#Mali : Lutte contre la corruption : Renforcement des compétences des agents des structures de contrôle

L’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (Oclei) tient, depuis hier dans un hôtel de la place, un atelier de formation de ses agents et des structures de contrôle sur la convention des Nations unies contre la corruption et son mécanisme d’examen et d’application.

Publié mardi 16 avril 2024 à 07:40
#Mali : Lutte contre la corruption : Renforcement des compétences des agents des structures de contrôle

L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de la Refondation de l’État, chargé des Relations avec les Institutions, Ibrahim Ikassa Maïga. Il avait à ses côtés le président de l’Oclei, Dr Moumouni Guindo.

Pendant trois jours, les agents et des acteurs de la lutte contre la corruption s’approprieront les instruments juridiques internationaux relatifs à cette lutte, notamment la convention des Nations unies contre la corruption, la convention africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption ainsi que leurs mécanismes de suivi et de mise en application.

Cette convention des Nations unies, selon Dr Moumouni Guindo, est un cadre fédérateur universel pour l’ensemble des pays du monde. Il a expliqué que toutes ces conventions citées mettent l’accent, notamment sur la prévention et le développement de la collaboration inter-services au niveau national et de la coopération internationale entre les États.

Ainsi, en conviant à cette session de formation des structures de contrôle, des acteurs de la justice et d’autres acteurs, l’Oclei se conforme aux textes en vigueur qui le chargent de susciter et de développer la collaboration entre les structures nationales directement ou indirectement impliquées dans la lutte contre l’enrichissement illicite. Pour le président de l’Office, une synergie d’actions dynamiques est indispensable entre les acteurs de la lutte contre la corruption tant au niveau national qu’à l’échelle internationale.

Il a rappelé que l’Oclei s’inscrit, avec volontarisme, dans le triptyque des 3 C : Concertation, Collaboration, Coopération. «Oui, tous les acteurs de la lutte contre la corruption doivent travailler ensemble. C’est la condition sine qua non du succès du combat contre l’impunité de la délinquance financière», a-t-il clamé.

Selon le ministre chargé de la Refondation, dans le cadre de la lutte contre le fléau de la corruption, il est apparu nécessaire de concevoir et d’adopter une Stratégie nationale, assortie d’un plan d’action quinquennal 2023-2027. Et cela, conformément au Plan d’action du gouvernement dont l’axe 4 est dédié à la promotion de la bonne gouvernance et à l’adoption d’un Pacte de stabilité sociale.

Ibrahim Ikassa Maïga a souligné que la lutte contre la corruption n’est pas l’affaire du seul gouvernement. Les organisations de la société civile, le secteur privé, les femmes et les jeunes ont chacun un rôle essentiel à jouer en matière de prévention, de sensibilisation et d’éducation des populations pour un changement de comportement.

Le ministre a indiqué que le processus engagé pour la refondation de notre État est irréversible. E que l’un des piliers de cette vision est assurément la lutte contre la délinquance financière sous toutes ses formes, soutenue par une culture de conscience collective et citoyenne face aux biens publics.

Anta CISSÉ

Lire aussi : #Mali : Mairie de la Commune V : Les réalisationS de l’équipe de Amadou Ouattara

La mairie de la Commune V du District de Bamako a procédé à la restitution publique de son compte administratif au titre de l’exercice budgétaire 2023, samedi dernier dans un hôtel de la place. C’était sous la présidence du maire de la Commune V, Amadou Ouattara..

Lire aussi : #Mali : Contre la faim et la malnutrition infantile : World-vision lance sa campagne Enough

Enough (Assez) est une campagne de trois ans dont l’objectif est d’avoir «assez» d’aliments nutritifs pour chaque enfant, provenant de sources éthiques et durables, et permettant à tous les enfants de s’épanouir..

Lire aussi : #Mali : Tontine de bijoux en or : La fluctuation du prix du métal jaune peut jouer de mauvais tours

La tontine de bijoux en or, est considérée par certaines femmes comme un investissement sûr et rentable, le prix du métal jaune pouvant augmenter sur le long terme. Mais dans ce business, il arrive que le gain escompté ne soit pas au rendez-vous.

Lire aussi : #Mali : Amap : des étudiants de l’Hetec visitent la structure

Une cinquantaine d’étudiants de l’école supérieure des hautes études technologiques et commerciales (Hetec), en licence professionnelle communication et gestion d’entreprise et licence professionnelle communication et gestion des ressources humaines, ont visité, hier, l’Agence malienne .

Lire aussi : #Mali : Santé reproductive et sexuelle des jeunes : Le projet Sikan souhaite un changement transformateur et durable

L’organisation entend, pour y arriver, asseoir un système de santé plus efficace, équitable et durable en exploitant le pouvoir du secteur privé et des jeunes eux-mêmes.

Lire aussi : #Mali : Veuve pleureuse : Un arbre fascinant aux multiples vertus

De plus en plus, on voit des maisons de Bamako parées avec des arbres grimpants dont les branches, vu de loin, ressemblent à celles des manguiers.

Les articles de l'auteur

#Mali : Mairie de la Commune V : Les réalisationS de l’équipe de Amadou Ouattara

La mairie de la Commune V du District de Bamako a procédé à la restitution publique de son compte administratif au titre de l’exercice budgétaire 2023, samedi dernier dans un hôtel de la place. C’était sous la présidence du maire de la Commune V, Amadou Ouattara..

Par Anta CISSÉ


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:51

#Mali : Contre la faim et la malnutrition infantile : World-vision lance sa campagne Enough

Enough (Assez) est une campagne de trois ans dont l’objectif est d’avoir «assez» d’aliments nutritifs pour chaque enfant, provenant de sources éthiques et durables, et permettant à tous les enfants de s’épanouir..

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:24

#Mali : Tontine de bijoux en or : La fluctuation du prix du métal jaune peut jouer de mauvais tours

La tontine de bijoux en or, est considérée par certaines femmes comme un investissement sûr et rentable, le prix du métal jaune pouvant augmenter sur le long terme. Mais dans ce business, il arrive que le gain escompté ne soit pas au rendez-vous.

Par Anta CISSÉ


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:34

#Mali : Amap : des étudiants de l’Hetec visitent la structure

Une cinquantaine d’étudiants de l’école supérieure des hautes études technologiques et commerciales (Hetec), en licence professionnelle communication et gestion d’entreprise et licence professionnelle communication et gestion des ressources humaines, ont visité, hier, l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap)..

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:43

#Mali : Santé reproductive et sexuelle des jeunes : Le projet Sikan souhaite un changement transformateur et durable

L’organisation entend, pour y arriver, asseoir un système de santé plus efficace, équitable et durable en exploitant le pouvoir du secteur privé et des jeunes eux-mêmes.

Par Anta CISSÉ


Publié lundi 06 mai 2024 à 09:55

#Mali : Veuve pleureuse : Un arbre fascinant aux multiples vertus

De plus en plus, on voit des maisons de Bamako parées avec des arbres grimpants dont les branches, vu de loin, ressemblent à celles des manguiers.

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 02 mai 2024 à 07:22

#Mali : Salon Business Days : Améliorer davantage la qualité des services

Orange Mali entreprise multiservices organise depuis hier au Centre international de conférences de Bamako (CICB) la 1ère édition du Salon d’Orange Business Days (B to B)..

Par Anta CISSÉ


Publié vendredi 26 avril 2024 à 09:38

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner