#Mali : ORTM : Le journaliste feu Thierno Ahmed Thiam immortalisé

Le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’Administration, Alhamdou Ag Ilyène, a inauguré samedi le nouveau studio de l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM), baptisé au nom de feu Thierno Ahmed Thiam.

Publié lundi 27 mai 2024 à 18:03 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 21:56
#Mali : ORTM : Le journaliste feu Thierno Ahmed Thiam immortalisé

Le ministre Alhamdou Ag Ilyène coupant le ruban symbolique d’inauguration

 

L’événement, couplé avec la remise de trois véhicules offerts à l’Office par le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), a réuni le directeur général de l’ORTM, Hassane Baba Diombélé, des anciens directeurs, le représentant résident de l’Unicef, Pierre Ngom et le directeur des publications en français de L’Essor, Souleymane Bobbo Tounkara.

Ce studio modulable qui permet d’accueillir plusieurs émissions est un plateau en deux volets : un grand plateau et un plateau secondaire. «Il est important de faire face à la concurrence mais aussi de répondre à notre mission de service public. C’est ce qui nous pousse à serrer la ceinture malgré la conjoncture financière et les difficultés, à faire en sorte que déjà nos animateurs et journalistes soient dans un certain confort», a expliqué le directeur général. Hassane Baba Diombélé précisera que c’est un studio flambant neuf, un studio de dernière génération. Et à côté, une salle d’attente digne de ce nom a été aménagée pour les invités.

Feu Thierno Ahmed Thiam était homme de culture qui avait l’animation dans le sang. Il est décédé le 5 avril 1995. Son choix n’est pas un hasard : «Quand le ministre Alhamdou Ag Ilyène est arrivé à la tête du département de la Communication, il a dit qu’il souhaiterait que nous puissions immortaliser tout ce que nous avons comme mémoire dans nos différents services.  Quand il a été question d’inaugurer ce studio, on a lancé l’avis et on a interrogé les doyens. Et c’est le nom de Thierno Ahmed Thiam qui est revenu plusieurs fois», a expliqué Hassane Baba Diombélé.

Né en 1951, feu Thierno Ahmed Thiam était connu pour les émissions très suivies qu’il a initiées, comme Juke-box. C’est en 1983, avec le lancement de la Télévision nationale, que feu Thierno Ahmed Thiam animera la première de l’émission culte «Jouvence». «Nous sommes très enthousiastes par rapport au geste symbolique qui a été posé. Il a beaucoup contribué au niveau de cette station. Thierno Ahmed Thiam appartient à une famille de communicants, son frère aîné a été le premier animateur dans cette radio», a témoigné Diafar Thiam.

Selon ce membre de la famille Thiam, animateur à la radio nationale, son frère était à la fois une icône du micro et un as de la plume. «Il a fait une émission choc sur le tremblement de terre, survenu le 10 octobre 1980 à El Asnam en Algérie. Cette émission a soulevé l’enthousiasme du pouvoir politique d’alors et la satisfaction de la représentation algérienne au Mali», se souvient Diafar Thiam. Au cours de sa carrière, ce journaliste émérite qui avait le verbe facile, a reçu divers prix, dont le prix Fily Dabo Sissoko de la mission culturelle de la présidence chapeautée par Pascal Baba Coulibaly.


Pour le ministre, la réalisation du studio Thierno Ahmed Thiam est un motif de satisfaction. «De janvier à maintenant, nous n’avons pas mal progressé au niveau de l’ORTM. Ce geste est à féliciter doublement, parce que l’ORTM le fait à des moments très difficiles», a apprécié Alhamdou Ag Ilyène, avant de se réjouir de voir le nouveau studio porté le nom de Thierno Ahmed Thiam. Selon lui, «rendre hommage à cette lumière qui est Thierno Ahmed Thiam de Bozola est une grande reconnaissance».

L’autre temps fort de la cérémonie a été la réception des trois véhicules offerts à l’Office par l’Unicef qui contribuent ainsi à l’efficacité de la maison. Ce don est le témoignage de l’intérêt qu’accorde l’Organisation à la couverture médiatique sur l’ensemble du territoire. «La collaboration entre l’Unicef et le ministère en charge de la Communication est fructueuse. Nous avons connu de très bons résultats ces dernières années et comptons continuer sur cette lancée», a déclaré le représentant résident de l’Unicef, Pierre Ngom.

Pour sa part, le ministre Alhamdou Ag Ilyène dira que la protection des enfants ne peut pas se faire sans information. Pour lui, les trois véhicules vont réduire le souci logistique de l’ORTM. «Nous savons que nos agents travaillent dans des conditions difficiles. C’est un apport qui est fait aujourd’hui, que le gouvernement a accepté pour soulager les souffrances des travailleurs et vous permettre de travailler et d’avoir plus de résultat. Tout cela n’a qu’un seul objectif : satisfaire le public malien», a-t-il déclaré.

Babba COULIBALY

Lire aussi : #Mali : Semaine du numérique : Le ministre Alhamdou Ag Ilyène lance les activités de la deuxième édition

Dans le cadre des activités de la Semaine du numérique, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, posera les premières pierres du Centre des données et du Call center (Centre d’appels) de la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD).

Lire aussi : #Mali : Les prix des hydrocarbures baissent : Pas les frais de transport

Le prix du litre du gasoil à la pompe est passé de 864 à 800 Fcfa, soit une diminution de 64 Fcfa. Cette baisse ne se fait pas sentir sur les prix des billets des transports en commun.

Lire aussi : #Mali : Suite à la libération de Hamadoun Bah : Les banques ouvrent leurs portes aujourd’hui

Le secrétaire général du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a recouvré la liberté. Sa mise en liberté a été ordonnée hier..

Lire aussi : #Mal : Synabef : L’Arrêt de travail effectif

L’arrêt de travail de 72 heures décrété du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a été suivi à Bamako. Seule la Banque de développement du Mali (BDM-SA) s’est désolidarisée du mouvement..

Lire aussi : #Mali : Pour protester contre l’arrestation de son secrétaire général : Le Synabef annonce une grève de 72 heures

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef) décide d’observer un arrêt de travail dans toutes les entreprises affiliées au Synabef à partir de ce matin..

Lire aussi : #Mali : Sécurité de la navigation aérienne des pays de l’AES : Les assurances du directeur général de l’Asecna

Mohamed Moussa, reçu lundi en audience à Koulouba, a donné la garantie que son Agence a, aujourd’hui, la capacité de couvrir 17 millions de kilomètres carrés d’espace aérien, collectivement et individuellement. Le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, a prodigué des conseils perme.

Les articles de l'auteur

#Mali : Semaine du numérique : Le ministre Alhamdou Ag Ilyène lance les activités de la deuxième édition

Dans le cadre des activités de la Semaine du numérique, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, posera les premières pierres du Centre des données et du Call center (Centre d’appels) de la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD).

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:31

#Mali : Les prix des hydrocarbures baissent : Pas les frais de transport

Le prix du litre du gasoil à la pompe est passé de 864 à 800 Fcfa, soit une diminution de 64 Fcfa. Cette baisse ne se fait pas sentir sur les prix des billets des transports en commun.

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 11 juin 2024 à 18:01

#Mali : Suite à la libération de Hamadoun Bah : Les banques ouvrent leurs portes aujourd’hui

Le secrétaire général du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a recouvré la liberté. Sa mise en liberté a été ordonnée hier..

Par Babba COULIBALY


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:24

#Mal : Synabef : L’Arrêt de travail effectif

L’arrêt de travail de 72 heures décrété du Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef), a été suivi à Bamako. Seule la Banque de développement du Mali (BDM-SA) s’est désolidarisée du mouvement..

Par Babba COULIBALY


Publié jeudi 06 juin 2024 à 16:52

#Mali : Pour protester contre l’arrestation de son secrétaire général : Le Synabef annonce une grève de 72 heures

Le Syndicat national des banques, assurances, établissements financiers, micro finances et commerces du Mali (Synabef) décide d’observer un arrêt de travail dans toutes les entreprises affiliées au Synabef à partir de ce matin..

Par Babba COULIBALY


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:17

#Mali : Sécurité de la navigation aérienne des pays de l’AES : Les assurances du directeur général de l’Asecna

Mohamed Moussa, reçu lundi en audience à Koulouba, a donné la garantie que son Agence a, aujourd’hui, la capacité de couvrir 17 millions de kilomètres carrés d’espace aérien, collectivement et individuellement. Le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, a prodigué des conseils permettant à l’Asecna d’être plus performante.

Par Babba COULIBALY


Publié mardi 04 juin 2024 à 18:00

#Mali : Les travaux de construction de la centrale solaire de Tiakadougou-Dialakoro lancés

Après les centrales solaires 200 mégawatts-crête de Sanankoroba et 100 mégawatts-crête de Safo, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a posé, ce samedi 1er juin, le premier panneau solaire de la centrale solaire d'une puissance de 100 mégawatts-crête de Tiakadougou-Dialakoro dans le Cercle de Sélingué (Région de Bougouni)..

Par Babba COULIBALY


Publié samedi 01 juin 2024 à 16:21

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner