Lutte contre les stupéfiants dans la Région de Sikasso : Des saisies à Fourou et à Dadjan

’Office central des stupéfiants (OCS) de Sikasso a saisi, dimanche 19 mai une importante quantité de drogues sur les sites d’orpaillage de Fourou et de Dadjan (Cercle de Kadiolo).

Publié lundi 10 juin 2024 à 09:24 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 23:15
Lutte contre les stupéfiants dans la Région de Sikasso : Des saisies à Fourou et à Dadjan

Les propriétaires de ces produits avaient trouvé gîte et couvert dans les sites d’orpaillage

 

 Il s’agit de 1.210 comprimés de tramadol, 337 comprimés de diazepan, 7 comprimés de rivotril, 186 boules de cannabis et 192 sachets de kush. La mission qui a permis cette saisie était dirigée par le chef d’antenne régionale de l’OCS et son équipe d’intervention. Les propriétaires de ces produits avaient trouvé gîte et couvert dans les sites d’orpaillage de Fourou et de Dadjan afin de mieux ravitailler leurs clients. Selon le premier responsable de l’OCS de Sikasso, ils étaient au nombre de quatre dont deux Maliens et les deux ressortissants de la sous région. Trois d’entre eux ont été interpellés et mis à la disposition du Tribunal de grande instance de Sikasso, le quatrième serait en fuite.

Également, le 18 mai dernier, au cours d’une mission à Heremakono, des agents de la douane de Sikasso ont saisi 3.500 g de cocaïne. La mission s’inscrivait dans le cadre du trafic international de cocaïne. Le propriétaire était un Nigérian âgé d’une quarantaine d’années. La cocaïne provenait du Nigéria pour Bamako. Après la saisie, les agents de la douane ont remis le dealer ainsi que la cocaïne à la disposition de l’OCS de Sikasso pour les procédures d’enquête. L’OCS les a mis à la disposition du tribunal pour des besoins d’enquête.

Notons que le 18 avril dernier le chef d’antenne de l’OCS de Sikasso et son équipe ont découvert un champ de culture de cannabis à 2,5 km du village de Gongasso (Cercle de Sikasso). Le champ contenait 352 plants de cannabis et 76 plants de pépinières. Le propriétaire du champ a affirmé qu’il s’approvisionnait en cannabis dans un village du Burkina Faso. Actuellement, le village étant touché par une attaque terroriste, il en a profité pour semer quelques plants dans son champ. Ces plants étaient mélangés à ceux de tomate, d’aubergines et d’orangers.

La mission de l’OCS a déterré les plants de cannabis et saisi la motopompe du cultivateur qui lui facilitait l’arrosage de son champ. À son arrestation, le cultivateur a affirmé avoir cultivé le cannabis pour sa propre consommation. Il a été mis à la disposition de la justice.

Le chef d’antenne de l’OCS de Sikasso a saisi l’opportunité pour inviter la population à s’impliquer dans la lutte afin d’éradiquer le fléau qui, selon lui, commence à gangrener la région.

Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Le président Assimi Goïta attendu demain

Dans la capitale du Kénédougou, le chef de l’état aura un agenda chargé. Il posera la première pierre de l’université de la ville et visitera des infrastructures routières, notamment le viaduc et l’échangeur.

Lire aussi : #Mali : 12è édition de la bourse des semences à Sikasso : Les variétés améliorées au cœur des échanges

La capitale duK a abrité du 12 au 13 juin dernier la bourse des semences. «La place de la contractualisation dans la chaine de valeur des semences certifiées de variétés améliorées», était le thème retenu pour cette 12ème édition..

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Des béliers à prix d’or

Les prix varient de 50.000 à 200.000 Fcfa. Les acteurs expliquent cette hausse par la cherté des béliers chez les éleveurs et la flambée du coût de l’aliment bétail : le prix du sac est passé de 9.000 à 14.000 Fcfa.

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Bon demarrage des épreuves

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) pour la session de juin 2024 ont démarré, lundi dernier à Sikasso. Le top départ a été donné par le gouverneur de la Région, Mme Kanté Marie Claire Dembélé, au Groupe scolaire de Médine..

Lire aussi : #Mali : Recensement agricole à Sikasso : La formation des agents se passe bien

La formation des agents retenus pour le recensement général agricole 2024 a démarré le 20 mai dernier dans la capitale verte du Kénédougou. Cette enquête qui vise à obtenir un système de statistique nationale agricole fiable sur les ménages et les bétails du Mali, se poursuivra jusqu’au.

Lire aussi : #Mali : Sikasso : Des prêts accordés à 24 jeunes porteurs de projets

24 jeunes porteurs de projets productifs bénéficient de chèques pour la mise œuvre de leurs activités. L’initiative est du Conseil régional et ses partenaires du Programme d’appui aux filières agropastorales phase2 (Pafa2) et du Programme de développement rural et de sécurité alimentai.

Les articles de l'auteur

#Mali : Sikasso : Le président Assimi Goïta attendu demain

Dans la capitale du Kénédougou, le chef de l’état aura un agenda chargé. Il posera la première pierre de l’université de la ville et visitera des infrastructures routières, notamment le viaduc et l’échangeur.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:30

#Mali : 12è édition de la bourse des semences à Sikasso : Les variétés améliorées au cœur des échanges

La capitale duK a abrité du 12 au 13 juin dernier la bourse des semences. «La place de la contractualisation dans la chaine de valeur des semences certifiées de variétés améliorées», était le thème retenu pour cette 12ème édition..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:33

#Mali : Sikasso : Des béliers à prix d’or

Les prix varient de 50.000 à 200.000 Fcfa. Les acteurs expliquent cette hausse par la cherté des béliers chez les éleveurs et la flambée du coût de l’aliment bétail : le prix du sac est passé de 9.000 à 14.000 Fcfa.

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:30

#Mali : Sikasso : Bon demarrage des épreuves

Les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF) pour la session de juin 2024 ont démarré, lundi dernier à Sikasso. Le top départ a été donné par le gouverneur de la Région, Mme Kanté Marie Claire Dembélé, au Groupe scolaire de Médine..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:31

#Mali : Recensement agricole à Sikasso : La formation des agents se passe bien

La formation des agents retenus pour le recensement général agricole 2024 a démarré le 20 mai dernier dans la capitale verte du Kénédougou. Cette enquête qui vise à obtenir un système de statistique nationale agricole fiable sur les ménages et les bétails du Mali, se poursuivra jusqu’au 7 juin prochain..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:09

#Mali : Sikasso : Des prêts accordés à 24 jeunes porteurs de projets

24 jeunes porteurs de projets productifs bénéficient de chèques pour la mise œuvre de leurs activités. L’initiative est du Conseil régional et ses partenaires du Programme d’appui aux filières agropastorales phase2 (Pafa2) et du Programme de développement rural et de sécurité alimentaire MLI/021..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:31

#Mali : Journées culturelles «Wu niré» à Sikasso : Le centre culturel senoufo promeut la paix et la cohésion sociale

L’édition 2024 des journées culturelles «Wu niré» a vécu. C’était dans la capitale du Kénédougou au début de ce mois. Les journées culturelles «Wu niré» ou encore «Nos racines» en langue senoufo ont été initiées par le Centre culturel senoufo pour consolider la paix et la coexistence pacifique..

Par Mariam DIABATE / AMAP - Sikasso


Publié jeudi 16 mai 2024 à 17:39

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner