#Mali : Le Mouvement fédéraliste panafricain suscite le débat sur le panafricanisme

À l’occasion de la Journée de l’Afrique célébrée le 25 mai de chaque année, le Mouvement fédéraliste panafricain (MFPA) a organisé samedi dernier à la Faculté des sciences administratives et politiques (FSAP) une conférence de presse avec les jeunes universitaires. Le débat, animé par le professeur venu du Sénégal pour la circonstance, Diomaye N’Dongo Faye, portait sur « le panafricanisme au 21è siècle et la renaissance africaine ».

Publié mercredi 29 mai 2024 à 16:38 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 22:05
#Mali : Le Mouvement fédéraliste panafricain suscite le débat sur le panafricanisme

Cette rencontre était couplée également à la Journée panafricaine d’hommage à feu Adama Samassékou, illustre panafricaniste décédé le 23 février dernier à Bamako. C’était en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Bouréma Kansaye et du président du Comité international d’organisation du MFPA, Mamadou Salikéné Coulibaly. On notait également la présence des anciens ministres et des éminents professeurs.


Selon le président du Comité international d’organisation du MFPA, cette conférence avait pour but d’éclairer et d’édifier la jeunesse sur la question de panafricanisme. « C’est pour amener la jeunesse malienne et universitaire en particulier à s’approprier les concepts, à bien les comprendre et à savoir comment travailler avec pour la construction de l’Afrique du futur », a expliqué Mamadou Salikéné Coulibaly. Pour cet ancien ministre, « c’est en nous unissant que nous aurons une force suffisante pour devenir nous-même, de défendre nos terres, nos biens, nos personnes et nos vies ».


Le président du Comité international d’organisation du MFPA a surtout appelé la jeunesse africaine à faire une œuvre utile pour défendre nos populations et nos citoyens à travers le monde. Pour Mamadou Salikéné Coulibaly, c‘est cette logique qui a donné naissance à l’Alliance des États du Sahel (AES), qui est d’abord un réflexe de défense, mais maintenant qui peut s’élargir et se développer sur d’autres plans économiques, humains etc.


**LES QUESTIONS DE SOUVERAINETÉ**- Lors de la conférence, le professeur Diomaye N’Dongo Faye a souligné la nécessité de la prise de conscience des populations africaines. Il a été questions de divergence et de compréhension entre couleur de peau. Avant de revenir sur les piliers du panafricanisme au 21è siècle et la renaissance africaine. Le conférencier a appelé le peuple africain à s’unir à partir du continent et de la diaspora. 


Concernant les questions de souveraineté positive et négative, le professeur Diomaye N’Dongo Faye a expliqué comment nous servir de la culture pour véritablement être libre et souverain. Mais aussi comment reconquérir la dignité de « l’homme noir ». Le conférencier a beaucoup insisté sur le passé pour affirmer qu’un avenir meilleur est possible. Mais, cela : « si nous nous unissons ».


Prenant la parole, l’ancienne ministre, Assétou Founé Samaké, non moins panéliste, trouve que l’exposé du professeur permettra à chacun de revisiter sa position et de se poser des questions. Pour l’ancienne ministre, il s’agit encore d’échanger pour mieux consolider théoriquement le sujet. « Sans une réflexion solide et critique, nous ne pourrons jamais avancer », a signalé Assétou Founé Samaké.


L’approche historique abordée sur la question a été également félicitée par le ministre chargé de l’Enseignement supérieur. S’agissant de l’AES, Pr. Bouréma Kansaye a rappelé les trois principes édictés par le président de la Transition en ce sens et qui se sont ensuite retrouvés dans la Constitution du 22 juin 2023. Notamment le respect de la souveraineté du Mali ; le respect des choix stratégiques et des choix des partenaires du Mali ; la défense des intérêts du peuple malien. 


Pour le ministre chargé de l’Enseignement supérieur, c’est fondamental, parce que c’est ce qui permet à un pays d’affirmer sa souveraineté. Il n’a pas oublié de rendre un vibrant hommage à feu Adama Samassékou, tout en le qualifiant d’un homme d’idée et d’action. Le ministre Kansaye va sans dire que l’illustre disparu avait le panafricanisme chevillé au corps. Et d’ajouter qu’il respirait le fédéralisme africain.


Signalons que la Journée panafricaine d’hommage dédiée à feu le ministre Adama Samassékou a commencé depuis vendredi dernier par des séances de prières, de sacrifices et d’une visite sur sa tombe.

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Mali : Procès du terroriste Al Hassan : La CPI prononcera son verdict le 26 juin

La Chambre de première instance X de la Cour pénale internationale (CPI) prononcera son verdict sur une condamnation ou un acquittement en vertu de l’article 74 du Statut de Rome dans l’affaire «le Procureur c. Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud»..

Lire aussi : #Mali : Le président Goïta célèbre la Tabaski

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a effectué ce lundi 17 juin, la prière de l’Aïd el-Kébir, avec la communauté musulmane du Mali. Comme lors de la fête du Ramadan, le chef de l’État a prié dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, tenant lieu de mosquée .

Lire aussi : #Mali : La 2è édition de la semaine du numérique lancée

La 2è édition de la semaine du numérique a été lancée ce vendredi 14 juin dans un hôtel de la place par le ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène..

Lire aussi : #Mali : Fête de Tabaski : Le ministre Mossa Ag Attaher offre 30 moutons aux familles des militaires tombés au front

La Fête de Tabaski commémore l’acte de soumission du prophète Abraham envers Dieu, à travers le sacrifice d’un mouton. Cette fête, réunissant les familles, est un moment de communion, de partage et de convivialité..

Lire aussi : #Mali: Mali - Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Le chef de la diplomatie malienne y séjourne à l’invitation de son homologue hongrois, Péter Szijjártó. Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce a tenu à le rencontrer en vue d’un dialogue direct pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel. Cela à la veille de .

Lire aussi : #Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Dans la perspective de la présidence hongroise de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est depuis ce lundi à Budapest (Hongrie) pour une visite de travail et d’amitié. Il a été invité par son homologue hongrois, P.

Les articles de l'auteur

#Mali : Procès du terroriste Al Hassan : La CPI prononcera son verdict le 26 juin

La Chambre de première instance X de la Cour pénale internationale (CPI) prononcera son verdict sur une condamnation ou un acquittement en vertu de l’article 74 du Statut de Rome dans l’affaire «le Procureur c. Al Hassan Ag Abdoul Aziz Ag Mohamed Ag Mahmoud»..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:06

#Mali : Le président Goïta célèbre la Tabaski

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a effectué ce lundi 17 juin, la prière de l’Aïd el-Kébir, avec la communauté musulmane du Mali. Comme lors de la fête du Ramadan, le chef de l’État a prié dans la salle des banquets du Palais de Koulouba, tenant lieu de mosquée à cette occasion..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 17 juin 2024 à 18:24

#Mali : La 2è édition de la semaine du numérique lancée

La 2è édition de la semaine du numérique a été lancée ce vendredi 14 juin dans un hôtel de la place par le ministre de la Communication, de l’Économie Numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène..

Par Souleymane SIDIBE


Publié vendredi 14 juin 2024 à 21:57

#Mali : Fête de Tabaski : Le ministre Mossa Ag Attaher offre 30 moutons aux familles des militaires tombés au front

La Fête de Tabaski commémore l’acte de soumission du prophète Abraham envers Dieu, à travers le sacrifice d’un mouton. Cette fête, réunissant les familles, est un moment de communion, de partage et de convivialité..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:44

#Mali: Mali - Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Le chef de la diplomatie malienne y séjourne à l’invitation de son homologue hongrois, Péter Szijjártó. Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce a tenu à le rencontrer en vue d’un dialogue direct pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel. Cela à la veille de la présidence hongroise du Conseil européen, qui débutera le 1er juillet.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:45

#Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Dans la perspective de la présidence hongroise de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est depuis ce lundi à Budapest (Hongrie) pour une visite de travail et d’amitié. Il a été invité par son homologue hongrois, Péter Szijjártó, ministre des Affaires étrangères et du Commerce..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 11 juin 2024 à 07:21

#Mali : Politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée : L’avant-projet en cours de validation

Le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mahamadou Kassogué, a présidé, hier dans un hôtel de la place, l’ouverture des travaux de l’atelier de validation de l’avant-projet de politique nationale pénitentiaire et de l’éducation surveillée..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:51

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner