# Mali : Football de catégorie d'âge : Le centre Djonsaba cherche samaritains

Depuis sa victoire en finale de la Coupe du Mali 2004 avec l'équipe féminine de l’AS Mandé, Zoumana Diawara a presque disparu des écrans de la planète foot. On devrait plutôt dire, des écrans du football féminin parce qu'en réalité, Zoumana Diawara n'a jamais abandonné sa passion pour le ballon rond.

Publié mercredi 29 mai 2024 à 17:56 , mis à jour jeudi 20 juin 2024 à 22:14
# Mali : Football de catégorie d'âge : Le centre Djonsaba cherche samaritains

Zoumana Diawara ici avec l’équipe des 15 ans


Il a simplement troqué son survêtement d'entraîneur à celui de formateur des enfants, en créant un centre de football à Mamaribougou dans la Commune du Mandé. Le centre qui porte le nom de la mère du technicien, feue Aminata Djonsaba, a vu le jour le 1er novembre 2014, avant d'être affilié à la Fédération malienne de football (Femafoot), le 8 décembre 2015. "J'ai constaté qu'il n''y avait pas de centres de football à Mamaribougou et que les enfants du quartier étaient obligés d'aller s'inscrire dans des écoles de foot situées très loin de leur famille.

En tant que technicien, je me suis senti interpellé par cette situation, raison pour laquelle j'ai décidé de créer le centre Djonsaba", explique Zoumana 
Diawara. Selon l'ancien joueur du Stade malien et de l'AS Mandé, l'annonce du projet a été accueillie par les habitants de Mamaribougou, mais aussi les autorités municipales de l'époque "qui m'ont promis un soutien matériel et financier pour la bonne marche du centre". "De même, quelques bonnes volontés du quartier ont annoncé leur aide et leur participation à la cérémonie", ajoute Zamouna Diawara.

Ces promesses donnent plus d'appétit au technicien qui décide d'organiser une grande fête, en invitant de nombreuses personnalités à la cérémonie de lancement du nouveau centre. Malheureusement pour lui, les promesses faites ça et là, restent sans suite et Zamouna Diawara est obligé de revoir ses ambitions à la baisse. La cérémonie de lancement aura quand même lieu à la date prévue (1er novembre 2014), mais avec un budget et un format réduits.

 "J'avais un peu d'argent à la banque et nous avons pu organiser la cérémonie, malgré le faux fond de la quasi-totalité des personnes que nous avions approchées", raconte le technicien, en assurant qu'il était prêt à tous les sacrifices pour aller au bout de son rêve. "Pour moi, c'était une question d'honneur et je n'ai pas hésité un seul instant à vider mon compte pour faire face aux dépenses", insiste Zoumana 
Diawara.

 

UN CENTRE POUR LES CATÉGORIES DE BASE- Si le centre Djonsaba accueille des joueurs âgés de 15 à 16 ans et participe souvent aux compétitions organisées par le District IV, c'est surtout les catégories de base qui sont au centre du projet de l'école. Cette catégorie est composée des tout petits (5-10 ans) et constitue le plus gros contingent du centre. L'inscription et la cotisation mensuelle sont fixées à 1.000 Fcfa par enfant et les pensionnaires de Djonsaba veinnent pour la plupart de la Commune du Mandé, notamment des quartiers de Mamaribougou, Kanadjiguila, Djicoroni-Coura, Samaya, Samanko, Ouezzindougou, Séwé.

"En terme d'argent, le centre ne m'apporte rien, mais ma grande satisfaction, c'est le soutien moral des familles des enfants. Presque toutes les semaines, je reçois la visite de parents d'enfants qui viennent m'encourager. C'est ça ma satisfaction", souligne le technicien qui encadre les enfants avec son cadet Sambou Keïta. "C'est un jeune (Sambou Keïta, ndlr) très courageux, il m'aide beaucoup dans mon travail et ne demande rien en contre-partie", témoigne Zoumana 
Diawara.


Selon le technicien, le nombre de pensionnaires du centre augmente chaque année (une cinquantaine de mômes fréquentent aujourd'hui Djonsaba), mais le projet est confronté à un problème majeur : le manque de partenaires. "Nous avons de grandes ambitions pour la Commune du Mandé qui, à l'instar des autres communes, regorge de jeunes talents qui ne demandent qu'à être encadrés. Malhureusement, nous n'avons pas suffisamment de moyens pour aider les enfants comme nous le souhaitons", déplore le technicien qui lance un appel du pied à toutes les bonnes volontés du pays pour l'aider à aider les enfants qui sont l'avenir du pays.

Soulemane Bobo TOUNKARA

Lire aussi : #Mali : Jeux olympiques 2024 : La boxeuse marine Fatoumata Camara sera au rendez-vous

Suite à sa belle prestation aux derniers championnats du monde de boxe, la Franco-Malienne a été invitée aux prochains J. O. par la commission tripartite du Comité international Olympique. La bonne nouvelle est tombée, hier en début d’après-midi.

Lire aussi : #Mali : Rebond: L’heure du déclic

Le limogeage du 29è sélectionneur des Aigles, éric Sékou Chelle peut permettre à notre football d’ouvrir un nouveau chapitre de son histoire. À condition que les décideurs fassent preuve de courage managérial et acceptent les changements qui s’imposent.

Lire aussi : #Mali : Escrime, coupe du président du CNOS-Mali : Deux finales de Gala

C’est rare pour être souligné. La finale masculine de la 12è édition de la Coupe du président du Comité national olympique et sportif (CNOS-Mali), Habib Sissoko qui a mis aux prises, Saliou Djiré et Kalilou Traoré a duré moins de 5 minutes, alors que le temps réglementaire pour un combat.

Lire aussi : #Mali : Coupe du monde 2026 : Le match Burkina Faso-Sierra Leone délocalisé à Bamako

Le match Burkina Faso-Sierre Leone, comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, Zone Afrique aura pour cadre le stade du 26 Mars, lundi 10 juin. L’annonce a été faite la semaine dernière par un dirigeant sportif du Faso sur les antennes d’une radio étra.

Lire aussi : #Mali : Les Blancs rois de dame coupe

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : de 1961, date du lancement de la Coupe du Mali à cette année, le Stade malien a ateint la finale 32 fois pour 23 victoires (un record) et 9 défaites..

Lire aussi : #Mali : Coupe du président de la FeMaCrik : Le spectacle sur et en dehors du terrain

Les familles des déplacés de Kalaban-Coro Chicoro, singulièrement les enfants du camp, ont vécu une journée particulière, dimanche 26 mai à l’occasion de la finale de la 2è édition de la Coupe du président de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik)..

Les articles de l'auteur

#Mali : Jeux olympiques 2024 : La boxeuse marine Fatoumata Camara sera au rendez-vous

Suite à sa belle prestation aux derniers championnats du monde de boxe, la Franco-Malienne a été invitée aux prochains J. O. par la commission tripartite du Comité international Olympique. La bonne nouvelle est tombée, hier en début d’après-midi.

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:40

#Mali : Rebond: L’heure du déclic

Le limogeage du 29è sélectionneur des Aigles, éric Sékou Chelle peut permettre à notre football d’ouvrir un nouveau chapitre de son histoire. À condition que les décideurs fassent preuve de courage managérial et acceptent les changements qui s’imposent.

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié mardi 18 juin 2024 à 15:16

#Mali : Escrime, coupe du président du CNOS-Mali : Deux finales de Gala

C’est rare pour être souligné. La finale masculine de la 12è édition de la Coupe du président du Comité national olympique et sportif (CNOS-Mali), Habib Sissoko qui a mis aux prises, Saliou Djiré et Kalilou Traoré a duré moins de 5 minutes, alors que le temps réglementaire pour un combat d’escrime est de 9 minutes (3 fois 3 minutes avec à chaque fois une minute de pause)..

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié lundi 10 juin 2024 à 09:14

#Mali : Coupe du monde 2026 : Le match Burkina Faso-Sierra Leone délocalisé à Bamako

Le match Burkina Faso-Sierre Leone, comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026, Zone Afrique aura pour cadre le stade du 26 Mars, lundi 10 juin. L’annonce a été faite la semaine dernière par un dirigeant sportif du Faso sur les antennes d’une radio étrangère..

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié lundi 03 juin 2024 à 18:03

#Mali : Les Blancs rois de dame coupe

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : de 1961, date du lancement de la Coupe du Mali à cette année, le Stade malien a ateint la finale 32 fois pour 23 victoires (un record) et 9 défaites..

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:14

#Mali : Coupe du président de la FeMaCrik : Le spectacle sur et en dehors du terrain

Les familles des déplacés de Kalaban-Coro Chicoro, singulièrement les enfants du camp, ont vécu une journée particulière, dimanche 26 mai à l’occasion de la finale de la 2è édition de la Coupe du président de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik)..

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:27

#Mali : Au Rebond: Mohamed Camara au centre d'un faux débat

L'international malien est accusé d'avoir refusé de participer à la campagne contre l'homophobie initiée par la Ligue de football professionnel lors de la dernière journée du championnat français de D1. La polémique s’est amplifiée à cause des propos tenus par la ministre des Sports de la France.

Par Soulemane Bobo TOUNKARA


Publié mardi 21 mai 2024 à 18:55

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner