#Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence du directeur général de l’institution, Dr Daouda Keïta.

Publié lundi 18 mars 2024 à 09:48
#Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Le ministre Andogoly Guindo (g) à l’ouverture du conseil d’administration

 


L’ordre du jour de cette session budgétaire portait sur plusieurs points : adoption du compte rendu de la 34è session ordinaire, examen du point d’exécution des recommandations, adoption du rapport d’activités et du point d’exécution du budget au 31 décembre 2023 et adoption du programme d’activités et du budget 2024.

Orienté vers les priorités définies en tenant compte de la disponibilité des ressources, le budget 2024 répond aux objectifs du programme d’activités soumis à l’appréciation des administrateurs. Il est arrêté en recettes et en dépenses à un peu plus de  591 millions de Fcfa  contre une prévision initiale de plus de 806 millions en 2023, soit une diminution de plus de 26%, qui  s’explique essentiellement par la différence entre le montant des dépenses en investissements en 2024 et celui de l’exercice 2023.

«En ces instants charnières, pleins de confiance et d’espérance, où l’état est résolument engagé sur les chantiers de la réconciliation, de la paix des cœurs et des esprits, pour atteindre l’objectif du développement harmonieux et durable, le maître mot pour le Musée national doit être la relance», a laissé entendre le ministre Andogoly Guindo.

Il a aussi évoqué les conséquences de la crise sécuritaire sur les activités du Musée national. Pour lui, cette situation est à l’origine de la chute drastique du flux de visiteurs, entraînant une diminution considérable des recettes. Mais empêchant aussi une exécution correcte des programmes d’activités de l’institution. Pour le ministre Guindo, le Musée national reste toujours confronté à plusieurs défis, notamment celui de la modernisation tant sur le plan technique que logistique. à cela s’ajoute  le manque de personnel qualifié.

«La baisse drastique des ressources propres du Musée national et les collectifs budgétaires constituent un obstacle majeur à l’exécution correcte de ses missions à savoir la collecte, la conservation et la diffusion du patrimoine culturel national». Au cours de cette session, essentiellement budgétaire, il a été aussi question du bilan de l’exercice écoulé et du programme d’activités 2024. Malgré les difficultés, l’institution muséale a obtenu des résultats encourageants. De janvier à décembre 2023, plus de 13.064 personnes ont visité la structure.

Parmi ces visiteurs, on dénombre 6.876 élèves et étudiants, 288 personnes provenant des institutions publiques, 4.753 touristes locaux et 1.477 étrangers. Ces statistiques montrent une prédominance de la population locale dans les visites du Musée national. Le ministre chargé de la Culture a rappelé les actions entreprises par le Musée avec des partenaires techniques et financiers, avant de saluer la résilience et la persévérance de la direction et de l’ensemble du personnel.

En 2023, l’institution a abrité plusieurs expositions temporaires, mené beaucoup d’activités  socio-culturelles  et éducatives,  mais aussi de renforcement des capacités  des gestionnaires  de musée,  de renforcement  de  la  sécurité  des  musées  dans  la  région  du Sahel  et  la  lutte  contre  le trafic  illicite  des biens  culturels. Tout cela en partenariat avec le Conseil international des musées (ICOM) et l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH).

En plus, le Musée national a signé une convention avec ALIPH portant sur le financement du projet : «Sauvetage des collections du Musée national du Mali». Ce qui va lui permettre de réaliser son projet destiné à sécuriser les collections et maintenir une bonne ambiance de conservation.

 Le «Programme d’archives modernes en danger» est le fruit d’un partenariat entre le Musée national et l’Université de Californie à Los Angeles, qui a accordé une subvention pour la numérisation d’une sélection de négatif en noir et blanc et des diapositives en couleur. Toutes ces initiatives attestent de l’engagement des responsables du Musée à relancer leur structure dans sa diversité. Enfin, le ministre a salué les inestimables efforts consentis au quotidien dans la collecte, la conservation et la diffusion du patrimoine culturel national.

Pour sa part, le directeur général a expliqué que son institution est en train de travailler pour la relance de ses activités. Et de dire qu’il y a une vision affichée pour redonner à l’institution sa place dans la collecte, la sauvegarde et la promotion du patrimoine national à travers la diffusion et l’organisation des rencontres thématiques et autres. Il n’a pas manqué de rappeler les difficultés, en termes d’insuffisance de ressources financières et humaines.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali :Festival de Bélénitugu : Un levier de développement

Ce festival est en train de faire son trou et de s’imposer dans l’agenda culturel national comme l’une des grandes rencontres culturelles.

Lire aussi : Journée de l’Afrique : La tour de l’Afrique, déjà dans l’esprit de la fête

Les activités pédagogiques de la structure prendront fin le 18 mai prochain. Elles porteront sur le parcours pédagogique via l’application Tiyabou et un concours littéraire entre les établissements scolaires.

Lire aussi : #Mali : Festival de Bélénitougou de Somasso : La 9è édition s’ouvre le 18 mai prochain

L’Association pour le développement de Somasso (ADS) a lancé, mercredi dernier, dans les locaux du Groupe Renouveau sis à Missabougou, la 9è édition du Festival de Bélénitougou de Somasso qui se déroulera du 18 au 22 mai prochain sous le thème : «La culture au service du développement».

Lire aussi : #Mali : Exposition de Dialiba Konaté : Un voyage dans le temps

«Dialiba Konaté, écrire et dessiner la mémoire du Sahel» : une exposition des œuvres originales de l’épopée de Soundiata Keïta est l’intitulée d’une exposition de Dialiba Konaté que le Musée national du Mali abrite depuis la semaine passée..

Lire aussi : #Mali : Journée internationale des monuments et des sites : Halte à la menace sur le patrimoine !

Dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sites célébrée le 18 avril de chaque année, depuis 1982, le comité du Conseil international des monuments et des sites (Icomos) Mali a organisé, hier à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI - ABT), un.

Lire aussi : #Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Am.

Les articles de l'auteur

#Mali :Festival de Bélénitugu : Un levier de développement

Ce festival est en train de faire son trou et de s’imposer dans l’agenda culturel national comme l’une des grandes rencontres culturelles.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:04

Journée de l’Afrique : La tour de l’Afrique, déjà dans l’esprit de la fête

Les activités pédagogiques de la structure prendront fin le 18 mai prochain. Elles porteront sur le parcours pédagogique via l’application Tiyabou et un concours littéraire entre les établissements scolaires.

Par Amadou SOW


Publié mardi 14 mai 2024 à 19:28

#Mali : Festival de Bélénitougou de Somasso : La 9è édition s’ouvre le 18 mai prochain

L’Association pour le développement de Somasso (ADS) a lancé, mercredi dernier, dans les locaux du Groupe Renouveau sis à Missabougou, la 9è édition du Festival de Bélénitougou de Somasso qui se déroulera du 18 au 22 mai prochain sous le thème : «La culture au service du développement»..

Par Amadou SOW


Publié mardi 07 mai 2024 à 07:34

#Mali : Exposition de Dialiba Konaté : Un voyage dans le temps

«Dialiba Konaté, écrire et dessiner la mémoire du Sahel» : une exposition des œuvres originales de l’épopée de Soundiata Keïta est l’intitulée d’une exposition de Dialiba Konaté que le Musée national du Mali abrite depuis la semaine passée..

Par Amadou SOW


Publié lundi 29 avril 2024 à 09:41

#Mali : Journée internationale des monuments et des sites : Halte à la menace sur le patrimoine !

Dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sites célébrée le 18 avril de chaque année, depuis 1982, le comité du Conseil international des monuments et des sites (Icomos) Mali a organisé, hier à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI - ABT), une conférence-débat sous le thème : «Catastrophes et conflits à travers le prisme de la Charte de Venise»..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:37

#Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Amadou Hampâté Ba sous le thème : «Mali-Espagne, deux cultures, une musique»..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:25

#Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

La promotion des métiers des arts et de la culture demeure une priorité des autorités de notre pays. C’est dans cette vision que le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-BFK) a été créé en 2003 pour assurer la formation des artistes et le développement du secteur des arts et de la culture..

Par Amadou SOW


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:57

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner