#Mali: Dialogue inter-Maliens : les autorités administratives indépendantes comptent aussi !

Dans une démarche inclusive et participative, les membres du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale ont rencontré, samedi dernier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB), les autorités administratives indépendantes.

Publié lundi 08 avril 2024 à 07:22
#Mali: Dialogue inter-Maliens : les autorités administratives indépendantes comptent aussi !

Une vue des participants à la rencontre

 


Cela, en vue de prendre leurs conseils, suggestions et observations pour la réussite de ce grand forum qui débute le 13 avril pour prendre fin le 10 mai prochain. La rencontre a enregistré la présence du président du Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens, l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga, des membres du gouvernement, dont le ministre de la Refondation de l’état, chargé des Relations avec les Institutions, Ibrahim Ikassa Maïga. Le Médiateur de la République, Mme Sanogo Aminata Mallé, le président de l’Autorité indépendante de gestion des élections (Aige), Me Moustapha Cissé et biens d’autres personnalités étaient également présentes.

Selon le président du Comité de pilotage, le processus du Dialogue inter-Maliens vise essentiellement à éradiquer les racines des conflits communautaires qui ont fragilisé le tissu social et ébranlé le vivre ensemble. Il s’agit également de la recherche de la paix, de la réconciliation nationale, de la concorde nationale pour booster un développement endogène et équilibré de notre pays.

«Il faut arriver à réconcilier les Maliens entre eux, à tourner la page du passé et à trouver les issues favorables au développement endogène et harmonieux de notre pays», a exhorté Ousmane Issoufi Maïga.

L’ancien Premier ministre  invitera aussi à résoudre définitivement les crises qui ont tant fait mal à notre pays et à nos populations, mais aussi à se mettre ensemble pour une cohésion nationale et une concorde nationale afin de bâtir un Mali uni et prospère. Sollicitant l’implication de tous pour le succès de cette initiative présidentielle, il a demandé à se donner la main pour redresser le pays.

En retour, les autorités administratives indépendantes, à travers le président de l’Aige, ont affirmé être inscrites dans cette démarche d’appropriation nationale du processus de paix dans notre pays. Elles ont également réaffirmé leur disponibilité à accompagner le Comité de pilotage dans sa noble mission de recherche de paix entre nos compatriotes.

Quant au Médiateur de la République, elle a spécifiquement demandé à l’ancien Premier ministre et son équipe de prendre en compte les recommandations des fora antérieurs dans le cadre du Dialogue inter-Maliens. Parmi lesquels on peut citer  le Dialogue national inclusif (DNI) et les Assises nationales de la refondation (ANR).

Bembablin DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : Le passage au 9è barrette de kung-fu 2024 prévu en juin prochain

Le 1er passage au grade de 9è barrette de la Ligue de Bamako du Kung-fu wushu 2024 au Mali aura lieu en juin prochain. En prélude à cet évènement, le stage préparatoire est en cours dans toutes les communes de la capitale..

Lire aussi : #Mali : Nouvelle centrale solaire de 200 mégawatts de Sanankoroba : Le président Assimi Goïta lance les travaux aujourd’hui

En prélude à l’événement, le chef de l’État a reçu, hier au palais de Koulouba le directeur général de l’entreprise russe chargée du projet, Grigory Nazarov.

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages et des matériels informatiques et didactiques aux Groupes scolaires de Niamakoro et Troikabougou

Dans le cadre des œuvres sociales du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, les Groupes scolaires de Niamakoro, ancien marché, en Commune VI du District de Bamako et de Troikabougou (Commune IV) ne sont pas restés en marge. En effet, les deux établissements scolaires ont eu, cha.

Lire aussi : #Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice

De 2018 à 2022, les Pôles économiques et financiers (aujourd’hui Pôle national économique et financier) ont reçu, au titre des cautions, 15,3 milliards de Fcfa dont 15,1 milliards au compte des atteintes aux biens publics. S’agissant du recouvrement et des remboursements, ils ont encaissé.

Lire aussi : #Mali : Secteur de la Justice : Le Comité de coordination statistique tient sa 1ère session ordinaire

La 1ère session ordinaire du Comité de coordination statistique du secteur de la justice (CCS SJ) s’est tenue hier au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Lire aussi : #Mali : Commission thématique I «paix, réconciliation nationale et cohésion sociale» : Des recommandations au diapason des préoccupations nationales

Les délégués au Dialogue inter-Maliens ont requis d’ouvrir le dialogue doctrinal avec les groupes armés terroristes, de mettre à contribution les érudits en vue définir le contour des débats à mener avec ces cohortes. Ils ont aussi rappelé la nécessité de résoudre rapidement la crise.

Les articles de l'auteur

#Mali : Le passage au 9è barrette de kung-fu 2024 prévu en juin prochain

Le 1er passage au grade de 9è barrette de la Ligue de Bamako du Kung-fu wushu 2024 au Mali aura lieu en juin prochain. En prélude à cet évènement, le stage préparatoire est en cours dans toutes les communes de la capitale..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié dimanche 26 mai 2024 à 22:03

#Mali : Nouvelle centrale solaire de 200 mégawatts de Sanankoroba : Le président Assimi Goïta lance les travaux aujourd’hui

En prélude à l’événement, le chef de l’État a reçu, hier au palais de Koulouba le directeur général de l’entreprise russe chargée du projet, Grigory Nazarov.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 23 mai 2024 à 19:54

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages et des matériels informatiques et didactiques aux Groupes scolaires de Niamakoro et Troikabougou

Dans le cadre des œuvres sociales du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, les Groupes scolaires de Niamakoro, ancien marché, en Commune VI du District de Bamako et de Troikabougou (Commune IV) ne sont pas restés en marge. En effet, les deux établissements scolaires ont eu, chacun, un forage, des ordinateurs et des dictionnaires..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 16 mai 2024 à 18:17

#Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice

De 2018 à 2022, les Pôles économiques et financiers (aujourd’hui Pôle national économique et financier) ont reçu, au titre des cautions, 15,3 milliards de Fcfa dont 15,1 milliards au compte des atteintes aux biens publics. S’agissant du recouvrement et des remboursements, ils ont encaissé, respectivement, 91,8 milliards de Fcfa et 330,1 millions pour les mêmes infractions.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 16 mai 2024 à 09:10

#Mali : Secteur de la Justice : Le Comité de coordination statistique tient sa 1ère session ordinaire

La 1ère session ordinaire du Comité de coordination statistique du secteur de la justice (CCS SJ) s’est tenue hier au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié vendredi 10 mai 2024 à 08:53

#Mali : Commission thématique I «paix, réconciliation nationale et cohésion sociale» : Des recommandations au diapason des préoccupations nationales

Les délégués au Dialogue inter-Maliens ont requis d’ouvrir le dialogue doctrinal avec les groupes armés terroristes, de mettre à contribution les érudits en vue définir le contour des débats à mener avec ces cohortes. Ils ont aussi rappelé la nécessité de résoudre rapidement la crise énergétique pour apaiser le climat social.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:14

#Mali : Commission I «paix, réconciliation nationale et cohésion sociale» : Faut-il négocier avec Hamadoun Kouffa et Iyad Ag Ghali ?

Les membres de cette commission répondent par l’affirmative, estimant qu’il est nécessaire de faire prévaloir le dialogue à tout prix. Ils invitent les autorités compétentes à négocier avec les frères égarés en vue d’instaurer une paix définitive dans notre pays.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 08 mai 2024 à 08:34

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner