épidémique : Nirav D. Shah de CDC d’Atlanta apprécie les efforts de notre pays

Il a assuré que le gouvernement américain est prêt à travailler avec le gouvernement malien dans le cadre de la communication et de la lutte contre la maladie à coronavirus.

Lire aussi : #Mali : 50 ans du groupe scolaire de Banankabougou : Une retrouvaille intergénérationnelle

La Coordination des comités de gestion scolaire (CGS), en collaboration avec le CDQ et le comité d’organisation du groupe «Mon école a 50 ans» a fêté, samedi dernier, le 50é anniversaire du groupe scolaire de Banankabougou, sous le parrainage du président directeur général (PDG) de Tog.

Les articles de l'auteur

#Mali : Service national des jeunes : L’espoir de voir ériger le centre d’instruction

La 7è session du conseil d’administration du Service national des jeunes (SNJ) s’est ténue, jeudi dernier au Stade du 26 mars. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Fomba. C’était en présence du directeur général du SNJ, le colonel Tiémoko Camara..

Par Aminata SOUMAH


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:43

#Mali : Enseignement catholique : Une qualité à préserver

L’assemblée annuelle de l’Association des responsables nationaux de l’enseignement catholique des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest (Arnecao) a pris fin, vendredi dernier au Centre Abbé David de Sébénikoro..

Par Aminata SOUMAH


Publié mardi 20 février 2024 à 07:57

#Mali : Belles-sœurs par alliance : Leur rivalité sape la cohésion familiale

Par leurs comportements acariâtres, elles chamboulent toute la maisonnée et la soumettent à leur diktat. Ces agissements sapent la fraternité et l’harmonie des couples.

Par Aminata SOUMAH


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:33

#Mali : Enseignement catholique : Des défis à relever dans les pays membres de l’Arnecao

Les responsables nationaux des 8 pays membres de cette organisation sont en conclave à Bamako. Durant 4 jours, ils échangeront et partageront les expériences en matière de bonnes pratiques, en vue d’améliorer l’organisation et la gestion des écoles, ainsi que leurs résultats.

Par Aminata SOUMAH


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:35

#Mali : Lutte contre les maladies à potentiel épidémique : Nirav D. Shah de CDC d’Atlanta apprécie les efforts de notre pays

Il a assuré que le gouvernement américain est prêt à travailler avec le gouvernement malien dans le cadre de la communication et de la lutte contre la maladie à coronavirus.

Par Aminata SOUMAH


Publié mercredi 31 janvier 2024 à 09:31

#Mali : 50 ans du groupe scolaire de Banankabougou : Une retrouvaille intergénérationnelle

La Coordination des comités de gestion scolaire (CGS), en collaboration avec le CDQ et le comité d’organisation du groupe «Mon école a 50 ans» a fêté, samedi dernier, le 50é anniversaire du groupe scolaire de Banankabougou, sous le parrainage du président directeur général (PDG) de Toguna agro industries, Seydou Nantoumè..

Par Aminata SOUMAH


Publié jeudi 28 décembre 2023 à 08:47

Mali : Éducation : L’audit genre en cours de validation

Le ministère de l’Éducation nationale, en collaboration avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), a organisé, vendredi dernier dans un hôtel de la place, un atelier national de validation politique de l’audit genre du secteur de l’éducation.

Par Aminata SOUMAH


Publié mardi 05 décembre 2023 à 11:36

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner