#Mali : 30è Conférence des directeurs généraux des douanes : Pour une coopération renforcée dans la région Afrique occidentale et centrale

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousseni Sanou, a procédé hier à l’ouverture, dans un hôtel de la place, les travaux de la 30è Conférence des directeurs généraux des douanes de la Région Afrique occidentale et centrale (AOC) de l’Organisation mondiale des douanes (OMD).

Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:28 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 22:36
#Mali : 30è Conférence des directeurs généraux des douanes : Pour une coopération renforcée dans la région Afrique occidentale et centrale

Cette rencontre se penche sur le bilan des activités des douanes

 

 Cette rencontre sous-régionale, qui s’achèvera demain, réunit les directeurs généraux de plusieurs pays. La cérémonie de lancement a enregistré notamment la présence du directeur général des Douanes du Mali, l’inspecteur général Amadou Konaté et du vice-président de l’OMD-AOC, Bashir Adewale Adeniyi.

Cette 30è rencontre se penche sur le bilan des activités des douanes de la Région Afrique occidentale et centrale au cours de l’exercice écoulé, les aspects techniques des procédures douanières, la coopération entre ses membres et entre ceux-ci et les partenaires des secteurs public et privé sans oublier les perspectives.

Selon le ministre de l’Économie et des Finances, cette rencontre des directeurs généraux se déroule à un moment où nos États font face à de multiples défis sécuritaires, économiques, géostratégiques, politiques et financiers. Alousséni Sanou a expliqué que dans ce contexte difficile, l’administration des douanes maliennes a enregistré des résultats remarquables tant du point de vue de la mobilisation des recettes, de la lutte contre les trafics illicites et la criminalité transnationale, qu’en terme de mise en œuvre des réformes inscrites à son plan stratégique.


«Ces résultats ont été atteints grâce à l’accompagnement des partenaires publics et privés ainsi qu’aux appuis multiples de l’OMD», a-t-il salué, avant de féliciter les douanes maliennes et celles de la Région AOC et leurs partenaires au regard des efforts consentis pour le bien-être des populations. À cette occasion, le patron chargé du département de l’économie et des Finances a invité les douanes de la Région Afrique occidentale et centrale à consolider, développer et susciter des partenariats tel indiqué dans le thème retenu pour cet événement à savoir «Pour une douane mobilisant ses partenaires historiques et nouveaux autour d’objectifs clairs».

Le secrétaire général de l’OMD qui suivait au même moment les travaux en direct a saisi l’occasion pour rappeler aux membres de son organisation les rôles et devoirs de l’OMD pour la réussite de ladite rencontre afin d’atteindre ses objectifs. Ian Saunders a souligné que plusieurs efforts collectifs et individuels doivent-être mis en œuvre pour avoir un changement positif et obtenir des perspectives à hauteur de souhait. «L’OMD attend de vous un grand engagement afin d’avoir une organisation forte quelles que soient les conditions effectuées», indiqué le secrétaire général de l’OMD.

À cet effet, Ian Saunders a remercié la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf) qui a fait preuve d’engagement pour soutenir les états membres dans la réussite de l’OMD de ses membres et surtout des partenaires. Malgré les difficiles épreuves, a-t-il poursuivi, l’OMD est en train de réaliser son potentiel.

Par ailleurs, le secrétaire général a invité les membres à se préparer à plus d’engagement pour l’atteinte des objectifs pour qu’au sortir des travaux, les expériences qu’ils se partageront puissent agrandir l’organisation pour une vision efficace de toutes les opérations douanières à l’échelle mondiale en vue d’améliorer les opérations et la bonne collaboration douanière. La cérémonie a été marquée par la projection d’un film sur l’Unité spéciale des sécurités douanières.

Fadi CISSE

Lire aussi : #Mali : Grand marché de Bamako: Fière allure après la fête

Cette année, la mairie du District n’a pas attendu des jours pour assainir le marché.

Lire aussi : #Mali : Gestion des déchets après la fête : on se pince le nez

Nous sommes mardi, le lendemain de fête d’Aïd El-Kebir. Il est environ 10 heures, mais le soleil darde déjà de brûlants rayons sur Samanko II, dans la Commune du Mandé. Au même moment, l’odeur nauséabonde de sang et de bouse des bêtes immolées la veille, c’est-à-dire le jour de la .

Lire aussi : #Mali : Sanke Mô : Pro-arides offre des opportunités de marché aux producteurs

Le Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro-Arides Mali) a participé à la 624ème édition de la fête traditionnelle nationale le «Sanke Mô» à San..

Lire aussi : #Mali : Kafo Jiginew : Des performances encourageantes

L’agence de microfinance Kafo Jiginew a tenu ce jeudi dans un hôtel, la 35è session annuelle de son Assemblée générale ordinaire. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, en présence du directeur gén.

Lire aussi : #Mali : En réponse à la crise énergétique : La Semos S.A offre 135.000 litres de gasoil au ministère en charge de la santé

Cette entreprise d’exploitation des mines ne pense pas faire uniquement des profits. Elle est très consciente de sa responsabilité sociétale et continue toujours de soutenir la bonne cause.

Lire aussi : #Mali : Accès aux chaînes nationales sur Canal+ : Au-delà de la numérotation, les abonnés demandent la gratuité

Les clients souhaitent avoir la possibilité de continuer à regarder nos chaînes nationales (étatiques et privées) après avoir épuisé le crédit d’abonnement mensuel ou trimestriel. Les autorités assurent qu’elles y travaillent.

Les articles de l'auteur

#Mali : Grand marché de Bamako: Fière allure après la fête

Cette année, la mairie du District n’a pas attendu des jours pour assainir le marché.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:33

#Mali : Gestion des déchets après la fête : on se pince le nez

Nous sommes mardi, le lendemain de fête d’Aïd El-Kebir. Il est environ 10 heures, mais le soleil darde déjà de brûlants rayons sur Samanko II, dans la Commune du Mandé. Au même moment, l’odeur nauséabonde de sang et de bouse des bêtes immolées la veille, c’est-à-dire le jour de la Tabaski se fait sentir dans les rues du quartier..

Par Fadi CISSE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:23

#Mali : Sanke Mô : Pro-arides offre des opportunités de marché aux producteurs

Le Programme agroalimentaire pour la résilience intégrée et le développement économique du Sahel (Pro-Arides Mali) a participé à la 624ème édition de la fête traditionnelle nationale le «Sanke Mô» à San..

Par Fadi CISSE


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:35

#Mali : Kafo Jiginew : Des performances encourageantes

L’agence de microfinance Kafo Jiginew a tenu ce jeudi dans un hôtel, la 35è session annuelle de son Assemblée générale ordinaire. La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, en présence du directeur général de Kafo Jiginew, Ibrahima Keïta..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 15:31

#Mali : En réponse à la crise énergétique : La Semos S.A offre 135.000 litres de gasoil au ministère en charge de la santé

Cette entreprise d’exploitation des mines ne pense pas faire uniquement des profits. Elle est très consciente de sa responsabilité sociétale et continue toujours de soutenir la bonne cause.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:18

#Mali : Accès aux chaînes nationales sur Canal+ : Au-delà de la numérotation, les abonnés demandent la gratuité

Les clients souhaitent avoir la possibilité de continuer à regarder nos chaînes nationales (étatiques et privées) après avoir épuisé le crédit d’abonnement mensuel ou trimestriel. Les autorités assurent qu’elles y travaillent.

Par Fadi CISSE


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:37

#Mali : Dette intérieure : 1.190 milliards de Fcfa payés aux opérateurs économiques en 2023

Cette prouesse a été possible grâce aux efforts des différents acteurs qui ont pu mobiliser 3.155 milliards de Fcfa de ressources budgétaires dont près de 1.012 milliards de Fcfa sur le marché financier régional.

Par Fadi CISSE


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner