Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

Le ministre Traoré a procédé au lancement de l’opération de branchement

Par

Publié mardi 05 octobre 2021 à 12:07
Accès à l’eau potable : Ouf de soulagement à Siby

La Société malienne de gestion de l’eau potable (Somagep-SA) a réalisé des infrastructures de production et de distribution de l’eau potable dans 14 localités de son périmètre concédé où il est prévu, en plus, de démocratiser le robinet à travers un programme des branchements sociaux. À cet effet, le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, accompagné d’une forte délégation, a procédé, hier à Siby, à la mise en service de ces infrastructures et au lancement du programme des branchements sociaux. Les travaux à réaliser dans chaque centre se composent de 5 à 6 km de réseau tertiaire de distribution, 5 à 10 bornes fontaines; des branchements sociaux réalisés pour permettre au minimum à plus de 500 personnes d’avoir accès à l’eau potable; le renforcement de la capacité de production si nécessaire. Pour le centre de Siby, ce sont près de 300 nouveaux abonnés qui seront desservis en eau potable, soit plus de 2.500 bénéficiaires directs et un total de près de 3.500 sur le réseau. Selon le ministre Lamine Seydou Traoré, cette cérémonie est l’expression de la volonté du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et du Premier ministre Choguel Kokalla Maïga, d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD), notamment son objectif 6 qui vise un accès universel et équitable à l’eau potable d’ici 2030, en particulier pour les populations vulnérables. Le ministre a aussi rappelé que le président de la Transition a consacré les deux tiers de son fonds de souveraineté à l’amélioration de l’accès à l’eau potable et à la santé des populations les plus démunies en zone rurale. «La Transition en cours se donne le devoir de marquer la rupture en accélérant toutes les initiatives permettant à la population de développer le vivre ensemble. Cela à travers les actions citoyennes comme l’accès universel à l’eau potable surtout dans les zones les plus reculées», a dit Lamine Seydou Traoré. Le gouvernement entend démocratiser davantage l’accès au service de l’eau potable, le robinet à domicile dans les villes concernées en réduisant le prix d’un branchement de 130.000 à 20.000 Fcfa afin qu’il soit à la portée de tous. Dans la perspective d’améliorer le taux d’accès à l’eau potable et la qualité du service, le gouvernement a octroyé à la Somagep-SA des subventions pour réaliser des investissements dans les 72 nouveaux centres repris dans le périmètre de concession et d’affermage, a expliqué le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau. Avant d’annoncer qu’une trentaine de localités, à approvisionnement précaire en termes de disponibilité des ressources en eau et d’extension du réseau, ont été sélectionnées pour le programme d’actions (2021-2022) de la société. Ce processus s’étendra évidemment sur tous les centres à fort stress hydrique. Pour sa part, la présidente des femmes de Siby, Djénébou Koné, a témoigné de sa reconnaissance au gouvernement pour cette action. Elle a estimé que les femmes sont les premières à sentir le manque d’eau qui est source de vie. «Nous sommes très contentes de cette initiative. Mais des femmes dans les nouveaux quartiers n’ont pas accès à l’eau et à l’électricité. Nous demandons aux autorités d’intensifier l’opération pour que celles-ci puissent également y accéder», a-t-elle plaidé. Un des temps forts de l’évènement a été la remise d’une dizaine de polices d’abonnement aux bénéficiaires et l’inauguration d’un branchement particulier, d’une borne fontaine et d’un château d’eau d’une capacité de 120 m3.

Lire aussi : La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Lire aussi : Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Lire aussi : Chronique éco: Hausse de 7,3% des transferts monétaires

Les mesures restrictives prises pour limiter la propagation de la Covid-19 avaient mis à rude épreuve familles et foyers dépendant des envois de fonds des migrants. Ceux-ci avaient été confinés dans les pays d’accueil, pendant que les moyens de transfert monétaires tournaient au ralenti dan.

Lire aussi : Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Lire aussi : Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Lire aussi : FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Dans la même rubrique

La douane saisit des billets de banque à Kadiana (Bougouni)

La vigilance des douaniers en poste à Kadiana, Région de Bougouni, a porté des fruits. Le bureau des douanes de cette localité a mis les bouchées doubles pour empêcher toute opération frauduleuse dans cette bande frontalière entre le Mali et la Côte d’Ivoire..

Publié mardi 05 octobre 2021 à 11:16

Grève des banques : Le ras-le-bol des clients

Certains trouvent indécente l’attitude des grévistes dont l’intention manifeste est de prendre en otage le paiement des salaires. Les syndicalistes, eux, se défendent de procéder ainsi pour se faire entendre.

Publié mercredi 24 novembre 2021 à 10:06

Chronique éco: Hausse de 7,3% des transferts monétaires

Les mesures restrictives prises pour limiter la propagation de la Covid-19 avaient mis à rude épreuve familles et foyers dépendant des envois de fonds des migrants. Ceux-ci avaient été confinés dans les pays d’accueil, pendant que les moyens de transfert monétaires tournaient au ralenti dans les pays des migrants..

Publié mercredi 24 novembre 2021 à 10:12

Transformation digitale au Mali : Orange Mali fait un pas de géant

Selon Orange, plus de 90% des abonnés ont accès au réseau 4G.

Publié mardi 07 décembre 2021 à 10:25

Bamako : Des ilôts de zone verte se multiplient à ACI 2000

Ils contribuent à l’amélioration des menus des ménages avec leurs cultures maraîchères.

Publié jeudi 30 décembre 2021 à 09:16

FCFA : quand la monnaie décriée est placée sous embargo contre un État souverain

Celui qui doutait encore de la réalité de la souveraineté monétaire de nos pays utilisateurs du Fcfa était encore loin d’imaginer l’idée d’un embargo exercé sur cet instrument de servitude contre ces mêmes pays..

Publié mercredi 12 janvier 2022 à 07:54

Sanctions de la Cedeao et de l’Uemoa : La Région de Kayes organise la riposte

Avant les sanctions, au moins 300 camions franchissaient nos frontières chaque jour.

Publié mercredi 09 février 2022 à 07:59

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner