#Mali : Eaux et forêts : Des agents reçoivent la médaille d’honneur

Le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et de Développement durable, Mamadou Samaké, a procédé, jeudi dernier à la Cellule de gestion du système d’information forestier (CG-Sifor), à la décoration de 25 agents des eaux et forêts. 31 autres agents, admis à faire valoir leurs droits à la retraite, ont reçu des cadeaux.

Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:42
#Mali : Eaux et forêts : Des agents reçoivent la médaille d’honneur

Le ministre Mamadou Samaké et l’inspecteur général Mme Kanouté Fatoumata Koné (c) avec les récipiendaires

 

 La cérémonie organisée à cet effet s’est déroulée en présence du Grand chancelier des ordres nationaux du Mali, le général de brigade Amadou Sagafourou Guèye, et la directrice générale des eaux et forêts, l’inspecteur général Mme Kanouté Fatoumata Koné. Les distinctions remises sont la reconnaissance manifeste des bons et loyaux services rendus à la Nation, plusieurs années durant, par ces femmes et hommes.


Leur choix, loin d’être fortuit, consacre l’engagement de leur département de tutelle de mettre en avant le mérite. Au nom des heureux récipiendaires, Mamadou Salif Koné a vivement remercié le ministre Mamadou Samaké pour le choix porté sur eux pour recevoir la médaille d’honneur des eaux et forêts. Il a aussi adressé les remerciements des médaillés à la directrice générale des eaux et forêts.

Et de son côté, Modibo Coulibaly, porte-parole des agents admis à la retraite, a exprimé toute leur joie d’avoir servi la Nation en tant qu’agents des eaux et forêts. Il a magnifié la bonne entente qui règne au sein de ce service. Le retraité n’a pas manqué de saluer le ministre chargé de l’Environnement, qui manifeste de fort belle manière à travers l’organisation de cette cérémonie, son «attention particulière à l’endroit des partants à la retraite».

À son tour, le ministre Mamadou Samaké a rendu un hommage appuyé à ces hommes et femmes dévoués, qui ont consacré leurs carrières à l’excellence, à l’intégrité et à l’innovation pour la gestion durable de la faune et des ressources forestières. S’adressant aux agents décorés, il a souligné leur exemplarité en bravant l’insécurité et d’autres contraintes. Ils parcouraient des kilomètres de sentiers forestiers et travaillaient sans relâche pour assurer la santé et la vitalité de nos écosystèmes. «Leur engagement envers la conservation de la nature, source d’inspiration pour nous tous, mérite d’être reconnu et célébré à sa juste valeur», a déclaré Mamadou Samaké. Avant de rappeler que le choix de la date du 21 mars pour cette remise de médailles n’est pas fortuit, car elle correspond à la Journée internationale des forêts.

Pour célébrer cette Journée, le département a organisé une conférence de presse dans les locaux de l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré. Quatre thématiques ont été abordées à l’occasion, à savoir «l’historique de la Journée internationale des forêts dans le monde, en Afrique et au Mali», les «forêts : défis, enjeux, opportunités et contraintes», le «système d’information géographique (SIG) dans la gestion forestière» et la «présentation de la direction générale des eaux et forêts». Les conférenciers étaient les colonels Moussa Fodé Sissoko et Zoumana Fofana, Dr Nianranga Coulibaly et le colonel-major Faneké Dabo.

Cette rencontre avec les hommes de médias était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Mamadou Haïdara. Introduisant les échanges, celui-ci a expliqué que les forêts jouent un rôle important dans le maintien de la vie sur terre. Pour lui, le thème choisi pour cette année est assez évocateur, car l’innovation et les avancées technologiques ont révolutionné la gestion et le suivi des forêts, en permettant une collecte de données plus efficace et fondamentale pour la prise de décision en ce qui concerne la gestion durable des forêts.

Le directrice générale des eaux et forêts, L’inspecteur général Mme Kanouté Fatoumata Koné, ajoutera que les «questions liées à nos forêts nous interpellent tous». La Journée internationale est, selon elle, l’occasion d’échanger, de communiquer pour trouver ensemble des moyens et des solutions afin de mieux préserver nos forêts.

Sinè TRAORE

Lire aussi : #Mali : Nuit du textile africain : La mode au service de la diplomatie

L’initiative entre avant tout dans le cadre de la valorisation du textile malien, voire africain. Elle entend aussi utiliser la mode pour renforcer les liens du continent africain avec le reste du monde.

Lire aussi : #Mali : Recueillement sur la tombe : Un devoir religieux ?

Les adeptes de la pratique justifient cet acte par le besoin constant de prier pour leurs morts. D’autres prétextent simplement le fait que ce recueillement consolide la foi.

Lire aussi : #Mali : Ministère en charge de la Promotion de la Femme : Plus de 197,7 millions de Fcfa de l’Onu-femme pour soutenir les efforts

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Coulibaly Mariam Maïga, et la représentante résidente de l’Onu-Femme au Mali, Marie Goreth Nizigama, ont signé un accord de partenariat pour l’année en cours portant sur une enveloppe de plus de 197,7 millions de Fcfa..

Lire aussi : #Mali : Journées scientifiques de l’EHESP à Siby : Une intéressante expérience

L’école privée des hautes études en santé publique du Mali (EHESP-Mali) a organisé, samedi et dimanche derniers à Siby, la 17è édition de ses Journées scientifiques sous le thème : «Sciences en action». L’objectif visé était de partager les expériences sur les questions de santé.

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens et retrait de la Cedeao : La réflexion des universitaires

«Le Dialogue inter-Maliens : regards croisés» et «Retrait de l’Alliance des États du Sahel (AES) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) : enjeux, défis et perspectives» étaient les thèmes d’un forum universitaire organisé, hier au bloc pédagogiqu.

Lire aussi : #Mali : Techniciens de surface dans les établissements de santé : plaidoyer pro domo

L’Association des techniciens de surface, du secteur de la santé au Mali (Ates-SSM), en collaboration avec la commission santé du Conseil national de la Transition (CNT), a organisé une journée d’échanges sur la précarité de la vie, mais aussi en vue d’exprimer leur total soutien aux au.

Les articles de l'auteur

#Mali : Nuit du textile africain : La mode au service de la diplomatie

L’initiative entre avant tout dans le cadre de la valorisation du textile malien, voire africain. Elle entend aussi utiliser la mode pour renforcer les liens du continent africain avec le reste du monde.

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 20 mai 2024 à 18:28

#Mali : Recueillement sur la tombe : Un devoir religieux ?

Les adeptes de la pratique justifient cet acte par le besoin constant de prier pour leurs morts. D’autres prétextent simplement le fait que ce recueillement consolide la foi.

Par Sinè TRAORE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:39

#Mali : Ministère en charge de la Promotion de la Femme : Plus de 197,7 millions de Fcfa de l’Onu-femme pour soutenir les efforts

La ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Coulibaly Mariam Maïga, et la représentante résidente de l’Onu-Femme au Mali, Marie Goreth Nizigama, ont signé un accord de partenariat pour l’année en cours portant sur une enveloppe de plus de 197,7 millions de Fcfa..

Par Sinè TRAORE


Publié jeudi 16 mai 2024 à 09:12

#Mali : Journées scientifiques de l’EHESP à Siby : Une intéressante expérience

L’école privée des hautes études en santé publique du Mali (EHESP-Mali) a organisé, samedi et dimanche derniers à Siby, la 17è édition de ses Journées scientifiques sous le thème : «Sciences en action». L’objectif visé était de partager les expériences sur les questions de santé et de développement au Sahel..

Par Sinè TRAORE


Publié lundi 04 mars 2024 à 07:47

#Mali : Dialogue inter-Maliens et retrait de la Cedeao : La réflexion des universitaires

«Le Dialogue inter-Maliens : regards croisés» et «Retrait de l’Alliance des États du Sahel (AES) de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) : enjeux, défis et perspectives» étaient les thèmes d’un forum universitaire organisé, hier au bloc pédagogique de la Faculté des sciences administratives et politiques (FSAP),.

Par Sinè TRAORE


Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:35

#Mali : Techniciens de surface dans les établissements de santé : plaidoyer pro domo

L’Association des techniciens de surface, du secteur de la santé au Mali (Ates-SSM), en collaboration avec la commission santé du Conseil national de la Transition (CNT), a organisé une journée d’échanges sur la précarité de la vie, mais aussi en vue d’exprimer leur total soutien aux autorités de la Transition pour la décision historique et courageuse de se retirer de la Cedeao..

Par Sinè TRAORE


Publié jeudi 22 février 2024 à 09:15

#Mali : Journée internationale des femmes et des filles de science : Leur participation accrue dans les domaines scientifiques est essentiel pour le développement de notre pays

Comment réduire l’écart entre les genres dans la science ? C’est l’un des soucis de l’Organisation des Nations unies. C’est pourquoi, le 22 décembre 2015, lors de son assemblée générale a adoptée la résolution A/RES/70/212 par laquelle elle a décidé de proclamer le 11 février de chaque année comme Journée internationale des femmes et des filles de science..

Par Sinè TRAORE


Publié mardi 13 février 2024 à 07:44

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner