#Mali : Capture du dividende démographique : L’Ondd contribue à relever le défi

Le budget prévisionnel de l’Observatoire national du dividende démographique (ONDD) pour l’exercice 2024, se chiffre en recettes et en dépenses à la somme de 544,109 millions de Fcfa, soit une légère diminution par rapport au budget de 2023 qui se chiffrait à la somme de 766,311 millions de Fcfa.

Publié vendredi 01 mars 2024 à 08:40
#Mali : Capture du dividende démographique : L’Ondd contribue à relever le défi

La tenue de cette session devrait donner un cachet officiel au démarrage des activités opérationnelles pour l’année 2024

 

Ce budget prévisionnel a été soumis à l’approbation des administrateurs, hier au ministère de l’Économie et des Finances, à la faveur de la 5è session ordinaire du conseil d’administration de l’ONDD. Ils ont également examiné et adopté le projet de programme annuel d’activités de 2024, les rapports d’activités et financier de 2023 ainsi que l’état de mise en œuvre des recommandations de la 4è session du conseil d’administration.

Les travaux étaient présidés par le secrétaire général du ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du territoire et de la Population, Amadou Maïga, en présence du directeur général de l’ONDD, Kassoum Diakité.

La tenue de cette session devrait donner un cachet officiel au démarrage des activités opérationnelles de l’ONDD pour l’année 2024, selon Amadou Maïga. En effet, elle facilitera la mobilisation des ressources tant internes qu’externes pour une exécution efficace des activités prévues. Et ce, en tenant compte des principes de gestion axée sur les résultats et la redevabilité. Parlant du budget de cette année, le président du conseil d’administration a précisé que ces ressources proviendront de la subvention de l’État pour un montant de 328,1 millions de Fcfa dont 198 millions de Fcfa des Partenaires techniques et financiers.

Comme en 2023, les activités programmées en 2024 s’inscrivent dans le cadre de la réalisation des missions de l’ONDD. Il s’agira de renforcer les capacités nationales pour la prise en compte de la dimension démographique dans les politiques et programmes, du suivi des politiques en lien avec la trajectoire du dividende démographique et la participation aux activités de communication et de plaidoyer en faveur des couches vulnérables (jeunes, femmes et les personnes vivant avec handicap). À cet effet, a révélé Amadou Maïga, ces activités seront planifiées et conduites en partenariat avec les structures du système statistique national et de planification stratégique.

Par ailleurs, il dira qu’en 2023, l’ONDD a réalisé et/ou accompagné la réalisation de plusieurs études et analyses en lien avec l’économie générationnelle, le dividende démographique et autres questions de population. L’Observatoire a également contribué à renforcer les capacités nationales sur le dividende démographique. Au regard des résultats atteints en 2023, le président du conseil d’administration a félicité et encouragé l’équipe de l’ONDD qui, malgré les contraintes diverses, arrive à relever le défi de la contribution à la capture du dividende démographique pour le développement national. Il a invité les administrateurs à des échanges constructifs sans complaisance, afin de donner à l’Observatoire, les moyens de réaliser les performances attendues.

À son tour, le directeur général a souligné que pour cette année, les activités de l’Observatoire vont se tourner autour de quatre programmes opérationnels. Il s’agit  notamment de contribuer au renforcement pour la production des rapports d’études de recherche dans le cadre des questions relatives à l’économie financière, de renforcer la communication autour des petites questions qui sont en lien avec l’économie financière, le plaidoyer et raffermir les capacités des acteurs aux niveaux national, régional et local.


Cela, de sorte que l’ONDD puisse prendre en compte toutes les questions de planification de développement et de dividende démographique. Il a ajouté que le renforcement des capacités opérationnelles à travers des formations et des voyages d’étude sera inséré dans le programme d’activités de 2024.

Fadi CISSE

Lire aussi : #Mali: Mois de Ramadan : Le crachat, maître des lieux

«Tuuh», crache un passant sans se soucier du monde qui l’entoure. Le même geste est répété par un motoriste qui se courbe pour le mettre à même le sol. Effet de Ramadan oblige. Les crachats visibles un peu partout sont annonciateurs de la pratique..

Lire aussi : #Mali : Communes de Diago, Diogare et Kambila : LA CMM-SA offre des vivres aux populations

L’usine de production de ciments appelée «Ciments et matériaux du Mali (CMM-SA)» poursuit son traditionnel geste de solidarité en faveur des Communes de Diago, Diogare et de Kambila, dans le Cercle de Kati..

Lire aussi : #Mali : Amap : Engagement constant dans l’information du public

À l’instar des acteurs économiques, l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) fait preuve de résilience face aux effets négatifs de la crise. Malgré la situation financière peu favorable et la crise énergétique, l’Agence continue d’accomplir sa mission de service public, no.

Lire aussi : #Mali :Canal+ : Plus de visibilité pour sept chaÎnes maliennes

À compter du 26 mars prochain, les abonnés au bouquet Canal+ pourront capter l’ORTM1, ORTM2, Africable télévision, TM1, Renouveau TV, Joliba News TV et Cherifla TV respectivement sur les canaux 1,2,3,4,5,6 et 7..

Lire aussi : #Mali :Complexe numérique de Bamako : Un levier puissant de croissance et de développement

«Le Complexe numérique de Bamako (CNB) devra permettre de créer des milliers d’emplois locaux à travers l’implantation d’entreprises nationales et internationales, notamment dans le domaine du numérique. Par ce biais, il contribuera fortement à la croissance économique du Mali et à l.

Lire aussi : #Mali : Coulibaly Gogo Bathily : Plus qu’une secrétaire de direction

Elle fait face à tous les travaux à la maison comme au bureau, toujours avec le même courage tranquille et le sourire accueillant. Elle, c’est Mme Coulibaly Gogo Bathily..

Les articles de l'auteur

#Mali: Mois de Ramadan : Le crachat, maître des lieux

«Tuuh», crache un passant sans se soucier du monde qui l’entoure. Le même geste est répété par un motoriste qui se courbe pour le mettre à même le sol. Effet de Ramadan oblige. Les crachats visibles un peu partout sont annonciateurs de la pratique..

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 04 avril 2024 à 09:40

#Mali : Communes de Diago, Diogare et Kambila : LA CMM-SA offre des vivres aux populations

L’usine de production de ciments appelée «Ciments et matériaux du Mali (CMM-SA)» poursuit son traditionnel geste de solidarité en faveur des Communes de Diago, Diogare et de Kambila, dans le Cercle de Kati..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 29 mars 2024 à 09:02

#Mali : Amap : Engagement constant dans l’information du public

À l’instar des acteurs économiques, l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap) fait preuve de résilience face aux effets négatifs de la crise. Malgré la situation financière peu favorable et la crise énergétique, l’Agence continue d’accomplir sa mission de service public, notamment de diffusion des informations..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 29 mars 2024 à 08:33

#Mali :Canal+ : Plus de visibilité pour sept chaÎnes maliennes

À compter du 26 mars prochain, les abonnés au bouquet Canal+ pourront capter l’ORTM1, ORTM2, Africable télévision, TM1, Renouveau TV, Joliba News TV et Cherifla TV respectivement sur les canaux 1,2,3,4,5,6 et 7..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:30

#Mali :Complexe numérique de Bamako : Un levier puissant de croissance et de développement

«Le Complexe numérique de Bamako (CNB) devra permettre de créer des milliers d’emplois locaux à travers l’implantation d’entreprises nationales et internationales, notamment dans le domaine du numérique. Par ce biais, il contribuera fortement à la croissance économique du Mali et à l’accroissement du Produit intérieur brut (PIB) du Pays..

Par Fadi CISSE


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:27

#Mali : Coulibaly Gogo Bathily : Plus qu’une secrétaire de direction

Elle fait face à tous les travaux à la maison comme au bureau, toujours avec le même courage tranquille et le sourire accueillant. Elle, c’est Mme Coulibaly Gogo Bathily..

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 21 mars 2024 à 07:34

#Mali :Tâches ménagères et impératifs professionnels : Comment les femmes relèvent le défi durant le ramadan

Après une journée de travail consciencieusement accomplie, elles sont nombreuses celles qui passent la surmultipliée pour se mettre au service des jeûneurs. Comment y parviennent-elles ? Reportage.

Par Fadi CISSE


Publié jeudi 21 mars 2024 à 07:04

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner