#Mali: Mali - Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Le chef de la diplomatie malienne y séjourne à l’invitation de son homologue hongrois, Péter Szijjártó. Le ministre des Affaires étrangères et du Commerce a tenu à le rencontrer en vue d’un dialogue direct pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel. Cela à la veille de la présidence hongroise du Conseil européen, qui débutera le 1er juillet

Publié mardi 11 juin 2024 à 17:45
#Mali: Mali - Hongrie : Le ministre Abdoulaye Diop à Budapest pour une visite de travail

Séance de travail élargie aux deux délégations

 

Dans la perspective de la présidence hongroise de l’Union européenne, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, est depuis ce lundi à Budapest en Hongrie pour une visite de travail et d’amitié. Il a été invité par son homologue hongrois, Péter Szijjártó, ministre des Affaires étrangères et du Commerce.

Selon le bureau de l’information du département en charge des Affaires étrangères, l’objectif de cette visite est d’avoir un dialogue politique et des concertations entre le Mali et la Hongrie sur les sujets d’intérêt commun au plan bilatéral, régional et international. La visite du ministre Diop dans la capitale hongroise a été marquée par un tête-à-tête avec Péter Szijjártó, suivi d’une séance de travail élargie aux deux délégations et d’une conférence de presse.

Au cours des échanges, relève le bureau de l’information du département, les chefs de la diplomatie malienne et hongroise se sont félicités de leur convergence de vues sur le respect de la souveraineté des pays, le respect de leurs choix ainsi que de leurs partenaires stratégiques. Mais aussi, la prise en compte des intérêts des peuples. Les deux ministres sont également en phase sur le rejet des ingérences extérieures dans les affaires intérieures des États et l’instrumentalisation de la question des droits de l’Homme pour des fins politiques.

Dans le même ordre d’idées, indique la source ministérielle, Abdoulaye Diop a salué l’approche innovante de la Hongrie, qui consiste à écouter les pays concernés plutôt que d’imposer des diktats ou des solutions toutes faites. À la veille de la présidence hongroise du Conseil européen, qui débutera le 1er juillet 2024, le ministre Péter Szijjártó a privilégié le dialogue direct avec son homologue malien pour mieux comprendre la situation au Mali et dans le Sahel.

Ce fut l’occasion pour le chef de la diplomatie malienne de faire l’historique de la déstabilisation du Sahel suite à l’intervention de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) en Libye, avec son corolaire de prolifération des groupes armés terroristes dans les pays de la région, particulièrement le Mali, ainsi que le Niger et le Burkina. Abdoulaye Diop a également rappelé le contexte de la création de l’Alliance des États du Sahel (AES), sur fond de tensions avec la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et d’ingérence extérieure.

Au cours de son séjour, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a également rencontré la communauté malienne établie en Hongrie. Cette visite à Budapest est la première d’un ministre des Affaires étrangères du Mali en Hongrie depuis celle de Charles Samba Sissoko, en 1977.

Souleymane SIDIBE

Lire aussi : #Union africaine : Les ministres chargés des Affaires étrangères de l'AES appellent au respect scrupuleux de la souveraineté des États membres

Les ministres des Affaires étrangères de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES) en appellent aux organes politiques intergouvernementaux de l'Union africaine (UA), à savoir la Conférence des chefs d'État et de gouvernement, le Conseil exécutif et le Conseil paix et sécur.

Lire aussi : #Mali : Le projet de digitalisation des moyens de paiement dans les services publics adopté

Les moyens de paiement dans les services publics seront bientôt digitalisés. C’est en substance ce que l’on retient du projet de décret fixant les principes de cette digitalisation adopté par le gouvernement sur rapport du ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, en cons.

Lire aussi : #Mali : Le gouvernement lève la suspension des activités des partis politiques

Sur le rapport du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant levée de la suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations..

Lire aussi : #Niger : Les militaires américains basés à Niamey ont définitivement quitté le pays

Les militaires américains installés à la Base aérienne 101 de Niamey ont totalement et définitivement quitté le Niger..

Lire aussi : #Mali : Pour une stratégie de communication efficace : Les experts des pays de l’AES à Bamako la semaine prochaine

Les ministres chargés de la Communication des pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont décidé de réunir leurs experts à Bamako la semaine prochaine..

Lire aussi : #Mali : Colonel Assimi Goïta au sommet de l’AES : «Nous assistons régulièrement à des actes de reddition d’éléments terroristes»

Le chef de l’État a fait un tour d’horizon des questions liées à la vie de l’Alliance, mais aussi à la lutte contre le terrorisme dans les trois pays concernés. Une situation qui est à l’origine de la création de l’AES.

Les articles de l'auteur

#Union africaine : Les ministres chargés des Affaires étrangères de l'AES appellent au respect scrupuleux de la souveraineté des États membres

Les ministres des Affaires étrangères de la Confédération de l’Alliance des États du Sahel (AES) en appellent aux organes politiques intergouvernementaux de l'Union africaine (UA), à savoir la Conférence des chefs d'État et de gouvernement, le Conseil exécutif et le Conseil paix et sécurité, afin qu'ils veillent au respect scrupuleux de la souveraineté des États membres..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 21:53

#Mali : Le projet de digitalisation des moyens de paiement dans les services publics adopté

Les moyens de paiement dans les services publics seront bientôt digitalisés. C’est en substance ce que l’on retient du projet de décret fixant les principes de cette digitalisation adopté par le gouvernement sur rapport du ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, en conseil des ministres de ce mercredi 10 juillet 2024..

Par Souleymane SIDIBE


Publié jeudi 11 juillet 2024 à 13:49

#Mali : Le gouvernement lève la suspension des activités des partis politiques

Sur le rapport du ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le conseil des ministres a adopté un projet de décret portant levée de la suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 21:43

#Niger : Les militaires américains basés à Niamey ont définitivement quitté le pays

Les militaires américains installés à la Base aérienne 101 de Niamey ont totalement et définitivement quitté le Niger..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 18:02

#Mali : Pour une stratégie de communication efficace : Les experts des pays de l’AES à Bamako la semaine prochaine

Les ministres chargés de la Communication des pays membres de l’Alliance des États du Sahel (AES) ont décidé de réunir leurs experts à Bamako la semaine prochaine..

Par Souleymane SIDIBE


Publié mercredi 10 juillet 2024 à 12:51

#Mali : Colonel Assimi Goïta au sommet de l’AES : «Nous assistons régulièrement à des actes de reddition d’éléments terroristes»

Le chef de l’État a fait un tour d’horizon des questions liées à la vie de l’Alliance, mais aussi à la lutte contre le terrorisme dans les trois pays concernés. Une situation qui est à l’origine de la création de l’AES.

Par Souleymane SIDIBE


Publié mardi 09 juillet 2024 à 09:56

#Mali-Chine : la concrétisation des projets en mire

L’axe Bamako-Pékin se renforce davantage. Depuis quelques années, les relations d’amitié et de coopération entre le Mali et la Chine ne cessent de prendre du volume et ce, au grand bonheur des populations des deux pays. C’est dans ce cadre que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a reçu vendredi dernier au Palais de Koulouba, une délégation chinoise de la société Norinco..

Par Souleymane SIDIBE


Publié lundi 08 juillet 2024 à 09:34

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner