Coupe de la Confédération : Le Stade malien fait le boulot

Malgré sa défaite 3-1 face aux Burundais de l’Aigle Noir, l’équipe de Sotuba, victorieuse 2-0 à l’aller, s’est qualifiée pour la phase de poules et tentera de remporter son 2è titre continental après celui de 2009

Publié lundi 02 octobre 2023 à 07:48 , mis à jour lundi 24 juin 2024 à 12:49
Coupe de la Confédération : Le Stade malien fait le boulot

Les Blancs ont désormais le regard tourné vers le tirage au sort des poules

 

 

Une défaite sans conséquence. En déplacement vendredi dernier en Tanzanie pour affronter l’Aigle Noir du Burundais au compte du match retour du dernier tour des éliminatoires (les Burundais ne disposent pas de stades homologués par la Confédération africaine de football, ndlr), l’équipe de Sotuba a été battue sur le score sans appel de 3-1. Une défaite qui n’a cependant pas suffi aux Burundais pour barrer la route de la phase finale au Stade malien qui l’avait emporté 2-0 à l’aller au stade du 26 Mars.

Sur l’ensemble des deux matches, les deux équipes se sont neutralisées 3-3, mais le but marqué à l’extérieur permet au représentant malien de valider son billet pour sa 5è phase de poules, après 2009, 2012, 2013 et 2015. Samedi, l’entame du match a été parfaite pour les Blancs avec l’ouverture du score par Ibrahim Traoré peu après la demi-heure (1-0, 33è min). Mais très vite, les Burundais remettent les pendules à l’heure grâce à Abdi Ineza (39è min) avant de marquer deux nouveaux buts au retour des vestiaires, œuvre du même joueur (54è et 83è min).

 Les joueurs du technicien Sékou Seck «Backo» vont trembler jusqu’au bout, mais fort heureusement, les Burundais ne réussiront pas à marquer le 4è but qui leur aurait permis de renverser la vapeur et se qualifier pour la phase finale. Après huit minutes d’arrêt de jeu, le coup de sifflet final a été accueilli avec un grand soulagement par l’entraîneur de Sotuba, Sékou Seck.

 «J’avais prévenu les joueurs que ça n’allait pas être un match facile et que les Burundais allaient tout faire pour renverser la vapeur. Comme je l’avais dit, le match a été très compliqué et l’équipe a dû se battre jusqu’au bout pour éviter l’élimination», a avoué le technicien stadiste après la rencontre.

«L’équipe a étalé des lacunes notamment en défense et au milieu, renchérira Backo Seck. Il faudra corriger ces lacunes le plus vite car le temps presse parce que le tirage au sort de la phase de poules aura lieu le 6 octobre. Mon objectif est d’amener cette équipe le plus loin possible, pourquoi pas soulever une deuxième fois le trophée de la Coupe de la Confédération après 2009. En tout cas, nous sommes très motivés et prêts à tous les sacrifices pour faire plaisir aux dirigeants et aux supporters du club».

Le capitaine stadiste, Franck Tiessé abondera dans le même sens que son entraîneur : «Nous disons merci à Dieu pour cette qualification après 8 ans d’attente. Nous avons mouillé le maillot pour le club mais ce n’est pas fini. Nous devons continuer à travailler plus afin de corriger nos lacunes.

Aujourd’hui, (samedi dernier, ndlr) nous avons été méconnaissables dans le jeu», a martelé l’Ivoirien, avant de se projeter sur la phase de poules. «Toutes les équipes méritent d’être respectées, mais je ne souhaite pas avoir les Maghrébins sur notre route, c’est toujours compliqué de jouer contre ces équipes à domicile, mais on verra». Pour sa part, le président de la section football du Stade malien a exprimé sa satisfaction et rendu hommage à Backo Seck et ses joueurs pour le travail accompli.

«Huit ans après, nous sommes en phase de poules,  c’est une grande joie pour tous les Stadistes. Je félicite les joueurs qui y ont cru. Ils m’avaient promis la qualification, dès la manche aller et je me dois de leur rendre hommage, même si le match a été plus difficile», a réagi Aguibou Bah qui espère que le staff technique s’emploiera à corriger les lacunes étalées face à l’Aigle Noir, avant le début de la phase de poules. «Nous connaissons désormais le mal et nous allons trouver les médicaments», a terminé le dirigeant.

Le tirage au sort de la phase de poules aura lieu le 6 octobre et la compétition mettra aux prises 16 équipes qui seront réparties en quatre poules. Les deux premiers de chaque groupe se qualifient pour les quarts de finale.

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Coupe du Mali des Dames : Quatre équipes décrochent leurs billets pour les quarts

On connaît les noms des quatre premières équipes qualifiées pour les quarts de finale de la 9è édition de la Coupe du Mali de foot féminin. Il s’agit du Réal, de l’Entente sportive Sirakoro de Mèguètana, de l’AS Momo et des Super Lionnes d’Hamdallaye..

Lire aussi : #Mali : Carré d’as du championnat national de foot féminin : l’AS Mandé se fait peur

Menées deux fois au score par les Amazones de la Commune V, les quadruples championnes du Mali ont réussi à arracher le nul grâce aux réalisations de l’inusable Fatim Diarra et Salematou Camara. Aïssata Tapily et Awa Traoré ont marqué du côté des Communardes. Dans l’autre match de cett.

Lire aussi : #Mali : Jeux olympiques : Le stage des Aigles Espoirs débute aujourd’hui à Kabala

La sélection nationale U23 entame une nouvelle phase dans la préparation des Jeux olympiques, Paris 2024..

Lire aussi : #Mali : Foot féminin : Carré d’AS, la première journée promet du spectacle

D’un côté, l’AS Mandé, championne du Mali en titre se frotte aux Amazones de la Commune V et de l’autre, l’AS Police, révélation de la première phase du championnat, s’explique avec l’Usfas qui a terminé en tête du groupe B.

Lire aussi : #Mali : Divorce : Des conséquences indéniables sur la progéniture

Les enfants vivent le plus souvent très mal la séparation des parents. Certains en souffrent moralement et psychologiquement et peuvent s’exposer à des vices qui affectent leur quotidien et sociabilité.

Lire aussi : #Mali : Nos expatriés : Adama Coulibaly dit police sans langue de bois

Dans cette interview, l’ancien défenseur central des Aigles aborde plusieurs sujets : le limogeage du technicien Éric Sékou Chelle, les problèmes de l’équipe nationale, la gestion de la Fédération malienne de football, sa nouvelle vie d’entraîneur de l’équipe régionale de l’AJ A.

Les articles de l'auteur

#Mali : Coupe du Mali des Dames : Quatre équipes décrochent leurs billets pour les quarts

On connaît les noms des quatre premières équipes qualifiées pour les quarts de finale de la 9è édition de la Coupe du Mali de foot féminin. Il s’agit du Réal, de l’Entente sportive Sirakoro de Mèguètana, de l’AS Momo et des Super Lionnes d’Hamdallaye..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:23

#Mali : Carré d’as du championnat national de foot féminin : l’AS Mandé se fait peur

Menées deux fois au score par les Amazones de la Commune V, les quadruples championnes du Mali ont réussi à arracher le nul grâce aux réalisations de l’inusable Fatim Diarra et Salematou Camara. Aïssata Tapily et Awa Traoré ont marqué du côté des Communardes. Dans l’autre match de cette première journée du Carré d’as, l’AS Police et l’Usfas se sont également neutralisées 0-0.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:21

#Mali : Jeux olympiques : Le stage des Aigles Espoirs débute aujourd’hui à Kabala

La sélection nationale U23 entame une nouvelle phase dans la préparation des Jeux olympiques, Paris 2024..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié dimanche 23 juin 2024 à 14:19

#Mali : Foot féminin : Carré d’AS, la première journée promet du spectacle

D’un côté, l’AS Mandé, championne du Mali en titre se frotte aux Amazones de la Commune V et de l’autre, l’AS Police, révélation de la première phase du championnat, s’explique avec l’Usfas qui a terminé en tête du groupe B.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:51

#Mali : Divorce : Des conséquences indéniables sur la progéniture

Les enfants vivent le plus souvent très mal la séparation des parents. Certains en souffrent moralement et psychologiquement et peuvent s’exposer à des vices qui affectent leur quotidien et sociabilité.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:40

#Mali : Nos expatriés : Adama Coulibaly dit police sans langue de bois

Dans cette interview, l’ancien défenseur central des Aigles aborde plusieurs sujets : le limogeage du technicien Éric Sékou Chelle, les problèmes de l’équipe nationale, la gestion de la Fédération malienne de football, sa nouvelle vie d’entraîneur de l’équipe régionale de l’AJ Auxerre, en France.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:39

#Mali : Fête de Tabaski : Les enfants ne boudent pas la présentation des vœux

L’Aïd el-Kebir ou la fête du mouton a pris fin. Mais, la ville ne s’est pas encore débarrassée de tout son décor de réjouissances. Il s’agit notamment de la traditionnelle présentation des vœux appelée «Sambè-sambè» qui se poursuit au grand bonheur des enfants..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:16

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner