#Mali : Concours sur l’hémophilie : L’Essor se taille la part du lion

Nos deux collègues Mohamed D. Diawara et Aminata Djibo ont respectivement occupé les deux premières marches du podium dans la catégorie presse écrite. Ils ont reçu, pour le premier, une moto Djakarta et une enveloppe de 250.000 Fcfa pour la deuxième

Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:42
#Mali : Concours sur l’hémophilie : L’Essor se taille la part du lion

Le lauréat de la catégorie presse écrite (d) recevant son prix

 

La 1ère édition du concours lancé par l’Association malienne de lutte contre l’hémophilie et les autres coagulopathies (Amalhec) à l’intention des journalistes a connu son épilogue. Les dix lauréats des meilleures productions contenus sur l’hémophilie dénommé «Hémofiliko» ont été récompensés, samedi dernier au Centre international de conférences de Bamako (CICB). C’était à la faveur d’un dîner gala de bienfaisance à l’honneur des personnes atteintes de cette maladie hémorragique.

Ce concours organisé en partenariat avec NovoNordisk Haemophilia Foundation (NNHF) a mis en compétition 71 candidats repartis entre les médias classiques (journal, radio, télévision) et nouveaux (YouTube, Facebook, Tik Tok, Instagram etc.).

Le Quotidien national «L’Essor» s’est taillé la part du lion en remportant les deux premiers prix du concours de productions de contenus sur l’hémophilie dans la presse écrite. Sur une vingtaine de candidats qui avaient postulé, nos deux reporters Mohamed D. Diawara et Aminata Djibo ont respectivement reçu le premier et le deuxième prix dans cette catégorie.

Tous les deux ont dédié leurs distinctions à la rédaction de l’Essor. «J’ai participé à ce concours pour apporter mon soutien à ces malades et informer la population sur cette maladie peu connue de nos compatriotes», a expliqué Mohamed D. Diawara, avant d’indiquer que la mission du journaliste consiste à  révéler des problèmes afin qu’on y trouve des solutions. 

Dans la catégorie «vidéo» où on a enregistré une quinzaine de candidatures, notre consœur de l’Office de radio télévision du Mali (Ortm), Marcelle Y. Tessougué, s’est adjugée le premier prix. Dans la catégorie radio, la lauréate est Nana Samaké, journaliste à la radio Kledu. Elle a occupé la plus haute marche du podium devant 17 prétendants.

Le président de la commission scientifique du concours a félicité les participants pour la qualité du travail abattu. Le Pr Yacouba Lazare Diallo, hématologue à l’Hôpital du Mali, a affirmé que le jury a eu du mal à départager les différents postulants. Il a encouragé tous ceux qui ont postulé à se mobiliser aux côtés des personnes atteintes d’hémophilie.

Le concours visait à augmenter le taux de diagnostic des malades et de leur prise en charge à travers la destruction des faux clichés et stéréotypes construis autour des maladies hémorragiques dans notre pays. Selon la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMH), plus de 3.800 personnes seraient atteintes de cette pathologie qui se caractérise par un trouble de coagulation du sang.

Le secrétaire général de l’Amalhec a déploré les faux clichés autour de la pathologie du fait de sa méconnaissance par nos compatriotes. Pour lui, les victimes sont accusées de sorcellerie ou d’être issues de familles envoutées propageant le mauvais sort.

Daouda Mallé dira que l’hémophilie cause des frustrations et brise les espoirs des familles par des décès prématurés. Il s’est réjoui des impacts positifs du concours sur le diagnostic. L’hémophile a témoigné de son soutien aux partenaires dont le Real multiservice pour sa collaboration dans l’organisation du dîner gala.

L’ambassadeur de l’Amalhec, l’artiste Abdoulaye Diabaté, a appelé à soutenir les malades. Le célèbre musicien a témoigné des stigmatisations qui existent autour de ce mal qui est non seulement héréditaire, mais peut survenir chez tout le monde.

Les initiateurs du concours ont lancé un appel aux bonnes volontés pour le financement des frais de l’opération chirurgicale de deux cas sévères d’hémophilie. Précisons que la communauté internationale célèbre aujourd’hui la Journée mondiale de l’hémophilie sous le thème intitulé : «Accès équitable pour tous : pour tous les troubles de la coagulation».

Yaya DIAKITE

Lire aussi : #Mali : Université privée Boubacar Saye : Le nouvel établissement de formation supérieur a ouvert ses portes

Située sur le long de la route de 30 mètres de Faladiè Séma en Commune VI du District de Bamako, l’Université privée Boubacar Saye (UPBS) répond parfaitement aux normes requises pour un enseignement de qualité des étudiants en quête de savoir et d’insertion professionnelle..

Lire aussi : #Mali : Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L’entraide au cœur du débat

«Faire vivre notre humanité». C’est sous ce thème qui appelle à la fraternité, à la bonté, à la bienveillance et à la tolérance que la Croix-Rouge malienne a célébré, samedi dernier à son siège à Djelibougou, la Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge que c.

Lire aussi : #Mali : Santé et sécurité au travail : Une préoccupation au cœur du congrès de la Somasst

Le 1er congrès international de la Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) se tient dans notre pays sous le thème : «La promotion de la santé et sécurité au travail, quels rôles pour les entreprises et les assurances ?»..

Lire aussi : #Mali : 1ère session de la Cour d’assises de Bamako : 275 accusés dont 225 détenus fixés sur leur sort

Les amendes prononcées s’élèvent à plus de 111 millions de Fcfa, contre 940 millions de Fcfa pour les remboursements ordonnés. Quant aux dommages et intérêts alloués, ils sont estimés à plus de 126 millions de Fcfa. Ce bilan a été jugé satisfaisant.

Lire aussi : #Mali : Agence malienne d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Des progrès réels

L’Agence malienne d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Amaq-sup) a tenu, hier, sa troisième session budgétaire de son conseil d’administration dans ses locaux sur la colline de Badalabougou..

Lire aussi : #Mali : Tribunal militaire de Bamako : Un jeune garde écope de 2 ans de prison

Le dossier du « Vol et violation des consignes générales militaires », incriminant Y. Coulibaly garde de son état, a été le premier dossier examiné, la semaine dernière par les juges militaires au cours de la première session des audiences correctionnelles de la Grande muette, tenue à Bam.

Les articles de l'auteur

#Mali : Université privée Boubacar Saye : Le nouvel établissement de formation supérieur a ouvert ses portes

Située sur le long de la route de 30 mètres de Faladiè Séma en Commune VI du District de Bamako, l’Université privée Boubacar Saye (UPBS) répond parfaitement aux normes requises pour un enseignement de qualité des étudiants en quête de savoir et d’insertion professionnelle..

Par Yaya DIAKITE


Publié lundi 27 mai 2024 à 09:06

#Mali : Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L’entraide au cœur du débat

«Faire vivre notre humanité». C’est sous ce thème qui appelle à la fraternité, à la bonté, à la bienveillance et à la tolérance que la Croix-Rouge malienne a célébré, samedi dernier à son siège à Djelibougou, la Journée internationale de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge que consacre le 8 mai..

Par Yaya DIAKITE


Publié dimanche 12 mai 2024 à 16:54

#Mali : Santé et sécurité au travail : Une préoccupation au cœur du congrès de la Somasst

Le 1er congrès international de la Société malienne de santé et sécurité au travail (Somasst) se tient dans notre pays sous le thème : «La promotion de la santé et sécurité au travail, quels rôles pour les entreprises et les assurances ?»..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:54

#Mali : 1ère session de la Cour d’assises de Bamako : 275 accusés dont 225 détenus fixés sur leur sort

Les amendes prononcées s’élèvent à plus de 111 millions de Fcfa, contre 940 millions de Fcfa pour les remboursements ordonnés. Quant aux dommages et intérêts alloués, ils sont estimés à plus de 126 millions de Fcfa. Ce bilan a été jugé satisfaisant.

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 19 avril 2024 à 08:42

#Mali : Agence malienne d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Des progrès réels

L’Agence malienne d’assurance qualité de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Amaq-sup) a tenu, hier, sa troisième session budgétaire de son conseil d’administration dans ses locaux sur la colline de Badalabougou..

Par Yaya DIAKITE


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:44

#Mali : Tribunal militaire de Bamako : Un jeune garde écope de 2 ans de prison

Le dossier du « Vol et violation des consignes générales militaires », incriminant Y. Coulibaly garde de son état, a été le premier dossier examiné, la semaine dernière par les juges militaires au cours de la première session des audiences correctionnelles de la Grande muette, tenue à Bamako..

Par Yaya DIAKITE


Publié mardi 06 février 2024 à 08:07

#Mali : Cour d’assises de Bamako : 271 accusés seront jugés lors de la présente session

Ils sont impliqués dans diverses infractions portant majoritairement sur des crimes de sang et des infractions contre les mœurs. À la fin de la présente session, des sessions spéciales sont prévues sur les crimes économiques et terroristes.

Par Yaya DIAKITE


Publié mardi 30 janvier 2024 à 08:19

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner