G5 Sahel : Le Niger et le Burkina Faso claquent la porte

À la suite du Mali, le Burkina Faso et le Niger se retirent du G5 Sahel. Les deux États ont fait cette annonce dans un communiqué conjoint en date du vendredi 1er décembre 2023.

Publié samedi 02 décembre 2023 à 19:50
G5 Sahel : Le Niger et le Burkina Faso claquent la porte

«Les gouvernements de Transition du Burkina Faso et de la République du Niger, après un examen approfondi du G5 Sahel et du fonctionnement de cette organisation, ont décidé en toute souveraineté du retrait du Burkina Faso et du Niger de l’ensemble des instances et organes du G5 Sahel y compris la Force conjointe pour compter du 29 novembre 2023», précise le communiqué.


À cet effet, Ouagadougou et Niamey expriment la ferme volonté de maintenir leur dynamique de coopération notamment au sein de l'Alliance des États du Sahel, pour faire de cette zone sahélienne, un espace de souveraineté assumée pour la reconquête de leurs territoires et la restauration de la paix et de la sécurité gage d'un développement partagé pour les peuples du Sahel.


Créé le 19 décembre 2014, par le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, le G5 Sahel entendait mutualiser les capacités et les moyens pour faire du Sahel un espace de sécurité et de développement, rappelle le communiqué conjoint, tout en regrettant qu'après près de neuf ans d'existence, l'organisation peine à atteindre ses objectifs. 


«Pire, les ambitions légitimes de nos États, à faire de l'espace du G5 Sahel une zone de sécurité et de développement sont contrariées par des lourdeurs institutionnelles, des pesanteurs d'un autre âge qui achèvent de nous convaincre que la voie de l'indépendance et de la dignité sur laquelle nous sommes aujourd'hui engagés, est contraire à la participation au G5 Sahel dans sa forme actuelle», relève le document.


Ainsi, de l'analyse commune des deux États, le GS Sahel ne saurait servir les intérêts étrangers au détriment de ceux des peuples du Sahel, encore moins accepter le diktat de quelque puissance que ce soit au nom d'un partenariat dévoyé et infantilisant qui nie le droit à la souveraineté de nos peuples et de nos Etats.«C'est donc en toute lucidité que le Burkina Faso et la République du Niger ont pris la responsabilité historique de se retirer de cette organisation», précise le texte 


Les gouvernements du Faso et du Niger, profondément attachés à la réalisation d'une paix durable dans l'espace sahélien, demeurent convaincus de la nécessité d'un engagement solidaire des États concernés dans la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière ainsi que pour le développement.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : L'Armée s'empare du contrôle de la localité d'In-Afarak (Tessalit)

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont pris, ce lundi 22 juillet, le contrôle de la localité de In-Afarak située à environ 122km au Nord-Ouest de la Région de Kidal..

Lire aussi : #Mali : Le gouvernement dévoile la liste des premières obligations de paiement numérique dans les services publics

Le gouvernement a annoncé l'instauration du paiement numérique obligatoire pour l'accomplissement de certains services publics, pour le compte de la première phase du processus de digitalisation de l'Administration publique..

Lire aussi : #Mali : Sandaré, Yorosso et Niono : L’armée neutralise plusieurs terroristes

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont neutralisé, du 14 à ce jeudi 18 juillet, plusieurs combattants terroristes et détruit d’importantes quantités de leurs matériels militaires dans certaines localités du pays..

Lire aussi : #AES : Le colonel Assimi Gïta et le capitaine Ibrahim Traoré du Faso élevés à la dignité de grand-croix du Niger à titre exceptionnel

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, et son homologue du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, ont été élevés à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du Niger, à titre exceptionnel, par le président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), le g.

Lire aussi : Coopération #Mali : La vice-secrétaire générale de l’ONU reçue par le chef de l’état

Le président de la Transition, colonel Assimi Goïta a reçu vendredi dernier en audience à Koulouba, la vice-secrétaire générale de l’Onu Amina J. Mohammed en visite dans notre pays..

Lire aussi : #Digitalisation de l’Administration publique : Pour plus d’efficacité et de transparence

Le colonel Assimi Goïta a présidé, vendredi dernier à Koulouba, le lancement du processus de digitalisation du paiement de certains services. Pour le chef de l’État, c’est un levier de développement et de croissance qui permettra de révolutionner l’Administration publique en vue de rend.

Les articles de l'auteur

#Mali : L'Armée s'empare du contrôle de la localité d'In-Afarak (Tessalit)

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont pris, ce lundi 22 juillet, le contrôle de la localité de In-Afarak située à environ 122km au Nord-Ouest de la Région de Kidal..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 23 juillet 2024 à 07:14

#Mali : Le gouvernement dévoile la liste des premières obligations de paiement numérique dans les services publics

Le gouvernement a annoncé l'instauration du paiement numérique obligatoire pour l'accomplissement de certains services publics, pour le compte de la première phase du processus de digitalisation de l'Administration publique..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 22 juillet 2024 à 20:32

#Mali : Sandaré, Yorosso et Niono : L’armée neutralise plusieurs terroristes

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont neutralisé, du 14 à ce jeudi 18 juillet, plusieurs combattants terroristes et détruit d’importantes quantités de leurs matériels militaires dans certaines localités du pays..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 22 juillet 2024 à 16:54

#AES : Le colonel Assimi Gïta et le capitaine Ibrahim Traoré du Faso élevés à la dignité de grand-croix du Niger à titre exceptionnel

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, et son homologue du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, ont été élevés à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national du Niger, à titre exceptionnel, par le président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP), le général de brigade Abdourahamane Tiani. C’était vendredi dernier..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 22 juillet 2024 à 09:30

Coopération #Mali : La vice-secrétaire générale de l’ONU reçue par le chef de l’état

Le président de la Transition, colonel Assimi Goïta a reçu vendredi dernier en audience à Koulouba, la vice-secrétaire générale de l’Onu Amina J. Mohammed en visite dans notre pays..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 22 juillet 2024 à 09:26

#Digitalisation de l’Administration publique : Pour plus d’efficacité et de transparence

Le colonel Assimi Goïta a présidé, vendredi dernier à Koulouba, le lancement du processus de digitalisation du paiement de certains services. Pour le chef de l’État, c’est un levier de développement et de croissance qui permettra de révolutionner l’Administration publique en vue de rendre nos services plus accessibles, transparents et efficaces.

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 22 juillet 2024 à 09:23

#Mali : Le président Goïta lance la digitalisation de l’Administration publique

Les Maliens peuvent désormais payer directement via le téléphone mobile pour certains services tels que la carte d’identité nationale, les actes d’État civil ou encore les contraventions de police notamment à travers les opérateurs Moov-Money ou l’application Max it d’orange Mali. Et même très bientôt par Poste Money (le projet de guichet unique de la Poste malienne en phase d'essai)..

Par Aboubacar TRAORE


Publié vendredi 19 juillet 2024 à 16:46

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner