Journée mondiale de la photographie : La bonne implication de la Map

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la photographie fêtée le 19 août de chaque année, la Maison africaine de la photographie (Map) a organisé, vendredi dernier dans ses locaux, un master class suivi d’une exposition photo intitulée : «Flash sur Koulikoro».

Publié lundi 21 août 2023 à 07:12
Journée mondiale de la photographie : La bonne implication de la Map

La cérémonie était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Hamane Demba Cissé, en présence du directeur général de la Map, Tidiane Sangaré. On notait aussi la participation de plusieurs partenaires et artistes photographes. 

 
Hamane Demba Cissé a témoigné de l’engagement des plus hautes autorités à soutenir le secteur de la photographie. Le 19 août est célébré chaque année dans de nombreux pays à travers le monde. Elle est née en référence à l’invention du «Daguerréotype», un procédé photographique développé par le Français Louis Daguerre, reconnu par l’Académie des sciences en 1839.  Sa célébration  est  rentrée  dans nos habitudes depuis 2010.

Pour cette année  la Map a organisé deux activités à savoir  un master class sur le thème : «Le reportage photographique, approches méthodologiques et techniques» et l’exposition photographique. Le master class était animé par deux photographes maliens, Harandane Dicko et Emmanuel Bakary Daou. L’exposition sur la vie  de la ville de Koulikoro est constituée de 51 œuvres  de divers formats et tirées en mono et multi chromes.

Les œuvres présentent la ville de Koulikoro dans sa diversité, autrement dit sous toutes ses facettes. Les sujets traités sont les anciennes usines, l’environnement de la ville, la population, les infrastructures et les éléments du patrimoine historique et culturel de la ville de Koulikoro. Il a rendu hommage aux pionniers de la photographie et salué l’engagement des partenaires comme l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et l’ambassade des états Unis.   Tidiane Sangaré a souhaité la bienvenue aux artistes et partenaires.


Il a expliqué le contexte de cette exposition qui est la suite de l’atelier «Fotocréation». Cette rencontre a regroupé à Koulikoro 15 artistes, venus de Bamako et de l’intérieur du pays. 

Il faut l’organisation chaque année d’un atelier dans une capitale administrative. En plus de cette exposition, deux artistes photographes ont fait des communications sur le reportage et la composition de l’image.

Quant au président du Syndicat national des professionnels des métiers de l’image et du son au Mali (Synapromim), Diby Dembélé, il a exprimé la satisfaction des organisations faitières pour l’organisation de la  journée du 19 août, dédiée à la photographie. Elle atteste l’attachement des plus hautes autorités de  notre pays  au secteur de la  photographie.


Il a aussi apprécié cette opportunité   de prouver  le  talent. «Les deux activités ont permis aux photographes de se perfectionner, mais aussi de faire découvrir leur talent à travers l’exposition», a souligné le syndicaliste. Enfin, il a remercié les partenaires de la photographie.

La cérémonie a été agrémentée  par une visite guidée par le directeur général adjoint de la Map, Tiémoko Dembélé. Et la signature du livre d’or et la remise des catalogues de l’exposition aux partenaires ont été aussi des faits marquants.

Amadou SOW

 

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Rencontres de Bamako : 30 artistes triés sur le volet attendus

Les 30 artistes retenus pour l’exposition panafricaine de la 14è édition de la Biennale africaine de la photographie, prévue du 16 novembre 2024 au 16 janvier 2025, sont connus depuis vendredi dernier. L’information a été donnée au Musée national du Mali à la faveur d’une conférence d.

Lire aussi : #Mali : Tourisme : Le secteur subit le contrecoup de la crise

Pour circonscrire certaines difficultés, les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont engagé la réflexion pour faire un check-up des difficultés et élaborer un mémorandum. Le document sera transmis aux autorités.

Lire aussi : #AES : Trois présidents, une vision

Ces dirigeants représentent le visage du changement dans les rapports entre leurs pays et certains partenaires historiques voire stratégiques.

Lire aussi : #Congo : Levée de fonds des Congolais de Kinshasa : Pour soutenir ceux qui vivent les affres de la guerre au pays

Dans le cadre de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la communauté congolaise, en collaboration avec l’Association des Congolais travaillant au Mali, a organisé le week-end dernier dans un hôtel de Bamako, un concert de lev.

Lire aussi : #Mali : Indemnisation des victimes de la crise : La mise en œuvre du programme se poursuit

Notre pays est fortement engagé auprès de ses partenaires pour la restauration de la paix. C’est dans cette vision que la deuxième réunion du comité de pilotage pour la Coordination et le suivi des mesures de réparations collectives relatives à l’entretien et à la réhabilitation des bâ.

Lire aussi : #Mali : Rokiatou Cissé : La passion de la photo

«C’est simplement une histoire d’amour entre la photographie et moi. L’image a marqué mon esprit depuis toute petite», explique Rokiatou Cissé sans autre forme de procès. Elle ne pratique pas la photographie, mais la vit plutôt..

Les articles de l'auteur

#Mali : Rencontres de Bamako : 30 artistes triés sur le volet attendus

Les 30 artistes retenus pour l’exposition panafricaine de la 14è édition de la Biennale africaine de la photographie, prévue du 16 novembre 2024 au 16 janvier 2025, sont connus depuis vendredi dernier. L’information a été donnée au Musée national du Mali à la faveur d’une conférence de presse, animée par le commissaire général de la Biennale, Lassana Igo Diarra..

Par Amadou SOW


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:10

#Mali : Tourisme : Le secteur subit le contrecoup de la crise

Pour circonscrire certaines difficultés, les acteurs de l’hôtellerie et de la restauration ont engagé la réflexion pour faire un check-up des difficultés et élaborer un mémorandum. Le document sera transmis aux autorités.

Par Amadou SOW


Publié lundi 15 juillet 2024 à 10:06

#AES : Trois présidents, une vision

Ces dirigeants représentent le visage du changement dans les rapports entre leurs pays et certains partenaires historiques voire stratégiques.

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 juillet 2024 à 10:47

#Congo : Levée de fonds des Congolais de Kinshasa : Pour soutenir ceux qui vivent les affres de la guerre au pays

Dans le cadre de la célébration du 64è anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo (RDC), la communauté congolaise, en collaboration avec l’Association des Congolais travaillant au Mali, a organisé le week-end dernier dans un hôtel de Bamako, un concert de levée de fonds pour soutenir les déplacés de guerre à l’Est de la RDC..

Par Amadou SOW


Publié mardi 09 juillet 2024 à 17:49

#Mali : Indemnisation des victimes de la crise : La mise en œuvre du programme se poursuit

Notre pays est fortement engagé auprès de ses partenaires pour la restauration de la paix. C’est dans cette vision que la deuxième réunion du comité de pilotage pour la Coordination et le suivi des mesures de réparations collectives relatives à l’entretien et à la réhabilitation des bâtiments protégés de Tombouctou dans le cadre de l’affaire Ahmad Al Faqi Al Mahdi, un terroriste impliqué dans le saccage des monuments religieux et historiques de Tombouctou, s’est tenue..

Par Amadou SOW


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:51

#Mali : Rokiatou Cissé : La passion de la photo

«C’est simplement une histoire d’amour entre la photographie et moi. L’image a marqué mon esprit depuis toute petite», explique Rokiatou Cissé sans autre forme de procès. Elle ne pratique pas la photographie, mais la vit plutôt..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 04 juillet 2024 à 16:46

#Mali : Femmes photographes d’Afrique : Un master class pour accentuer la professionnalisation

Elles sont dix femmes photographes venues de différents pays africains (Burkina Faso, Bénin, Cameroun, Niger Sénégal, Guinée-Conakry et Mali) à participer, depuis hier dans les locaux de la Maison africaine de la photographie (Map), à un master class international de 5 jours à l’initiative de l’Association Yamarou Photo. C’est en collaboration avec la Map et le soutien de la Fondation Doen..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 03 juillet 2024 à 16:33

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner