#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Cette année, ils sont 22.094 candidats à vouloir obtenir le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Ces postulants sont repartis entre 20 Académies et 144 centres d’examen à travers le pays

Publié lundi 27 mai 2024 à 18:45 , mis à jour dimanche 16 juin 2024 à 15:56
#Mali : Examens de fin d’année scolaire : Le ministre Amadou Sy Savané donne le top départ du cap

Les candidats sont repartis entre 1.042 salles dans 144 centres d’examen

Les épreuves écrites du Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) pour la session de mai 2024 ont démarré, hier, dans notre pays pour s’achever jeudi prochain. Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné le coup d’envoi officiel des épreuves à l’École centrale pour l’industrie, le commerce et l’administration (écica). Pour cette année scolaire 2023-2024, ils sont 22.094 candidats, dont 10.763 pour le CAP industrie et 11.331 candidats pour le CAP tertiaire.

Les postulants sont repartis entre 20 académies, 1.042 salles dans 144 centres d’examen à travers le pays. Ils composent dans plusieurs spécialités : plomberie sanitaire, construction métallique, menuiserie-bois, électricité, maçonnerie, électromécanique, auto-mécanique, génie mécanique, etc. Il faut aussi dire que 2.523 surveillants ont été mobilisés.

Le centre d’examen de l’écica accueille 344 candidats, dont 288 candidats libres (CL) et 56 réguliers, repartis entre 15 salles. Le dessin-bâtiment, la pâtisserie, la boulangerie et la maçonnerie sont les quatre spécialités dans lesquelles seront évalués les candidats de l’écica.

Arrivé sur les lieux vers 7h40, le ministre de l’Éducation nationale, après la montée des couleurs nationales et l’exécution de l’hymne national, a fait le tour de quelques salles d’examen pour prodiguer des conseils utiles, moraliser et encourager les candidats.

 

INTERDICTION DU TÉLÉPHONE- Dr Amadou Sy Savané a ainsi ouvert la première enveloppe contenant les sujets de l’épreuve de RDM, une spécialité en dessin-bâtiment, dans la salle N°1. Il a ensuite distribué les sujets aux candidats en présence de plusieurs autorités administratives et scolaires dont le directeur du Centre national des examens et des concours de l’Éducation (Cnece), Mahamadou Keïta.

Les 98 candidats du centre d’examen 2 du Centre de formation professionnelle «Soumaourou Kanté» (CFP/SK) de Médina-Coura ont entamé l’examen dans la quiétude sous la vigilance des éléments des Forces de sécurité. Certains candidats de l’écica avaient débuté les épreuves au CFP/SK, sans être retenus sur la liste des candidats de ce centre.

Mais la vigilance de la présidente du Centre 2 du CPF/SK, Mme Kouyaté Aïssata Keïta, a permis de rectifier rapidement le tir, donc renvoyer ces candidats dans leur centre d’examen. Et vice versa d’autres postulants du centre CFP/SK avaient aussi démarré les épreuves au niveau du centre d’examen de l’écica, avant de se voir signifier qu’ils n’étaient pas retenus dans ce centre d’examen. Heureusement que tous les candidats qui étaient dans cette situation plus ou moins confuse ont pu composer.

Le ministre de l’Éducation nationale a rappelé que tous les apprentissages scolaires se terminent par des examens. Dr Amadou Sy Savané s’est aussi adressé aux surveillants en ces termes : «Vous avez un grand rôle à jouer dans la bonne organisation du CAP. Nous comptons sur votre vigilance et sur votre conduite pédagogique». Il a également invité les candidats à compter sur leurs propres efforts, car la réussite est au bout de l’effort.

Des slogans affichés sur les murs claquaient au vent le message clair de l’interdiction du téléphone dans les centres et dans les salles.


Sidi WAGUE

Lire aussi : #Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Lire aussi : #Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Lire aussi : Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syn.

Les articles de l'auteur

#Mali : Académie malienne des langues : Sentinelle de nos langues nationales

Grâce au travail technique de l’Amalan, notre pays dispose d’alphabets, des règles de transcription, de lexiques, de grammaire de références pour 12 de nos 13 langues nationales.

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:59

#Mali : Examen du DEF : C’est le grand calme dans les centres d’examen

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) se sont poursuivies, hier, dans les différents centres d’examen à Bamako. Les candidats ont composé dans différentes matières, notamment les mathématiques et la biologie..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 04 juin 2024 à 17:51

#Mali : Examen du DEF : 349.080 candidats inscrits cette année

Le Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, a lancé hier les épreuves de cet examen de fin d’année. Le chef du gouvernement a conseillé aux postulants d’accomplir des efforts personnels et de ne compter que sur eux-mêmes.

Par Sidi WAGUE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:24

#Mali : Examens de fin d’année scolaire : L’heure des préparatifs

Dans les différents établissements scolaires, les candidats se préparent du mieux qu’ils peuvent. Certains postulants s’exercent en petits groupes, d’autres suivent des cours de remédiation dispensés bénévolement par des enseignants.

Par Sidi WAGUE


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:27

#Mali : Examen du DEF : C’est parti pour les épreuves anticipées

Le ministre de l’Éducation nationale, Dr Amadou Sy Savané, a donné, vendredi dernier au stade municipal de Djélibougou, le coup d’envoi des épreuves anticipées du Diplôme d’études fondamentales (DEF)..

Par Sidi WAGUE


Publié dimanche 19 mai 2024 à 18:26

Dialogue inter-Maliens : Les syndicats édifiés

En prélude à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale, les membres du comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens ont rencontré, mercredi dernier au Centre international de conférences (CICB), les responsables des centrales syndicales et des syndicats de l’éducation..

Par Sidi WAGUE


Publié vendredi 05 avril 2024 à 09:01

#Mali : École nationale d’Ingénieurs Abdderhamane Baba Touré : Plusieurs projets en 2024

L’année académique 2023-2024 qui a démarré le 11 mars dernier à l’École nationale d’ingénieurs Abderhamane Baba Touré (ENI-ABT) consacre la fin des classes spéciales où les étudiants des semestres pairs et impairs prennent les cours au même moment..

Par Sidi WAGUE


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:59

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner