Compétitivité des produits alimentaires : Pacao-Mali renforce les capacités des agents de l’Amanorm

Le Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (Pacao-Mali) entend renforcer les capacités des entreprises et organisations paysannes des filières mangue, viande-bétail, horticole en les aidant à positionner leurs produits sur les marchés.

Par

Publié lundi 27 novembre 2023 à 08:19
Compétitivité des produits alimentaires : Pacao-Mali renforce les capacités des agents de l’Amanorm

Le chef de projet Pacao (d) remet à un participant son attestation de formation

 Dans cette optique, il a, en partenariat avec l’Agence malienne de normalisation et de promotion de la qualité (Amanorm), initié du 13 au 23 novembre, des sessions formations au profit d’une dizaine d’agents de cette structure et de ses consultants partenaires notamment sur les normes Iso 22000 et 22005. Les bénéficiaires de cette formation ont reçu leurs attestations, lors d’une cérémonie officielle organisée à cet effet, vendredi dernier dans un hôtel de la place. C’était  en présence du consultant formateur du cabinet Horizon performances, Christian Marius Ouedraogo, du directeur général de l’Amanorm, Dr Younoussa Maïga et du chef de projet Pacao-Mali, Souleymane Bassolé.

Ces formations ont permis de certifier cinq agents de l’Anamorm sur la norme internationale Iso 22000 des systèmes de management de la sécurité des denrées alimentaires qui spécifie les exigences pour tout organisme de la chaine alimentaire. Onze agents et consultants partenaires de l’Amanorm ont été formés sur la norme internationale Iso 22005 de traçabilité de la chaine alimentaire.

Le directeur général de l’Amanorm a expliqué que la norme internationale Iso 22000 est utilisée dans toutes les industries agroalimentaires pour assurer la qualité des denrées alimentaires transformées et non transformées. «Nous avons initié cette formation pour avoir des agents certifiés qui pourront accompagner les entreprises sur le système de management des denrées alimentaires et les coacher pour leur certification sur la même norme», a expliqué Dr Younoussa Maïga.

Quant à la norme Iso 22005, dira-t-il, son objectif est de former un vivier de prestataires privés qui pourront également intervenir dans le cadre des activités de promotion de la qualité que mènent l’Amanorm. Il s’agit notamment des formations, des sessions de coaching des entreprises sur les deux normes phares du système de management de la sécurité sanitaire des aliments. Cette formation a été intiée, selon le directeur de l’Amanorm, suite à un diagnostic des besoins.


«Aujourd’hui, nous sommes dans une logique d’élaboration d’une nouvelle politique de développement industriel du Mali qui sera fondée essentiellement sur nos denrées de base notamment, les différentes filières que Pacao accompagne», a-t-il dit. L’objectif, a insisté Dr. Younoussa Maïga, est de permettre aux entreprises de mettre des produits compétitifs sur le marché national, sous-régional et international. Il a ajouté que les entreprises qui bénéficieront de ces formations, pourront mettre sur le marché, des produits sûrs répondant aux exigences des clients, de la règlementation et des lois.

Selon le chef de projet Pacao-Mali, les formations permettront aux cadres certifiés d’accompagner les acteurs maliens dans la certification de leur produit pour pouvoir accéder à des marchés au niveau régional et international. Souleymane Bassolé s’est dit très satisfait des résultats de la formation. Il a assuré que son projet continuera ses actions de renforcement de capacités et d’accréditation de l’Amanorm. Selon lui, cette agence est stratégique dans le cadre du développement agro-industriel du Mali et dans le cadre de l’exportation des produits alimentaires vers les marchés porteurs, ce qui permettra la création d’emplois à travers les entreprises agroalimentaires qui auront accès à de nouveaux marchés grâce à la qualité, la certification et l’accompagnement de l’Amanorm.

Participant à la formation, Baba Aboubacar Diabaté est spécialiste en transformation, hygiène et sécurité des denrées alimentaires. Il s’est réjoui de la qualité de la formation en assurant qu’elle leur permettra d’être plus opérationnels pour aider les entreprises à améliorer davantage la qualité des produits agroalimentaires.

Pacao est un Programme régional couvrant la Mauritanie et les 15 pays de la Cedeao dont le Mali. Il vise à renforcer les capacités productives des chaines de valeur des filières cibles, afin d’accroître leur compétitivité sur les marchés et le positionnement des produits sur les marchés nationaux et internationaux par l’amélioration de la qualité et l’appui des organes publics et des opérateurs privés. Dans notre pays, le projet intervient dans les Régions de Sikasso, de Kayes de Koulikoro et le district de Bamako.

Makan SISSOKO

Lire aussi : #Mali : Recensement général agricole : Un nouveau repère pour les acteurs

L’opération permettra d’obtenir les données fondamentales de référence du secteur rural, des agrégats macroéconomiques qui serviront de repères aux estimations futures.

Lire aussi : #Mali : Projet d’éducation inclusive : C’est parti pour la phase II

La phase II du Projet d’éducation inclusive du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a été officiellement lancé, jeudi dernier dans un hôtel de Bamako, à la faveur d’un atelier, organisé par l’ONG Sightsavers..

Lire aussi : #Mali : Sécurité alimentaire : La quête de résolutions idoines

La 19è session ordinaire du comité de coordination et de suivi des politiques et programmes de sécurité alimentaire s’est tenue, hier dans un hôtel de la place. Cette session statutaire prépare la tenue annuelle du Conseil national de sécurité alimentaire, l’instance qui valide le bilan .

Lire aussi : #Mali : Cuniculteurs : Entre passion et défis

L’activité est d’autant plus contraignante que ces petits mammifères ont besoin de soins spécifiques au quotidien. Des jeunes en ont fait leur gagne-pain.

Lire aussi : #Mali :Pacao-Mali : Remise de chèques aux 23 bénéficiaires des filières cibles

Au total, 23 entreprises et coopératives bénéficiaires de trois filières cibles (mangue, karité et bétail-viande) du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (Pacao-Mali), retenus dans le cadre des financements des projets pilotes (subventions), ont reçu symboliqu.

Lire aussi : #Mali : Fonds climat Mali : Des réflexions en cours pour améliorer sa gouvernance

Cette structure est aujourd’hui confrontée à d’énormes défis qui ont entravé son bon fonctionnement et sa capacité à mobiliser des ressources.

Les articles de l'auteur

#Mali : Recensement général agricole : Un nouveau repère pour les acteurs

L’opération permettra d’obtenir les données fondamentales de référence du secteur rural, des agrégats macroéconomiques qui serviront de repères aux estimations futures.

Par Makan SISSOKO


Publié mardi 05 mars 2024 à 07:51

#Mali : Projet d’éducation inclusive : C’est parti pour la phase II

La phase II du Projet d’éducation inclusive du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a été officiellement lancé, jeudi dernier dans un hôtel de Bamako, à la faveur d’un atelier, organisé par l’ONG Sightsavers..

Par Makan SISSOKO


Publié lundi 04 mars 2024 à 07:44

#Mali : Sécurité alimentaire : La quête de résolutions idoines

La 19è session ordinaire du comité de coordination et de suivi des politiques et programmes de sécurité alimentaire s’est tenue, hier dans un hôtel de la place. Cette session statutaire prépare la tenue annuelle du Conseil national de sécurité alimentaire, l’instance qui valide le bilan et le Programme du plan national de réponses, au bénéfice des populations les plus vulnérables du pays..

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 29 février 2024 à 09:09

#Mali : Cuniculteurs : Entre passion et défis

L’activité est d’autant plus contraignante que ces petits mammifères ont besoin de soins spécifiques au quotidien. Des jeunes en ont fait leur gagne-pain.

Par Makan SISSOKO


Publié jeudi 29 février 2024 à 08:57

#Mali :Pacao-Mali : Remise de chèques aux 23 bénéficiaires des filières cibles

Au total, 23 entreprises et coopératives bénéficiaires de trois filières cibles (mangue, karité et bétail-viande) du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (Pacao-Mali), retenus dans le cadre des financements des projets pilotes (subventions), ont reçu symboliquement des chèques hier, au cours d’une cérémonie organisée par le projet dans un hôtel de la place..

Par Makan SISSOKO


Publié mercredi 28 février 2024 à 09:04

#Mali : Fonds climat Mali : Des réflexions en cours pour améliorer sa gouvernance

Cette structure est aujourd’hui confrontée à d’énormes défis qui ont entravé son bon fonctionnement et sa capacité à mobiliser des ressources.

Par Makan SISSOKO


Publié vendredi 23 février 2024 à 08:00

#Mali : Office de protection des végétaux : Les recettes prévisionnelles en hausse de 13,89 %

Au titre de l’exercice 2024, les recettes globales prévisionnelles de l’Office de protection des végétaux (OPV) s’élèvent à la somme de 1,290 milliard de Fcfa contre 1,111 milliard de Fcfa en 2023, soit une augmentation de 13,89 % due à l’apport des appuis attendus du Programme de résilience du système alimentaire (PRSA-Mali)..

Par Makan SISSOKO


Publié vendredi 16 février 2024 à 09:40

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner