CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

A domicile, les Eléphants ont remporté, hier soir leur troisième titre de champion d’Afrique, en dominant 2-1 le Nigeria après avoir été menée 1-0 au tableau d’affichage

Par

Publié lundi 12 février 2024 à 08:05 , mis à jour mardi 05 mars 2024 à 13:35
CAN 2023 : La Côte d’Ivoire jusqu’au bout du rêve

Les feux d’artifice qui grondent dans le ciel d’Ébimpé, dans la sous-préfecture et commune d'Anyama, les artistes qui passent sur la pelouse du stade olympique Alassane Ouattara (Alpha Blondy, Roseline Layo, Tam Sir et Team Paiya, Serge Beynaud), la musique nigériane, le coupé-décalé, la cérémonie de clôture de la CAN, Côte d’Ivoire 2023 a été riche en couleurs. «Le coup de marteau» de Tam Sir et Team Paiya cartonnait en Côte d’Ivoire depuis le début de la CAN.

Le stade olympique Alassane Ouattara en feu. Tout annonce était l’occasion d’égayer les 57.094 spectateurs (selon les données de la Confédération africaine de football). Quelques minutes avant le coup d’envoi, un tonnerre d’applaudissement a accueilli Didier Drogba, ancien capitaine des Éléphants et Gadji Celi, capitaine de la Côte d’Ivoire lors de son premier sacre en 1992 au Sénégal, qui sont venus présenter le trophée de la CAN. Et s’en suit la musique à l’honneur de l’ancien attaquant de Chelsea que tout le stade chante. Une banderole géante s’est affichée sur laquelle est mentionné «Éléphants commando». L’annonce de la composition des deux équipes a été aussi l’occasion pour les supporters de donner de la voix.

L’annonce du nom de chaque joueur ivoirien est applaudie. Sur la pelouse, la Côte d'Ivoire évolue en 4-3-3 alors que le Nigeria opte pour un 3-4-2-1. Comme d’habitude, les Nigérians laissent l’initiative du jeu à leurs adversaires et les Éléphants la prennent volontiers. Devant leurs supporters, chaud-bouillants, le capitaine Serge Aurier et ses partenaires sont déterminés, Seko Fofana, au milieu de terrain, Max Alain Gradel et Simon Adingra dans les couloirs, sont remuants, mais à chaque occasion, ils tentent de trouver la tête de leur longiligne avant-centre Sébastien Haller, mais sans succès. Les supporters applaudissent chaque action offensive, les interventions défensives des Éléphants et huent les Nigérians, notamment Victor Osimhen, à chaque fois qu’il touche le ballon. Le Nigeria, en difficulté, hésite à presser au-delà de la ligne médiane, de crainte de libérer des espaces.

La Côte d’Ivoire aurait pu ouvrir le score après la demi-heure, mais la tentative du gauche de Simon Adingra est déviée par Stanley Nwabali (34è min). Les supporters font l’ambiance, leurs joueurs dominent les débats. «héééé, héééé, héééé», scandent-ils. Mais les plus sages s’inquiètent : «Ce n’est pas bon de dominer sans marquer», s’engoisse un inconditionnel. Le déroulé du match lui donne raison. Les Super Eagles débloquent le tableau d’affichage grâce à leur capitaine William Paul Troost-Ekong qui marque de la tête suite à un corner (38è min). «C’était prévisible, le Nigeria est très efficace», réagit le grand inconditionnel.

Quelques supporters nigérians s’exultent alors que c’est silence radio pour les Ivoiriens. Néanmoins, les locaux s’encouragent sur le terrain et les supporters applaudissent pour les motiver. Le Nigeria semble avoir fait le plus difficile car la Côte d’Ivoire n’a jamais marqué de but dans une finale de CAN alors que le pays en a disputé 4 (1992, 2006, 2012 et 2015). Les deux CAN remportées l’ont été dans la séance de tirs au but. A la mi-temps, le Nigeria ne compte que deux tirs dont un cadré, 33% de possession de balle contre neuf tirs dont trois cadré, 67% de possession pour la Côte d’Ivoire. 

L’hôte de la CAN revient fort en deuxième période. La défense nigériane est dans la rue. Les Éléphants portent sans cesse le danger dans le camp adverse, mais le gardien Stanley Nwabali retarde l’échéance notamment sur cette frappe lourde du défenseur ivoirien Kouakou Kossonou (62è min). Sur le corner qui s’en suivit, Simon Adingra, envoie le ballon sur la tête de Franck Kessié, qui marque (1-1, 62è min). Les supporters célèbrent l’égalisation des locaux de la plus belle de manière. Les Éléphants continuent de dominer les débats. Ils sont accompagnés par les supporters qui chantent et dansent dans les gradins.

Les lampes de téléphones sont allumées pour signifier aux joueurs qu’ils sont présents et sont avec eux. Le match est à sens unique. Sur le côté gauche, Simon Adingra, intenable, se joue de Temitayo Aina avec un crochet éclair et enchaîne un centre à mi-hauteur du gauche. Haller est plus vif que le capitaine Troost-Ekong au premier poteau et donne l'avantage aux siens du bout des crampons droit (81è min, 2-1). La Côte d’Ivoire renverse e Nigeria, le stade olympique Alassane Ouattara d’Elimbé explose. Il ne reste plus que quelques minutes aux hommes d’Emerse Faé pour décrocher leur troisième couronne.

«Ces sept minutes restantes sont les plus longues de la CAN», exprime une supportrice.  Pendant ce temps d’autres inconditionnels chantent te dansent dans les gradins. «On a organisé la CAN, on l’a remportée, quel beau souvenir», scandent-ils. Quelques minutes, l’arbitre mauritanien siffle la fin du match, la Côte d’Ivoire est championne d’Afrique. Tout le stade Alassane Ouattara laisse éclater sa joie. «Je suis fier d’être Ivoirien. On a dit qu’on va gagner, on l’a fait», s’exclame un supporter. Alors que l’organisation prépare la remise des médailles, le coupé-décalé et la voix de feu Dj Rafat résonne, et l’hymne de la CAN.

«Nous avons perdu dans ce même stade 4-0. Nous remportons la CAN ici. Dieu est fort», déclaré Maki. Avant la remise du trophée au capitaine Alain Gradel par le président Alassane Ouattara des rumeurs annoncent que les autorités ivoiriennes ont décidé de chômer la journée de ce lundi 12 février pour célébrer le sacre des Eléphants. 

24h avant la finale, l’Afrique du Sud avait remporté la médaille de bronze en battant la RD Congo 6-5 aux tirs au but dans la petite finale. A l’issue du temps réglementaire, les deux équipes étaient à égalité 0-0.

 

Envoyés spéciaux

Ladji M. DIABY

Habibou KOUYATÉ




CAN 2023 : TOUS LES RÉSULTATS

Côte d’Ivoire-Guinée-Bissau : 2-0

Nigéria-Guinée équatoriale : 1-1

Égypte-Mozambique : 2-2

Ghana-Cap-Vert : 1-2

Sénégal-Gambie : 3-0

Cameroun-Guinée : 1-1

Algérie-Angola : 1-1

Burkina Faso-Mauritanie : 1-0

Tunisie-Namibie : 0-1

Mali-Afrique du Sud : 2-0

Maroc-Tanzanie : 3-0

RD Congo-Zambie : 1-1

Guinée équatoriale-Guinée-

Bissau : 4-2

Côte d’Ivoire-Nigéria : 0-1

Égypte-Ghana : 2-2

Cap-Vert-Mozambique : 3-0

Sénégal-Cameroun : 3-1

Guinée-Gambie : 1-0

Algérie-Burkina Faso : 2-2

Mauritanie-Angola : 2-3

Tunisie-Mali : 1-1

Maroc-RD Congo : 1-1

Zambie-Tanzanie : 1-1

Afrique du Sud-Namibie : 4-0

Guinée équatoriale-Côte

d’Ivoire : 4-0

Mozambique-Ghana : 2-2

Guinée-Bissau-Nigeria : 0-1

Cap-Vert-Égypte : 2-2

Gambie-Cameroun : 2-3

Guinée-Sénégal : 0-2

Mauritanie-Algérie : 1-0

Angola-Burkina Faso : 2-0

Afrique du Sud-Tunisie : 0-0

Namibie-Mali : 0-0

Zambie-Maroc : 0-1

Tanzanie-RD Congo : 0-0

 

HUITIÈMES DE FINALE

Angola-Namibie : 3-0

Nigeria-Cameroun : 2-0

Guinée équatoriale-Guinée : 0-1

Égypte-RD Congo : 1-1 (7-8 tab)

Cap-Vert-Mauritanie : 1-0

Sénégal-Côte d’Ivoire : 1-1 (4-5

tab)

Mali-Burkina Faso : 2-1

Maroc-Afrique du Sud  : 0-2

 

QUARTS DE FINALE

Nigeria-Angola : 1-0

RD Congo-Guinée : 3-1

Mali-Côte d’Ivoire : 1-2

Cap Vert-Afrique du Sud : 0-0

(1-2 tab)

 

DEMI-FINALES

Nigeria-Afrique du Sud : 1-1 (4-

2 tab)

Côte d’Ivoire-RD Congo : 1-0

 

MATCH DE CLASSEMENT

Afrique du Sud-RD Congo : 0-0 (6-

5 tab)

 

FINALE

Nigeria-Côte d’Ivoire : 1-2

Ladi Madiheri DIABY

Lire aussi : Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Lire aussi : Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Lire aussi : CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Lire aussi : Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Lire aussi : Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

Dans cette interview, l’ancien attaquant d’Africa sport et de la sélection ivoirienne, champion d’Afrique 1992, donne son avis sur la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire, parle des équipes surprises et se dit fier du niveau d’ensemble des sélections.

Les articles de l'auteur

Basket Africa league : La saison 4 placée sous le signe des innovations

La saison 4 de la Basket Africa league (BAL) donnera son coup d’envoi en mars. L’information a été donnée, vendredi 10 février, par le président de la BAL Amadou Gallo Fall, lors d’une table ronde au siège de FIBA Afrique, à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 15 février 2024 à 09:31

CAN 2023 : La meilleure de toutes les Can ?

La 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations a pris fin, dimanche dernier avec le sacre du pays hôte, la Côte d’Ivoire devant le Nigeria (2-1). L’édition 2023 a été la plus prolifique de l’histoire avec 119 buts inscrits en 52 matches soit une moyenne de 2,28 buts par rencontre..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:18

Patrice Motsepe : «Quand l’afrique travaille ensemble, elle gagne»

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) Patrice Motsepe, a aminé une conférence de presse, vendredi 9 février à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié lundi 12 février 2024 à 08:09

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, un duel de titans

Les deux pays ont remporté, respectivement 3 et 2 titres de champion d’Afrique mais c’est la première fois qu’ils s’affrontent à ce niveau de la compétition. La finale promet du spectacle et fait saliver la planète foot du continent.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:29

Les supporters nigérians mobilisés, mais avec la peur au ventre

La communauté nigériane de Côte d’Ivoire s’apprête à vivre la finale de la CAN 2023 entre la Côte d’Ivoire, pays hôte et le Nigeria, ce dimanche, au stade Alassane Ouattara à Abidjan..

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:24

Eugène Beugré Yago : «L’Angola a produit le meilleur football»

Dans cette interview, l’ancien attaquant d’Africa sport et de la sélection ivoirienne, champion d’Afrique 1992, donne son avis sur la finale de la CAN entre le Nigeria et la Côte d’Ivoire, parle des équipes surprises et se dit fier du niveau d’ensemble des sélections.

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié vendredi 09 février 2024 à 08:23

CAN 2023 : Nigeria-Côte d’Ivoire, une finale inédite

La finale de la 34è édition de la Coupe d’Afrique des nations opposera, dimanche 11 février, le Nigeria et la Côte d’Ivoire. Les deux équipes se sont qualifiés, hier pour le bouquet final, en battant, respectivement en demi-finales l’Afrique du Sud (1-1, puis 4-2 aux tirs au but) et la RD Congo (1-0).

Par Ladi Madiheri DIABY


Publié jeudi 08 février 2024 à 08:12

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner