Faits divers, N’Tabacoro (1): Fin de règne d’un cambrioleur

Il a profité de l’absence de sa victime pour s’introduire dans sa maison. Il a été trahi par les bruits qu’il faisait. Il a été coincé, molesté et remis à la police

Par

Publié lundi 28 novembre 2022 à 07:15
Faits divers, N’Tabacoro (1): Fin de règne d’un cambrioleur

Y.S est un jeune homme âgé d’environ vingt ans. Il vient d’être déféré devant le parquet pour « cambriolage ».  Spécialisé dans la commission de cette infraction, le garçon a longtemps troublé la quiétude des habitants de Niamana et ses environs à la périphérie du District de Bamako.

Curieusement à la différence de plusieurs malfrats de son acabit, il n’agissait que durant la journée. Il profitait toujours de l’absence de ses potentielles victimes pour sévir.

Malheureusement pour lui, son règne a pis fin il y a quelques jours. Le bandit est tombé dans les mailles du filet des hommes du commissaire principal, Mamoudou Sanogo du commissariat de N’Tabacoro.

Le jeune homme a, de peu échappé dans un premier temps à la vindicte populaire, lorsqu’il a été coincé  grâce à la clameur publique. Il a été par la suite interpellé par le commandant Mamadi Modi Niakaté et ses éléments de la Brigade des recherches. Puis son dossier a été diligenté pour être mis à la disposition du parquet.

Pour son interpellation, les limiers ont bénéficié de la collaboration des populations. Comme il en avait l’habitude,  YS s’était introduit dans le domicile de MD en son absence.

Lorsqu’il opérait tranquillement, les bruits de pas provenant de la maison ont alerté un maçon qui travaillait dans le voisinage immédiat. Convaincu d’une présence étrangère dans cette maison, l’ouvrier a immédiatement alerté d’autres personnes du voisinage.


Ensemble, ils se sont approchés des lieux et ont aperçu le cambrioleur qui sortait du salon de sa victime et s’apprêtait à escalader le mur de clôture. Le malheureux est aussitôt pris en chasse avant d’être coincé par ses poursuivants. Il a été sérieusement molesté avant d’être remis aux policiers à leur arrivée.


Conduit au commissariat de  police, le bandit a reconnu les faits à la suite de son audition, avant d’être mis à la disposition du parquet de la Commune VI du District de Bamako


 

N’Tabacoro (2) : Jour de chance des braqueurs

 

N’Tabacoro-ATTbougou est un secteur du quartier  cité, constamment secoué par des braqueurs à main armée. Selon nos sources à la police, l’un des récents cas s’est passé il y ‘a quelques semaines.

Ce jour-là aux environs de 21 heures, un certain Souleymane, la trentaine, employé de commerce de son état, et habitant du secteur a été victime d’un braquage à main armée par deux individus non identifiés.

Selon nos sources, ce jour là, l’employé de commerce rentrait chez lui à moto après une journée de travail. Pendant qu’il roulait tout calmement, deux individus conduisant une moto lui ont barré la route. Après un bref échange pour le divertir, un des inconnus lui a pointé une arme en le sommant de descendre de sa moto.

L’employé de commerce a obtempéré sans broncher. Ils l’ont retiré son engin et l’ont ensuite sommé de se mettre à plat ventre à terre. Puis ils l’ont méthodiquement fouillé pour lui enlever son téléphone portable et une somme de cent mille francs CFA. La victime ne s’est pas avouée vaincue.


Elle s’est défendue et a fait un mouvement brusque pour déséquilibrer son vis à vis. Le malfrat a perdu son arme dans la nasse et la victime a alerté les passants en criant au voleur. C’était suffisant pour que les curieux envahissent les lieux. Son complice ayant senti que les choses tournaient au vinaigre s’est débarrassé de la moto de leur victime pour détaler.

Les braqueurs se sont finalement échappés en laissant derrière eux leurs butins en même temps que leur arme. Aidé par la foule, l’homme  est sortie indemne et est même entré en possession de sa moto. L’arme des bandits fugitifs a été remise aux policiers.

Tiedié DOUMBIA

Lire aussi : Mali : Un suspect arrêté dans l’affaire des assassinats en série de Fana

Un suspect a été arrêté, depuis le mois d’août 2021, dans l’affaire dite assassinats avec décapitation à Fana. L’individu a avoué l'assassinat de dix personnes dans cette ville et une personne à Bamako, a confirmé, vendredi 27 janvier, le procureur de la République près le tribunal.

Lire aussi : Extrémisme violent : Une étude pose le diagnostic

Le ministère des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes a organisé, hier dans ses locaux, une session de présentation des résultats de la recherche sur les facteurs de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans l’arrondissement central de Mopti..

Lire aussi : Hommage à Dieudonné Amadou Alpha SOW : Trésor journalistique retrouvé

Par la grâce de l’éternel, revenant, à 75 ans, à mes archives personnelles, quelle indicible joie de retrouver ce trésor journalistique, ce bijou, en ces quelques lignes prémonitoires, sous la très belle plume de Dieudonné Amadou Alpha SOW qui nous a quitté, à 55 ans, ce 16 juin 2009. Pa.

Lire aussi : Faits divers, Cour d’assises de Bamako : Peine capitale pour l’épouse indigne et son charlatan

Face à des difficultés récurrentes dans son foyer conjugal, elle fait recours aux services d’un charlatan. Ce dernier lui conseille de se débarrasser définitivement de son époux pour avoir la paix….

Lire aussi : Évasion au Camp I de Bamako : Deux des cinq fugitifs capturés ?

Moins de 72 heures après leur évasion spectaculaire au Camp I de la Gendarmerie de Bamako, deux des cinq fugitifs ont été capturés..

Lire aussi : Mali : Les FAMa neutralisent 65 terroristes et plusieurs bases logistiques

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont neutralisé 65 terroristes et 42 interpellés dans les secteurs de Tenenkou, Sofara, Boni, Douentza, Bandiagara, Tessit, Ansongo et d’autres localités..

Les articles de l'auteur

Mali : Un suspect arrêté dans l’affaire des assassinats en série de Fana

Un suspect a été arrêté, depuis le mois d’août 2021, dans l’affaire dite assassinats avec décapitation à Fana. L’individu a avoué l'assassinat de dix personnes dans cette ville et une personne à Bamako, a confirmé, vendredi 27 janvier, le procureur de la République près le tribunal de Fana, Boubacar Moussa Diarra..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 22:01

Extrémisme violent : Une étude pose le diagnostic

Le ministère des Affaires religieuses, du Culte et des Coutumes a organisé, hier dans ses locaux, une session de présentation des résultats de la recherche sur les facteurs de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans l’arrondissement central de Mopti..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 08:05

Hommage à Dieudonné Amadou Alpha SOW : Trésor journalistique retrouvé

Par la grâce de l’éternel, revenant, à 75 ans, à mes archives personnelles, quelle indicible joie de retrouver ce trésor journalistique, ce bijou, en ces quelques lignes prémonitoires, sous la très belle plume de Dieudonné Amadou Alpha SOW qui nous a quitté, à 55 ans, ce 16 juin 2009. Paix à Son Âme..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié vendredi 27 janvier 2023 à 07:30

Faits divers, Cour d’assises de Bamako : Peine capitale pour l’épouse indigne et son charlatan

Face à des difficultés récurrentes dans son foyer conjugal, elle fait recours aux services d’un charlatan. Ce dernier lui conseille de se débarrasser définitivement de son époux pour avoir la paix….

Par Tiedié DOUMBIA


Publié jeudi 26 janvier 2023 à 08:15

Évasion au Camp I de Bamako : Deux des cinq fugitifs capturés ?

Moins de 72 heures après leur évasion spectaculaire au Camp I de la Gendarmerie de Bamako, deux des cinq fugitifs ont été capturés..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié jeudi 26 janvier 2023 à 07:56

Mali : Les FAMa neutralisent 65 terroristes et plusieurs bases logistiques

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont neutralisé 65 terroristes et 42 interpellés dans les secteurs de Tenenkou, Sofara, Boni, Douentza, Bandiagara, Tessit, Ansongo et d’autres localités..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié jeudi 26 janvier 2023 à 06:51

Faits divers, Kati Hèrèmakono : Difficile cohabitation entre frères

À l’époque nos grands-parents tenaient à ce que tous les membres de la même famille vivent sous le même toit. Histoire de consolider les liens familiaux. En dépit de tout ce qui pouvait survenir, la vie familiale se passait sans grand problème..

Par Tiedié DOUMBIA


Publié mercredi 25 janvier 2023 à 08:16

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner