#Mali : Sommet de Kampala : Les fortes réserves du Mali sur le document final

«À défaut de prendre en compte les amendements du Mali tels que proposés par notre ministre des Affaires étrangères, le Mali se dissocie totalement de la rédaction proposée et exige le retrait pur et simple d’un chapitre qui lui ai consacré dans le projet de document final sur les résultats du Sommet de Kampala».

Par

Publié vendredi 19 janvier 2024 à 18:35
#Mali : Sommet de Kampala : Les fortes réserves du Mali sur le document final

Cette déclaration est du ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Le colonel Abdoulaye Maïga, représentant le chef de l’État malien au 19è Sommet du Mouvement des non-alignés (MNA) qui se tient à Kampala (Ouganda) du 19 au 20 janvier, réagissait en ces termes à un chapitre contenu dans ce projet de document en lien avec l’accord pour la paix et la réconciliation et qui est totalement en déphasage et avec «la réalité du terrain» et avec «la réalité dans notre pays».


En effet, a précisé l’envoyé du président Goïta, en réaction au projet de document final, «notre ministre des Affaires étrangères a formulé des amendements qui ont été refusés par je ne sais qui et au nom de je ne sais quoi». Et la situation ne semble pas avoir évolué malgré les vives protestations d’Abdoulaye Diop lors de la Conférence des ministres des Affaires étrangères. 


Il a prévenu : «Rejeter les amendements d’un État membre sur un sujet qui concerne avant tout cet État membre lui-même est un fait suffisamment grave qui alerte sur le danger qui guette notre organisation commune face aux velléités d’un pays d’imposer son agenda et s’ingérer dans les affaires intérieures d’un État.» Ce comportement, «le chef de l’État du Mali que j’ai l’honneur de représenter ici ne le comprendrait pas, le peuple malien dont nous défendons les intérêts vitaux ne le comprendrait pas non plus», a-t-il insisté.


En ce sens que cette manière de faire tend à détourner nos organisations de leur vocation en pervertissant les valeurs et les principes qui les sous-tendent. «Cet incident de parcours est d’autant plus incongru que nous nous trouvons en terre africaine d’Ouganda, l’un des symboles forts de l’émancipation africaine et de la défense de la souveraineté nationale…»


Valeurs et principes panafricanistes aux noms desquels «la délégation malienne a effectué 6 heures de vol sans escale pour honorer l’invitation qui nous a été adressés par votre auguste personne», a rappelé le ministre d’État à l’attention du président ougandais.


En réponse aux doléances maliennes, le président entrant du MNA, le chef de l’État de l’Ouganda a assuré que les réserves du Mali seront prises en compte et citées dans les minutes du Sommet. Le président ougandais a également assuré qu’il sera également fait mention que le Mali n’a pas approuvé le projet de document soumis à l’approbation des chefs d’État et de gouvernement. Yweri Museveni a promis que ce chapitre sera retiré lors du prochain Sommet.


Cela «conformément aux règles et procédures de l’organisation», a expliqué un expert que le nouveau président du MNA a interpellé séance tenante. Interrogée également, la délégation algérienne que tous soupçonnent d’être à l’origine de cet amendement a, par la voix de son Premier ministre, nié toute implication en la matière.


En tout état de cause, le ministre Maïga a alerté : «À l’avenir, il est important de revoir le fonctionnement de notre Mouvement pour plusieurs raisons : lorsqu’un chapitre porte sur un État membre, il est vital d’obtenir par écrit le consentement de l’État ainsi que le pays qui est à l’origine du chapitre.» Aussi a-t-il ajouté que les règles et procédures ne peuvent pas être plus importantes que la souveraineté des États membres. «Sans changement de ces règles, la probabilité de raser la tête d’un État membre en son absence est forte. Ce qui ressemble à de la sorcellerie», a caricaturé le ministre d’État.


Qui a, par ailleurs, réitéré la disponibilité du Mali à coopérer avec les gouvernements et les organisations qui le souhaitent souvent les trois principes qui guident l’action publique en République du Mali édictés par le chef de l’État, le colonel Assimi Goïta, à savoir «le respect de notre souveraineté, le respect de nos choix de partenariat et de nos choix stratégiques ainsi que la prise en compte des intérêts vitaux du peuple malien dans les décisions». Il soulignera ensuite l’attachement du Mali au respect des valeurs et objectifs du Mouvement des non-alignés en cohérence avec les principes qui guident l’action publique au Mali.


Envoyé spécial

Cheick Moctar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Imghads et alliés sonnent la mobilisation à Kidal

À l’occasion d’une rencontre tenue dans la capitale de la 8è région, ces communautés ont affiché leur volonté de se donner la main pour cultiver la paix, le vivre-ensemble. Le ministre chargé de la Réconciliation a invité les autres communautés à s’inspirer de ce modèle d’engagem.

Lire aussi : #Mali : Mali-Russie : Les ministres Diop et Camara à Moscou pour l’élargissement du champ de la coopération

Après les succès réalisés par les Forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du territoire, les autorités maliennes entendent initier de grands projets de développement. L’objectif étant de bâtir une paix durable en créant les conditions permettant à nos concitoyens de s.

Lire aussi : #Mali : Opérateur postal relevant du régime de la Licence globale : Le paiement du droit d’entrée est obligatoire

Le paiement du droit d’entrée est désormais une obligation pour tout opérateur postal autorisé à effectuer des opérations et des prestations de services relevant du régime de la Licence globale..

Lire aussi : #Mali : Dialogue inter-Maliens : Le Comité de pilotage créé

Le Comite de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale est créé auprès du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Il a été institué suivant le Décret n°2024-0053/PT-RM du 26 janvier 2024. Ce dialogue a été annoncé le 31 janvier 2023 par.

Lire aussi : #Mali : Kampala : Le colonel Abdoulaye Maïga en toute convivialité avec la communauté malienne

Avant de s’envoler hier pour Bamako, le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a rencontré la communauté malienne vivant en Ouganda. Le colonel Abdoulaye Maïga avait à ses côtés son collègue chargé des Affaires étrangères, Abdoulaye Di.

Lire aussi : #Mali : Diplomatie : Les Philippines veulent ouvrir un consulat honoraire à Bamako

Les Philippines entendent entretenir des relations de coopération bilatérale et multilatérale gagnant-gagnant avec notre pays. Leur ministre des Technologies de l’information et de la communication, Ivan John Uy, l’a annoncé dimanche à Kampala au terme de l’audience que lui a accordée le.

Les articles de l'auteur

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Imghads et alliés sonnent la mobilisation à Kidal

À l’occasion d’une rencontre tenue dans la capitale de la 8è région, ces communautés ont affiché leur volonté de se donner la main pour cultiver la paix, le vivre-ensemble. Le ministre chargé de la Réconciliation a invité les autres communautés à s’inspirer de ce modèle d’engagement pour la concorde nationale.

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié lundi 04 mars 2024 à 07:11

#Mali : Mali-Russie : Les ministres Diop et Camara à Moscou pour l’élargissement du champ de la coopération

Après les succès réalisés par les Forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du territoire, les autorités maliennes entendent initier de grands projets de développement. L’objectif étant de bâtir une paix durable en créant les conditions permettant à nos concitoyens de s’épanouir dans leurs terroirs. Le partenaire russe peut être d’un apport en la matière.

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié jeudi 29 février 2024 à 08:36

#Mali : Opérateur postal relevant du régime de la Licence globale : Le paiement du droit d’entrée est obligatoire

Le paiement du droit d’entrée est désormais une obligation pour tout opérateur postal autorisé à effectuer des opérations et des prestations de services relevant du régime de la Licence globale..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié mardi 30 janvier 2024 à 09:00

#Mali : Dialogue inter-Maliens : Le Comité de pilotage créé

Le Comite de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale est créé auprès du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Il a été institué suivant le Décret n°2024-0053/PT-RM du 26 janvier 2024. Ce dialogue a été annoncé le 31 janvier 2023 par le chef de l’État lors de son adresse à la nation à l’occasion du Nouvel an..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié lundi 29 janvier 2024 à 07:53

#Mali : Kampala : Le colonel Abdoulaye Maïga en toute convivialité avec la communauté malienne

Avant de s’envoler hier pour Bamako, le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a rencontré la communauté malienne vivant en Ouganda. Le colonel Abdoulaye Maïga avait à ses côtés son collègue chargé des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, et le consul du Mali à Kampala, Mohamed Gakou..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié mercredi 24 janvier 2024 à 08:50

#Mali : Diplomatie : Les Philippines veulent ouvrir un consulat honoraire à Bamako

Les Philippines entendent entretenir des relations de coopération bilatérale et multilatérale gagnant-gagnant avec notre pays. Leur ministre des Technologies de l’information et de la communication, Ivan John Uy, l’a annoncé dimanche à Kampala au terme de l’audience que lui a accordée le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga. C’était en marge des travaux du sommet du G77 + la Chine..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié mercredi 24 janvier 2024 à 08:49

#Mali : Réserves du Mali sur le rapport final du 19è sommet du MNA : Les explications du ministre Diop

La participation du Mali a été très remarquable au double sommet international qui vient de se tenir à Kampala (Ouganda). Il s’agit du 19è sommet des chefs d’État et de gouvernement du Mouvement des non-alignés (MNA) qui s’est déroulé les 19 et 20 janvier et du 3è sommet du Groupe des 77 + la Chine tenu les 21 et 22 janvier..

Par Cheick Moctar TRAORE


Publié mercredi 24 janvier 2024 à 08:48

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner