#Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions confessionnelles et religieuses qui avaient ouvert le bal en début de semaine dernière.

Publié jeudi 11 avril 2024 à 09:25 , mis à jour mardi 28 mai 2024 à 13:28
#Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

La cérémonie a été marquée par une série de questions et contributions des participants

 


La cérémonie était présidée par le président du Comité de pilotage, l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga. C’était en présence des représentants des chefs de quartier et de village, de la communauté des chasseurs (Donzo), des communicateurs traditionnels, de la Fédération des associations de griots du Mali. S’y ajoutent les représentants du Haut conseil islamique du Mali, des églises catholique et protestante, etc. 

 L’objectif principal était de mettre à la disposition des participants les Termes de référence (TDR) et les notes techniques du Comité. Il s’agissait également de les informer des missions et intentions du Comité avant de les écouter, recueillir leurs avis et conseils. La finalité étant de se faire une idée des attentes et solliciter la pleine implication des acteurs rencontrés pour un Dialogue plus inclusif et réussi.

Après un rappel historique des étapes déjà franchies et du contenu de sa lettre de mission, Ousmane Issoufi Maïga a remercié les chefs traditionnels et religieux pour leur présence massive en ce mois de ramadan. Toute chose qui témoigne de leur attachement à la recherche de la paix et la réconciliation nationale, l’objet des futures concertations nationales. Occasion pour l’ancien Premier ministre de souligner que la société malienne est fondée sur des valeurs traditionnelles, sociétales et coutumières qui sont détenues par nos légitimités.


«Le socle et le fondement de notre société, sa quiétude et ses valeurs, c’est vous qui les représentez. C’est pourquoi nous avons tenu à échanger avec vous, pour avoir vos conseils, suggestions, observations et commentaires, pour que les Maliens se parlent, se retrouvent et construisent leur pays», a-t-il déclaré.

Pour Ousmane Issoufi Maïga, cela est impossible sans l’implication sincère des chefs traditionnels qui détiennent les pouvoirs dans leurs quartiers, villages, communes et régions, en un mot au Mali. «C’est pour cela que nous nous adressons à vous dans vos diversités, pour demander conseils, et vous demander de nous aider à vous aider à construire notre pays», a-t-il expliqué.  Il indiquera qu’au terme de la phase finale, les conclusions et recommandations issues de ce Dialogue direct entre Maliens seront remises solennellement au chef de l’État.


L’objectif final, c’est que les Maliens se réconcilient entre eux, que la paix revienne à notre pays. Mais aussi que des instruments et mécanismes soient mis en place pour le suivi de cette entreprise nationale. «Les Maliens doivent trouver les solutions à leurs problèmes par eux-mêmes avec la seule expertise nationale.

C’est cela la vision du président de la Transition», a fait comprendre l’ancien chef du gouvernement. La cérémonie a été marquée par une série de questions et de contributions des participants dans une ambiance empreinte de cordialité et de courtoisie qui présage bien de l’inclusivité tant recommandée par l’initiateur du Dialogue. Les participants ont donné l’assurance de mobiliser leurs bases pour la réussite de l’exercice patriotique.

Notons que du 2 au 8 avril, le Comité de pilotage a successivement rencontré les Institutions de la République, les partis politiques, les syndicats, les organisations socio-professionnelles et autorités administratives, autonomes et indépendantes. 

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Mourdiah : La déroute des terroristes

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent inéluctablement les opérations de sécurisation de toutes les voies de ravitaillement des populations conformément à leur mission de protection des populations et de préservation de la libre circulation des personnes et de leurs biens..

Lire aussi : #Mali : Symposium annuel sur la sécurité nationale au Rwanda : Le ministre Diop et le général Aliou Boï Diarra portent haut la voix du Mali

Sur invitation du ministère de la Défense de la République du Rwanda, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, à la tête d’une importante délégation, a pris part aux travaux du «Symposium annuel sur la sécurité nationale»..

Lire aussi : #Mali : Commémoration de la journée de l’Afrique : Sous le signe d’une journée panafricaine d’hommage à Adama Samassékou

En célébrant ce panafricaniste convaincu, le gouvernement malien voulait inviter les peuples africains à poursuivre leur travail de mobilisation et de sensibilisation pour la réalisation de l’unité africaine. Cette commémoration consacrait également le lancement de la Semaine nationale de l.

Lire aussi : #Mali : Les FAMa repoussent avec succès une attaque kamikaze à Mourdiah (Nara)

Tôt ce dimanche 26 mai, les Forces armées maliennes (FAMa) ont vigoureusement repoussé une attaque terroriste complexe avec l'emploi de véhicules kamikazes et des tirs d'obus contre une position de l'armée à Mourdiah dans la Région de Nara, a annoncé dimanche le haut commandement militaire .

Lire aussi : #Mali : Sale temps pour les terroristes dans les Régions de Ségou, Douentza et Ménaka

Dans la nuit du 23 au 24 mai dernier, les Forces armées maliennes (FAMa) ont mené des opérations d'envergure dans plusieurs localités des Régions de Ségou et Douentza avec des résultats très satisfaisants, a annoncé samedi la Direction de l'Information et des relations publiques des armées.

Lire aussi : #Mali : Le vice-président du CNT Assarid Ag Imbarcaouane tire sa révérence

Le Mali en deuil. Cette main ne se lèvera plus jamais. Le vice-président du Conseil national de Transition (CNT) et l'ancien député de Gao, Assarid Ag Imbarcaouane, quitte définitivement le perchoir et la scène politique..

Les articles de l'auteur

#Mali : Mourdiah : La déroute des terroristes

Les Forces armées maliennes (FAMa) poursuivent inéluctablement les opérations de sécurisation de toutes les voies de ravitaillement des populations conformément à leur mission de protection des populations et de préservation de la libre circulation des personnes et de leurs biens..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 27 mai 2024 à 18:52

#Mali : Symposium annuel sur la sécurité nationale au Rwanda : Le ministre Diop et le général Aliou Boï Diarra portent haut la voix du Mali

Sur invitation du ministère de la Défense de la République du Rwanda, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, à la tête d’une importante délégation, a pris part aux travaux du «Symposium annuel sur la sécurité nationale»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 27 mai 2024 à 08:58

#Mali : Commémoration de la journée de l’Afrique : Sous le signe d’une journée panafricaine d’hommage à Adama Samassékou

En célébrant ce panafricaniste convaincu, le gouvernement malien voulait inviter les peuples africains à poursuivre leur travail de mobilisation et de sensibilisation pour la réalisation de l’unité africaine. Cette commémoration consacrait également le lancement de la Semaine nationale de l’intégration africaine qui se tient du 25 au 31 mai à Bamako.

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 27 mai 2024 à 08:44

#Mali : Les FAMa repoussent avec succès une attaque kamikaze à Mourdiah (Nara)

Tôt ce dimanche 26 mai, les Forces armées maliennes (FAMa) ont vigoureusement repoussé une attaque terroriste complexe avec l'emploi de véhicules kamikazes et des tirs d'obus contre une position de l'armée à Mourdiah dans la Région de Nara, a annoncé dimanche le haut commandement militaire via un communiqué publié sur les réseaux sociaux..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 26 mai 2024 à 22:00

#Mali : Sale temps pour les terroristes dans les Régions de Ségou, Douentza et Ménaka

Dans la nuit du 23 au 24 mai dernier, les Forces armées maliennes (FAMa) ont mené des opérations d'envergure dans plusieurs localités des Régions de Ségou et Douentza avec des résultats très satisfaisants, a annoncé samedi la Direction de l'Information et des relations publiques des armées (Dirpa) sur ses plateformes digitales..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 26 mai 2024 à 03:25

#Mali : Le vice-président du CNT Assarid Ag Imbarcaouane tire sa révérence

Le Mali en deuil. Cette main ne se lèvera plus jamais. Le vice-président du Conseil national de Transition (CNT) et l'ancien député de Gao, Assarid Ag Imbarcaouane, quitte définitivement le perchoir et la scène politique..

Par Aboubacar TRAORE


Publié dimanche 26 mai 2024 à 03:21

# Kigali : Le ministre Diop porte la voix du Mali au Symposium annuel sur la sécurité nationale au Rwanda

Sur l'invitation du ministère de la Défense de la République du Rwanda, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop à la tête d'une importante délégation à pris part aux travaux du «Symposium annuel sur la sécurité nationale » tenu à Kigali du 22 au 24 mai dernier.

Par Aboubacar TRAORE


Publié samedi 25 mai 2024 à 15:50

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner