#Mali : Colloque des communautés de culture Songhoy : Recoudre le tissu social par la culture

Le Palais de la culture Amadou Hampâté Ba a abrité, les 15, 16 et 17 février derniers, la première édition du Festival des communautés de culture songhoy. À cette occasion, l’Association des communautés de culture Songhay en mouvement Irganda, initiatrice de l’évènement, a organisé, du vendredi au samedi dernier, un colloque scientifique sur la langue et l’histoire songhoy sous le thème : «Communion et résilience pour le Mali».

Publié mardi 20 février 2024 à 07:53
#Mali : Colloque des communautés de culture Songhoy : Recoudre le tissu social par la culture

Les responsables de l’Association Ir Ganda lors de la rencontre au Palais  de la culture 


La cérémonie d’ouverture de cette rencontre était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr Bouréma Kansaye. C’était en présence de son collègue chargé de la Refondation de l’État, Ibrahim Ikassa Maïga, du président de la commission d’organisation du festival, Younouss Hamèye Dicko et du président de l’Association des communautés de culture Songhay  IR Ganda, l’ancien Premier ministre, Ousmane Issoufi Maïga, et plusieurs invités. 

La rencontre a regroupé universitaires, chercheurs et experts autour d’une vingtaine de communications réparties entre 5 panels. Le président de la commission d’organisation du festival a exprimé la satisfaction de voir aboutir ce colloque après 17 mois de préparation. Il a cité les quatre objectifs principaux de l’événement; à savoir faire le point des productions intellectuelles sur la langue et la culture des communautés de culture songhoy, faire connaître les enjeux et des défis liés à l’évolution de la langue songhoy.


Mais aussi identifier et faire connaître les plateformes numériques de ladite langue. Younouss Hamèye Dicko a informé que l’Association a affiché la spécificité de l’espace Irganda à savoir sa constitution des communautés arabe, arma, tamashèques noires, peules,  songhoy,  touareg, bambara bozo dogon, soninké etc. Il dira que l’Association est venue pour recoudre par la culture le tissu social déchiré et abîmé en impliquant toutes les composantes de notre peuple dans l’œuvre de renaissance culturelle de paix, de cohésion et de vivre ensemble dans notre belle société.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a souligné l’importance de la culture et de la langue dans la société malienne. Il a dénoncé les attaques terroristes visant à éradiquer la vitalité culturelle de notre pays. Pr Bouréma Kansaye indiquera aussi que nos références culturelles et matérielles sont leurs cibles comme ce fut le cas pour les vestiges de Tombouctou et de Gao, mais aussi les écoles. Et de mettre également en avant le rôle crucial du Dialogue inter-Maliens pour arriver à un nouveau pacte social, solide et résistant pleinement approprié par nos compatriotes.

Le ministre Kansaye a aussi insisté sur l‘importance de l’adoption des langues nationales comme langues officielles surtout dans le domaine du numérique. Il faut dire que ce colloque marque ainsi une étape significative dans la préservation et la valorisation du patrimoine culturel malien, tout en jetant les bases d’une coopération intellectuelle et scientifique durable autour de la langue et de l’histoire songhoy.

Rappelons que l’Association des communautés des cultures songhoy en mouvement Irganda a été fondée en 2017 à Gao.

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Acquittés faute de preuves

Ils avaient profité des évènements d’août 2020 pour cambrioler une société de la place. Mais l’un des suspects a fait les frais.

Lire aussi : #Mali : Livre «Prévenir ou mieux vivre avec le diabète» : Un ouvrage de sensibilisation

Le spécialiste en nutrition diabète, Dr Bonkana Maïga, a décidé de contribuer à la sensibilisation dans la lutte contre le diabète à travers son nouveau livre intitulé : «Prévenir ou mieux vivre avec le Diabète». L’ouvrage a été lancé, samedi dernier dans un hôtel de la place, en .

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Le goût amer de l’argent

L’orpailleur était de bonne foi, lorsqu’il fit appel à son ami pour qu’ils travaillent ensemble. Au moment de lui payer son dû, les choses ont dégénéré.

Lire aussi : #Mali : Journée internationale des enfants de la rue : Sous le signe de l’accès à la protection et la réinsertion sociale

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, vendredi dernier à la Cité des enfants, la Journée des enfants de la rue. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, en présenc.

Lire aussi : #Mali : Cour d’assises de Bamako : Faute avouée, peine minimale

Ils s’étaient organisés pour faire main basse sur les engins roulants de leurs victimes à leurs domiciles. Mais ils ont bénéficié des largesses de la cour.

Lire aussi : #Mali : Lycée de Kalaban-Coro : Le chantier d’extension exécuté à 35%

Le délai d’exécution est de quatre mois. L’entreprise en charge des travaux assure qu’il sera respecté.

Les articles de l'auteur

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Acquittés faute de preuves

Ils avaient profité des évènements d’août 2020 pour cambrioler une société de la place. Mais l’un des suspects a fait les frais.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:52

#Mali : Livre «Prévenir ou mieux vivre avec le diabète» : Un ouvrage de sensibilisation

Le spécialiste en nutrition diabète, Dr Bonkana Maïga, a décidé de contribuer à la sensibilisation dans la lutte contre le diabète à travers son nouveau livre intitulé : «Prévenir ou mieux vivre avec le Diabète». L’ouvrage a été lancé, samedi dernier dans un hôtel de la place, en présence de plusieurs personnalités du domaine de la santé..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:47

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Le goût amer de l’argent

L’orpailleur était de bonne foi, lorsqu’il fit appel à son ami pour qu’ils travaillent ensemble. Au moment de lui payer son dû, les choses ont dégénéré.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:33

#Mali : Journée internationale des enfants de la rue : Sous le signe de l’accès à la protection et la réinsertion sociale

À l’instar de la communauté internationale, notre pays a célébré, vendredi dernier à la Cité des enfants, la Journée des enfants de la rue. La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Coulibaly Mariam Maïga, en présence du directeur du Samusocial Mali, Alou Coulibaly, et du président de la Coalition malienne pour les droits de l’enfant (Comade), Antoine Akplogan..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:24

#Mali : Cour d’assises de Bamako : Faute avouée, peine minimale

Ils s’étaient organisés pour faire main basse sur les engins roulants de leurs victimes à leurs domiciles. Mais ils ont bénéficié des largesses de la cour.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:05

#Mali : Lycée de Kalaban-Coro : Le chantier d’extension exécuté à 35%

Le délai d’exécution est de quatre mois. L’entreprise en charge des travaux assure qu’il sera respecté.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:55

#Mali : Cour d’assises : L’enseignant était un pédophile

Il ne se limitait pas à donner seulement que des cours de math à ses élèves. Le ressortissant togolais abusait sexuellement aussi de ses apprenantes.

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 29 mars 2024 à 09:13

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner