#Mali : Service national des jeunes : Le bureau de la 3è cohorte célèbre son 1er anniversaire

Le bureau de 3è cohorte du Service national des jeunes (SNJ), composé d’une trentaine de membres, a célébré, samedi dernier au Carrefour des jeunes de Bamako, son 1er anniversaire après leur sortie officielle. C’était en présence de l’invitée d’honneur, Mme Diawara Aoua Paul Diallo, ancienne ministre, du président de la 3è cohorte, Makan Kébé, et du représentant du maire de la Commune III, Hamidou Sama Coulibaly.

Par

Publié lundi 05 février 2024 à 08:35
#Mali : Service national des jeunes : Le bureau de  la 3è cohorte célèbre son 1er anniversaire

Les organisateurs et les officiels lors de la rencontre


L’activité a débuté par un don de sang des volontaires membres du bureau, avant un panel composé d’experts et d’anciens sur le statut particulier de la réserve des Forces armées maliennes (FAMa), le fondement juridique, l’historique du SNJ. Lors de leur assemblée générale tenue le 14 octobre 2023 à Bamako, il a été décidé à l’unanimité de baptiser la promotion au nom de feu soldat de 2è classe Mahamadou Djibo. Technicien de santé affecté au Csref de Tominian, Mahamadou Djibo est décédé le 29 mars 2023 des suites d’un accident de la circulation dans le cadre du service.

Dans ses mots de bienvenue, Hamidou Sama Coulibaly a fait remarquer qu’une telle activité hautement patriotique de la part des jeunes fonctionnaires mérite d’être soutenue et encouragée. C’est pourquoi, la mairie de la Commune III ne pouvait rester en marge sans apporter son soutien qui s’inscrit dans la dynamique de la vision du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, d’avoir des fonctionnaires intègres prêts à servir la nation malienne.


Prenant la parole, l’invitée d’honneur  dira que cette initiative est un facteur de cohésion, d’union et d’entraide entre les membres du bureau dans tous les actes quotidiens de la vie et en toute circonstance. S’adressant aux jeunes fonctionnaires, Mme Diawara Aoua Paul Diallo a indiqué que leur admission au concours est l’œuvre de leurs efforts personnels et cela suscite beaucoup d’espoir auprès de nos compatriotes. «Vous devez  incarner le sens du travail bien fait, le don de soi, la probité et l’esprit du bon patriotisme. Incarnez la rupture pour restaurer l’espoir aux Maliens!», a exhorté l’ancienne ministre.  

Pour sa part, le président du bureau de la 3è cohorte du SNJ a rappelé que le 2 février 2023 a consacré la fin de la formation militaire obligatoire de 780 admis au concours de la fonction publique de l’état dont 245 personnels féminins. Pour Makan Kébé, la célébration de cet anniversaire en communion est un signe éloquent de la réussite de la formation. «Rares sont ceux d’entre nous qui se connaissaient avant cette formation», a-t-il témoigné. Selon lui, les objectifs assignés à cette formation ont été atteints, car la 3è cohorte du SNJ forme une seule famille.

«Elle a permis de créer un lien sacré de fraternité, l’esprit d’unité et de cohésion sociale mais aussi et surtout de renforcer notre amour pour le Mali, notre patrie. Elle a été l’occasion également de cultiver en chacun d’entre nous, les vertus de l’obéissance, de la discipline, de la rigueur et du sens du devoir bien accompli», a-t-il fait remarquer. Sur le plan militaire, Makan Kébé a affirmé que les sortants du SNJ sont moralement et physiquement formés pour répondre à l’appel du devoir : celui de défendre la patrie. Il a saisi cette occasion pour exprimer sa gratitude aux autorités, en premier lieu au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à son gouvernement, pour l’institution du SNJ pour les fonctionnaires de l’État après une trentaine d’années d’interruption.

Le président Kébé a rappelé un certain nombre de difficultés auxquelles le SNJ est confronté. Il s’agit du non rappel des six mois passés à Bapho, de la lenteur accusée dans leur titularisation,  l’ambiguïté et l’incertitude qui tournent autour de la bonification. Ce faisant, Makan Kébé a invité les autorités à accorder une attention particulière à leur dossier de titularisation et de bonification en accélérant le processus, car selon lui, il y va de la continuité du Service national des jeunes. À noter qu’un match gala inter-cohortes a été organisé dans le cadre de cet anniversaire.

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Mali : Journée citoyenne de défense et de sécurité : Le CDM s’engage à protéger la patrie jusqu’au sacrifice ultime

De sa création à nos jours, le Collectif pour la défense des militaires (CDM) a toujours accompagné les Forces armées maliennes (FAMa) dans leur noble et exaltante mission de défense de l’intégrité de notre territoire national. En plus de cet accompagnement, le Collectif s’engage à trav.

Lire aussi : #Mali : Soutien à l’Armée malienne et à la création de l’AES : Le marcheur Adama Tereta accueilli par le ministre Mossa Ag Attaher

Le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, a accueilli mardi à son département notre compatriote Adama Tereta qui a entrepris un voyage extraordinaire en marchant de Dakar à Bamako pendant un mois et dix jours..

Lire aussi : #Mali : Sécurisation du territoire : Cadence maintenue dans les actions offensives

Les Forces armées maliennes poursuivent inlassablement leurs activités contre les groupes armés terroristes qui conservent une certaine capacité de nuisance. Malgré les nombreux coups qui leur ont été portés.

Lire aussi : #Tchad : Le gouvernement annonce la mort du principal opposant Yaya Dillo

Le principal opposant du général Mahamat Idriss Déby Itno au Tchad, son cousin Yaya Dillo Djérou, a été tué mercredi 27 février dans l'assaut par l'Armée du siège de son parti..

Lire aussi : #Mali : Le nom du ministère en charge de la Réconciliation modifié

Le nom du ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale a été modifié mercredi dernier. Le Département est désormais intitulé «ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nation.

Lire aussi : #Mali : Une trentaine de mort dans un accident sur le pont du fleuve Bagoé

Un accident tragique de la voie publique est survenu ce mardi 27 février aux environs de 17 heures sur le pont traversant le fleuve Bagoé de la route nationale n° 07, précisément de la section Niéna- Koumantou..

Les articles de l'auteur

#Mali : Journée citoyenne de défense et de sécurité : Le CDM s’engage à protéger la patrie jusqu’au sacrifice ultime

De sa création à nos jours, le Collectif pour la défense des militaires (CDM) a toujours accompagné les Forces armées maliennes (FAMa) dans leur noble et exaltante mission de défense de l’intégrité de notre territoire national. En plus de cet accompagnement, le Collectif s’engage à travailler au renforcement de la citoyenneté, du respect du bien public et du vivre-ensemble..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 05 mars 2024 à 08:03

#Mali : Soutien à l’Armée malienne et à la création de l’AES : Le marcheur Adama Tereta accueilli par le ministre Mossa Ag Attaher

Le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, a accueilli mardi à son département notre compatriote Adama Tereta qui a entrepris un voyage extraordinaire en marchant de Dakar à Bamako pendant un mois et dix jours..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 05 mars 2024 à 07:59

#Mali : Sécurisation du territoire : Cadence maintenue dans les actions offensives

Les Forces armées maliennes poursuivent inlassablement leurs activités contre les groupes armés terroristes qui conservent une certaine capacité de nuisance. Malgré les nombreux coups qui leur ont été portés.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 05 mars 2024 à 07:46

#Tchad : Le gouvernement annonce la mort du principal opposant Yaya Dillo

Le principal opposant du général Mahamat Idriss Déby Itno au Tchad, son cousin Yaya Dillo Djérou, a été tué mercredi 27 février dans l'assaut par l'Armée du siège de son parti..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 29 février 2024 à 21:13

#Mali : Le nom du ministère en charge de la Réconciliation modifié

Le nom du ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation nationale a été modifié mercredi dernier. Le Département est désormais intitulé «ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale».

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 29 février 2024 à 11:56

#Mali : Une trentaine de mort dans un accident sur le pont du fleuve Bagoé

Un accident tragique de la voie publique est survenu ce mardi 27 février aux environs de 17 heures sur le pont traversant le fleuve Bagoé de la route nationale n° 07, précisément de la section Niéna- Koumantou..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 28 février 2024 à 15:28

#Mali : Couverture médiatique en période de crise : Faut-il faire avancer le concept de journalisme embarqué ?

Les journalistes sont essentiels dans la promotion de la paix. Mais dans un contexte de crise, il faut des professionnels expérimentés dans le maniement de l’information pour éviter une manipulation du public.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 28 février 2024 à 08:31

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner