Faits divers, Lafiabougou : La voleuse était la cuisinière

Employée pour cuisiner les plats destinés aux invités du mariage, la restauratrice a disparu avec le dîner…

Par

Publié mardi 05 septembre 2023 à 07:49
Faits divers, Lafiabougou : La voleuse était la cuisinière

Notre histoire du jour est une illustration parfaite que les faits étonnants ne manquent pas à Bamako et ses environs. Elle se rapporte à une étonnante et spectaculaire histoire de vol de plats. Les faits concernent une restauratrice qui s’est enfuie avec le repas du soir des convives, lors d’une cérémonie de mariage dont elle assurait la préparation des mets. Le moment et le lieu de ce vol sont la preuve qu’à Bamako, les voleurs ne reculent devant rien pour obtenir ce qu’ils convoitent.

 À Lafiabougou, où les faits se sont déroulés, la cuisinière que nous désignons par « Mah » était connue de tous pour ses plats succulents qu’elle offrait, lors des cérémonies sociales. Mais derrière cette apparence de cordon bleu, se cachait une authentique voleuse. « L’habit ne fait pas le moine, mais le moine se reconnaît par son habit », a-t-on coutume de dire. La dame Mah semble faire partie de ceux à qui s’adresse cette maxime.

Elle n’a pas hésité une seconde à dérober tout le dîner fait d’ignames et qui n’attendait que d’être servi aux convives d’un mariage. Quelle mouche l’a piquée pour qu’elle pose un acte pareil ? D’après nos sources, Mah est une habile cuisinière qui offre souvent ses services dans les cérémonies sociales (mariages, baptêmes, décès, etc).

Tous ceux qui l’ont connue jurent sur ce constat indéniable. Connue et reconnue comme telle, la dame était toujours sollicitée pour ces événements sociaux surtout par ses proches. Il faut préciser que la jeune dame tient en parallèle de ses activités de cuisinière, un restaurant. Ce qui a mis au grand jour son sale caractère qu’elle avait longtemps dissimulé. Du moins, s’il faut croire nos sources.

Les mêmes personnes précisent qu’elle serait à sa première fois. Qu’à cela ne tienne, une fois n’est pas coutume, dit-on. Au quartier suscité, où elle a sévi, notre dame avait eu le privilège d’assurer la préparation des plats d’une cérémonie de mariage. C’était celui d’un particulier, nous a-t-on dit. Nous étions un dimanche, jour de mariage par excellence à Bamako, comme le chante le duo de chanteurs Amadou et Mariam. Ce jour-là, comme dans ses habitudes, elle a assuré la cuisson dans plusieurs grosses marmites de cette famille X.

 La journée passa et tout allait bien jusqu’au soir. Il est de coutume dans les cérémonies de mariage que le dîner soit de la partie. Le plus souvent, le choix tombe sur du Spaghetti communément appelé « macaroni » ou de l’igname. Dans notre cas, c’est ce dernier tubercule que la cuisinière du jour a mis sur le feu. Les choses sont allées ainsi.

 

Intention de vol - Aucun des témoins n’a pu dire exactement à quel moment la dame Mah a décidé de jouer son coup. Bizarrement, elle n’a laissé rien paraître ni dans son comportement encore moins  dans son intention. Apparemment, elle avait soigneusement préparé son coup et tout laisse croire qu’elle a joué sur l’inattention de son entourage. La suite des faits prouvera que Mah avait d’autres projets pour le mets qu’elle concoctait si bien. Il s’est avéré qu’elle n’attendait que la fin de la cuisson pour mettre son plan en exécution. Elle s’est mise à la tâche tout en surveillant ses arrières. Histoire de se préparer à toute éventualité pour son funeste plan.

Quelques heures de cuisson ont suffi à Mah, qui au lieu de servir le repas aux invités, préparé dans une marmite d’une cinquantaine de kilos,  le transborda dans un grand récipient. Sans laisser le temps au plat chaud de se refroidir, elle engagea la seconde partie du mets pour achever son œuvre. Mais avant, elle prit le soin de se servir d’une tasse de la famille voisine où la cuisson avait eu lieu, comme c’est généralement le cas dans les cérémonies sociales.

 Une fois cela fait, Mah a quitté précipitamment cette cour, où  le repas est cuisiné pour emprunter un taxi avant de s’y engouffrer alors que la nuit était déjà tombée. Pendant ce temps, l’impatience se ressentait parmi les convives qui devaient avoir fortement faim aussi bien que les membres de la famille. Le temps passa encore sans que la dame Mah connue pour sa ponctualité ne donne de signe. « Ventre affamé n’a point d’oreille », dit-on. Las d’attendre, un membre de la famille s’est rendu dans la cour, où le repas était cuisiné pour  s’enquérir de ce qu’il se passait.

Ce « vérificateur » improvisé fit un constat des plus amères. Seule la louche trainait dans la grosse marmite au milieu de la cour à côté des braises de charbon refroidies. Il a suffi ce triste constat pour qu’il comprenne la situation. Il sera informé du départ précipité de la cuisinière par un membre de cette cour. Stupéfait de ce qu’il venait de constater, il ne s’est  plus donner la peine de la rechercher.

 

Il ressort  de la cour l’air abattu. Et tout ce qu’il put faire, ce fut d’informer la maisonnée de la mauvaise nouvelle. La suite de l’histoire ne dit pas si la cuisinière d’un autre genre a été recherchée et retrouvée par ses employés, mais il est clair que la cérémonie qui a avait si bien débutée s’est achevée par une fausse note.    

Anta CISSÉ

Lire aussi : #Mali : Agetic : Le «.ml» rapatrié après 10 ans d’externalisation

L’Agence prévoit, au titre de 2024, la consolidation du réseau intranet de l’administration et son extension aux nouvelles régions administratives du pays.

Lire aussi : #Mali : Consommation de viande et de poisson : Du formol dans nos assiettes ?

Des indices trahissent l’utilisation de cet agent toxique par des vendeurs de produits de consommation sur nos marchés. Le danger est réel car l’ingestion du formol peut provoquer des étourdissements, des ulcères, des maladies cardiaques, des maladies de la peau, des insuffisances pulmonaire.

Lire aussi : #Mali : Secteur agroalimentaire : Le CDA joue sa partition, malgré les difficultés

Le Centre pour le développement du secteur agroalimentaire (CDA) a tenu, hier dans les locaux du ministère de l’Industrie et du Commerce, la 5è session de son conseil d’administration. Les travaux étaient présidés par le secrétaire général de ce ministère, Adama Yoro Diakité, en prés.

Lire aussi : #Mali : Anadeb : Le défi de la satisfaction des besoins énergétiques

L’Agence nationale de développement des biocarburants (Anadeb) a tenu, hier dans un hôtel à Bamako, la 18è session de son conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président du conseil d’administration de l’Anadeb, Guichma Ag Kakaily, en présence d.

Lire aussi : #Mali : Laboratoire Central Vétérinaire : Le budget 2024 chiffré à plus de 3 milliards de FCFA

Le Laboratoire central vétérinaire (LCV) a tenu, hier dans ses locaux, la 39è session de son conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Élevage et de la Pêche, Madi Maténé Keïta, en présence du directeur gén.

Lire aussi : #Mali : Cérémonies festives: La tendance de la personnalisation des services

Bouteilles de boissons, sachets d’eau, couverts, t-shirts, sacs à main, verres portent des messages spéciaux qui sont des souvenirs mémorables pour les invités.

Les articles de l'auteur

#Mali : Agetic : Le «.ml» rapatrié après 10 ans d’externalisation

L’Agence prévoit, au titre de 2024, la consolidation du réseau intranet de l’administration et son extension aux nouvelles régions administratives du pays.

Par Anta CISSÉ


Publié vendredi 23 février 2024 à 08:13

#Mali : Consommation de viande et de poisson : Du formol dans nos assiettes ?

Des indices trahissent l’utilisation de cet agent toxique par des vendeurs de produits de consommation sur nos marchés. Le danger est réel car l’ingestion du formol peut provoquer des étourdissements, des ulcères, des maladies cardiaques, des maladies de la peau, des insuffisances pulmonaires ou rénales.

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 22 février 2024 à 09:10

#Mali : Secteur agroalimentaire : Le CDA joue sa partition, malgré les difficultés

Le Centre pour le développement du secteur agroalimentaire (CDA) a tenu, hier dans les locaux du ministère de l’Industrie et du Commerce, la 5è session de son conseil d’administration. Les travaux étaient présidés par le secrétaire général de ce ministère, Adama Yoro Diakité, en présence du directeur général adjoint du CDA, Youssoufi Alassane Cissé..

Par Anta CISSÉ


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:37

#Mali : Anadeb : Le défi de la satisfaction des besoins énergétiques

L’Agence nationale de développement des biocarburants (Anadeb) a tenu, hier dans un hôtel à Bamako, la 18è session de son conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président du conseil d’administration de l’Anadeb, Guichma Ag Kakaily, en présence du directeur général de l’Agence, Abdoulaye Kaya..

Par Anta CISSÉ


Publié mercredi 31 janvier 2024 à 09:21

#Mali : Laboratoire Central Vétérinaire : Le budget 2024 chiffré à plus de 3 milliards de FCFA

Le Laboratoire central vétérinaire (LCV) a tenu, hier dans ses locaux, la 39è session de son conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du ministère de l’Élevage et de la Pêche, Madi Maténé Keïta, en présence du directeur général du LCV, Boubacar dit Aladjogo Maiga..

Par Anta CISSÉ


Publié vendredi 19 janvier 2024 à 08:28

#Mali : Cérémonies festives: La tendance de la personnalisation des services

Bouteilles de boissons, sachets d’eau, couverts, t-shirts, sacs à main, verres portent des messages spéciaux qui sont des souvenirs mémorables pour les invités.

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 18 janvier 2024 à 08:23

#Mali : Projet inclusif : Le temps de capitalisation des résultats

La 10è session du Comité national de pilotage de financement inclusif des filières agricoles au Mali, élargi au Programme conjoint Sahel en réponse aux défis Covid-19, conflits et changements climatiques (SD-3C), s’est tenue, hier au ministère de l’Industrie et du Commerce..

Par Anta CISSÉ


Publié jeudi 11 janvier 2024 à 08:03

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner