Sahel : Les acteurs s’approprient les défis et enjeux sécuritaires

La rencontre s’est tenue au siège de la Casmap

Publié vendredi 21 janvier 2022 à 09:11
Sahel : Les acteurs s’approprient les défis et enjeux sécuritaires

En ces temps de terrorisme, le Sahel cristallise toutes les attentions. C’est pourquoi, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, à travers la Cellule d’appui à la coordination des stratégies Sahel et à la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali (Casmap), a organisé, mercredi dernier dans ses locaux, le forum sur les défis et enjeux sécuritaires dans la région. L’ouverture des travaux était présidée par le secrétaire général dudit département, l’ambassadeur Abdoulaye Tounkara en présence du représentant de la Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (Misahel), Mamadou Diarrah ainsi que des représentants des partenaires bilatéraux et multilatéraux.

L’objectif global de cette rencontre était d’informer les participants sur les défis et enjeux sécuritaires au Mali et au Sahel. De façon spécifique, il s’agissait d’identifier les principales causes du phénomène et de faire le point de son évolution particulièrement depuis la crise de 2012 dans notre pays. Faire état des principales dispositions prises au plan national, régional et international, indiquer les défis à relever à court, moyen et long termes font également partie des objectifs spécifiques de la rencontre.

Il convient de souligner que les enjeux liés à la sécurité du Sahel sont des questions de paix et de sécurité mondiales. Pour le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, « cette question est plus profonde et la plus sérieuse qui soit, parce que dépendant en partie de la paix et de la stabilité du monde ».

S’agissant de la situation dans notre pays, dira Abdoulaye Tounkara, les défis en matière de stabilisation se résument à ceux de gouvernance, de sécurité et de développement, exacerbés par une faible présence de l’état dans plusieurs circonscriptions du pays. S’y ajoutent, selon lui, les problématiques de la lutte contre la corruption, de celle liée à l’impunité (déficience de la justice aux yeux des populations) et du chômage des jeunes. Toutes choses qui ont favorisé le recrutement des jeunes par les groupes terroristes de tous bords, faisant particulièrement du « Centre » du Mali une zone de grande insécurité, a noté le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères.

Faut-il le rappeler, plusieurs facteurs ont contribué à cette insécurité, notamment l’expansion de groupes radicaux, dans le « Centre », qui ont instrumentalisé les tensions intercommunautaires préexistantes autour de la gestion des terres et des couloirs de transhumance. Pour faire face à cette situation, les différentes autorités du pays n’ont de cesse multiplier les efforts. Parmi lesquels, l’on peut citer l’opération militaire « Dambé », à laquelle s’est substituée celle de «Maliko » et sa dérivée « Tilékoura », qui se sont avérés comme « les réponses principales du gouvernement malien à l’insécurité ».

Aussi, le secrétaire général du département en charge des Affaires étrangères a-t-il souligné la nouvelle dynamique enclenchée par les autorités de la Transition visant à identifier la lutte contre l’insécurité, la corruption et l’impunité. Mais aussi à accélérer la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, à engager des réformes institutionnelles pour l’amélioration de la gouvernance et de la situation sociopolitique du pays. 

De son côté, le représentant de la Misahel a réitéré la disponibilité de l’Union africaine (UA) à travailler ensemble à la recherche de la paix, la sécurité et la stabilité dans le Sahel.  Mamadou Diarrah a ensuite rappelé que « la commission de l’UA plaide pour une action plus soutenue en direction des autres états membres de l’organisation, pour davantage de contributions et de solidarité envers le Sahel ».

Bembablin DOUMBIA

Lire aussi : #Mali : La phase de liquidation de la Minusma prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prend fin, finalement, le 31 décembre..

Lire aussi : #Mali : Kung-fu : le Club dragon rouge organise une Séance de démonstration

La salle de l’école Écovie du Club Dragon rouge (Banankabougou, Commune VI du District de Bamako), a abrité une séance d’exhibition, dimanche 9 juin..

Lire aussi : #Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Cinsere présente son rapport annuel 2023 à la cour constitutionnelle

Ce document fait l’état de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR), pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2023. Il en ressort que sur les 55 actions prioritaires devant être réalisées durant la Transition, 20 ont été accomplies, s.

Lire aussi : #Mali : Koulouba : Le nouvel ambassadeur du Mali en Chine reçoit les directives du chef de l’État

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu, hier au palais de Koulouba, le nouvel ambassadeur du Mali en Chine. élisée Jean Dao était venu prendre les conseils et les directives du chef de l’État pour pouvoir bien remplir sa mission..

Lire aussi : #Mali : Cité d’accueil et d’information des Maliens de l’extérieur : Plus de 34.200 migrants de retour assistés

Les principaux pays de provenance de ces personnes sont l’Algérie, la Lybie, le Niger, le Tchad et quelques pays européens. Globalement, nos compatriotes de retour au bercail souhaitent y rester définitivement. Pour cela, ils sollicitent un accompagnement des autorités.

Lire aussi : #Mali : Le Club dragon rouge en mode de démonstration

La salle de l’Ecovie du Club dragon rouge a organisé, hier en son sein, à Banankabougou (Commune VI du District ), une cérémonie de démonstration à l'endroit de ses disciples.

Les articles de l'auteur

#Mali : La phase de liquidation de la Minusma prend fin le 31 décembre prochain

Devant s’exercer sur une durée de 18 mois, la phase de liquidation de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma), qui a débuté le 1er janvier dernier, prend fin, finalement, le 31 décembre..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié vendredi 14 juin 2024 à 17:22

#Mali : Kung-fu : le Club dragon rouge organise une Séance de démonstration

La salle de l’école Écovie du Club Dragon rouge (Banankabougou, Commune VI du District de Bamako), a abrité une séance d’exhibition, dimanche 9 juin..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié jeudi 13 juin 2024 à 18:05

#Mali : Mise en œuvre des recommandations des ANR : Le Cinsere présente son rapport annuel 2023 à la cour constitutionnelle

Ce document fait l’état de la mise en œuvre des recommandations des Assises nationales de la refondation (ANR), pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre 2023. Il en ressort que sur les 55 actions prioritaires devant être réalisées durant la Transition, 20 ont été accomplies, soit 36,36%.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié mercredi 12 juin 2024 à 18:35

#Mali : Koulouba : Le nouvel ambassadeur du Mali en Chine reçoit les directives du chef de l’État

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu, hier au palais de Koulouba, le nouvel ambassadeur du Mali en Chine. élisée Jean Dao était venu prendre les conseils et les directives du chef de l’État pour pouvoir bien remplir sa mission..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:16

#Mali : Cité d’accueil et d’information des Maliens de l’extérieur : Plus de 34.200 migrants de retour assistés

Les principaux pays de provenance de ces personnes sont l’Algérie, la Lybie, le Niger, le Tchad et quelques pays européens. Globalement, nos compatriotes de retour au bercail souhaitent y rester définitivement. Pour cela, ils sollicitent un accompagnement des autorités.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:10

#Mali : Le Club dragon rouge en mode de démonstration

La salle de l’Ecovie du Club dragon rouge a organisé, hier en son sein, à Banankabougou (Commune VI du District ), une cérémonie de démonstration à l'endroit de ses disciples.

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 10 juin 2024 à 08:12

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : des forages pour les habitants de Missala et l’hôpital Gabriel Touré

Le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta a offert des forages à la population de Missala en Commune rurale de Kalabancoro et à la pédiatrie du Centre hospitalier universitaire Gabriel Touré dans le cadre de ses œuvres sociales. L’inauguration de ces sources d’eau a été faite hier par le conseiller spécial du chef de l’État, chargé des œuvres sociales, Aguibou Dembélé..

Par Bembablin DOUMBIA


Publié lundi 03 juin 2024 à 19:29

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner