#Mali : Ségou : L’occasion d’écrire une nouvelle page d’histoire

Après une phase communale bien remplie, la région de Ségou a débuté ce matin la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le gouverneur de la Région de Ségou, le contrôleur général de police Alassane Traoré.

Publié mardi 23 avril 2024 à 15:13
#Mali : Ségou : L’occasion d’écrire une nouvelle page d’histoire

C’était en présence, du maire de la Commune urbaine de Ségou, Nouhoun Diarra, du délégué du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens, Dr Mohamed Lamine Haïdara, et des participants (toutes couches confondues).  Au cours des travaux de trois jours les participants ont procédé à un échange franc et fructueux sur les cinq thématiques identifiées par le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens. Il s’agit de «Paix, réconciliation nationale et cohésion sociale», «Questions politiques et institutionnelles», «Economie et développement durable», «Aspects sécuritaires et défense du territoire» et «Géopolitique et environnement international».

Le maire de la Commune urbaine de Ségou a souligné que cette rencontre du Dialogue direct inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale autour des thématiques d’intérêt national est perçue par les populations comme une occasion d’écrire une page de l’histoire de notre Pays. Mais aussi comme une opportunité d’apporter notre contribution à l’édification du Mali, notre patrie dans sa marche intrépide vers un avenir radieux où il fait appel à tous ses fils, femmes, jeunes et vieux, de villes comme de campagnes de se tenir debout sur les remparts au coude à coude sur le sentier du bonheur véritable. Il a indiqué que jamais la région n’est restée à la traine lorsqu’il s’agit du Mali. Et d’assurer que la présente rencontre ne dérogera point à la règle.

De son côté, le gouverneur a salué et remercié les plus hautes autorités pour cette belle initiative de créer encore une fois de plus, ce cadre d’échange et d’interaction entre les fils et filles du pays sur le devenir de la Nation sans interférence étrangère. Il a indiqué que ce dialogue est une occasion de grande écoute, de partage et de réflexion, afin de dissiper nos malentendus, nos incompréhensions pour une paix durable et un vivre ensemble au Mali. Et d’inviter les populations de la région de Ségou à s’approprier de ces journées de dialogue «au cours de ce dialogue, nous devons prendre les décisions courageuses, pertinentes et réalistes à travers des discussions franches, courtoises et constructives afin que cette paix, ce vivre ensemble et cette sécurité tant souhaitée soient une réalité.

Faudrait que nous populations de la région de Ségou : forces de défense et de sécurité, services de l’Etat, jeunes, femmes, leaders communautaires, leaders religieux et d’opinions, ... nous nous approprions le trinôme paix, sécurité et réconciliation, que nous nous donnions la main et le cœur, que nous bannissons toute forme de violence, d’injustice et de haine pour que notre pays redevienne le Mali d’antan», a-t-il-recommandé.

Dr Mohamed Lamine Haïdara a indiqué que le Mali est fatigué. «Que d’amitiés brisées, de communautés désintégrées, de liens sociaux déchirés, des réputations détruites, des liens de fraternité désarticulés, de biens publics et privés détruits, de morts, d’écoles fermées, de personnes déplacées internes, de réfugiés. La confiance multiséculaire et le vivre ensemble semblaient être rejetés aux calendes grecques, le linge sale malien ne se lavait plus en famille.

L’amour pour la patrie a disparu dans les méandres de la démocratie dont le boom annoncé s’est transmué en boomerang tous azimuts», a-t-il-déclaré.

Et de souligner que le moment est venu de nous ressaisir, de redevenir maitre de notre destin, d’appréhender la période historique décisive que nous vivons, de nous parler franchement en nous regardant les yeux dans les yeux pour que chacun dise sa vérité et pour aboutir à une vérité partagée afin de sortir notre pays de l’univers kafkaïen dans lequel nous végétons pour faire face aux multiples défis sécuritaires et aux autres défis de la cohésion sociale, de la réconciliation nationale et du développement.

Le représentant du Comité de pilotage a invité tous à se donner la main et à marcher au coude à coude pour un Mali nouveau, où il fera bon vivre. Pour atteindre les objectifs des travaux, les participants ont été répartis en cinq groupes.

Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou

Lire aussi : #Mali: École de formation en sciences de la santé : Des matériels didactiques pour renforcer les compétences techniques

Dans le cadre du projet «Classroom to Care», financé par Takeda et exécuté par l’ONG internationale IntraHealth, la Faculté de médecine et d’odonto-stomatologie (Fmos) et quatre établissements privés de formation en santé viennent de recevoir des matériels didactiques. Il s’agit des.

Lire aussi : #Mali : Stratégies et outils de mobilisation communautaire : Le programme Usaid Doniya Taabolo renforce le personnel des ONG

Dans le cadre du programme USAID «Doniya Taabolo», le Centre Gabriel Cissé de Ségou a abrité, hier, une session de formation des formateurs sur les stratégies et outils de mobilisation communautaire..

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Les pertinentes résolutions de Ségou

Les rideaux sont tombés, lundi dernier, sur les travaux de la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation à Ségou. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du gouverneur de la région, le contrôleur général de police Alassane Traoré..

Lire aussi : #Mali : Assitan Diakité : Un combat contre le handicap

Cette jeune fille, décidée de suivre un cursus scolaire normal comme les autres enfants, souffre d’une maladie congénitale qui la prive de l’usage de ses pieds.

Lire aussi : #Mali : Respect des règles générales de construction à Ségou : L’implication des légitimités traditionnelles sollicitée

légitimités traditionnelles de la ville de Ségou. Elle s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat sous le thème «le respect des règles générales de construction»..

Lire aussi : #Mal : Forum régional de la sécurité routière : Les travaux ont débuté à Ségou

La cérémonie d’ouverture des travaux s’est tenue hier dans la salle de conférence du gouvernorat sous la présidence du chef de l’exécutif régional, le contrôleur général de police Alassane Traoré. C’était en présence du chef d’antenne de l’Agence nationale de sécurité rout.

Les articles de l'auteur

#Mali: École de formation en sciences de la santé : Des matériels didactiques pour renforcer les compétences techniques

Dans le cadre du projet «Classroom to Care», financé par Takeda et exécuté par l’ONG internationale IntraHealth, la Faculté de médecine et d’odonto-stomatologie (Fmos) et quatre établissements privés de formation en santé viennent de recevoir des matériels didactiques. Il s’agit des écoles Espoir de Koutiala, Vicenta Maria de Ségou, l’École des infirmiers de Gao et l’École de formation des infirmiers et auxiliaires de santé de Sikasso..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié lundi 10 juin 2024 à 07:24

#Mali : Stratégies et outils de mobilisation communautaire : Le programme Usaid Doniya Taabolo renforce le personnel des ONG

Dans le cadre du programme USAID «Doniya Taabolo», le Centre Gabriel Cissé de Ségou a abrité, hier, une session de formation des formateurs sur les stratégies et outils de mobilisation communautaire..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mardi 30 avril 2024 à 07:41

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Les pertinentes résolutions de Ségou

Les rideaux sont tombés, lundi dernier, sur les travaux de la phase régionale du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation à Ségou. La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du gouverneur de la région, le contrôleur général de police Alassane Traoré..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mercredi 24 avril 2024 à 07:06

#Mali : Assitan Diakité : Un combat contre le handicap

Cette jeune fille, décidée de suivre un cursus scolaire normal comme les autres enfants, souffre d’une maladie congénitale qui la prive de l’usage de ses pieds.

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:28

#Mali : Respect des règles générales de construction à Ségou : L’implication des légitimités traditionnelles sollicitée

légitimités traditionnelles de la ville de Ségou. Elle s’est tenue dans la salle de conférence du gouvernorat sous le thème «le respect des règles générales de construction»..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié vendredi 05 avril 2024 à 08:33

#Mal : Forum régional de la sécurité routière : Les travaux ont débuté à Ségou

La cérémonie d’ouverture des travaux s’est tenue hier dans la salle de conférence du gouvernorat sous la présidence du chef de l’exécutif régional, le contrôleur général de police Alassane Traoré. C’était en présence du chef d’antenne de l’Agence nationale de sécurité routière (Anaser) de Ségou, Bagui Traoré et du 4è adjoint au maire, Bamoussa Touré..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mercredi 03 avril 2024 à 09:55

#Mali : Décès d’Amaïguèrè Ogobara Dolo : Une icône de la presse ségovienne s’en est allée

L’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et la presse malienne en général sont en deuil. La nouvelle du décès de l’icône de la presse ségovienne Amaïguèrè Ogobara Dolo est tombée à Ségou comme un couperet..

Par Aminata Dindi SISSOKO / AMAP - Ségou


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:51

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner