Aïd el-Kebir : Jour de fête pour des chrétiens

Signe évident de la tolérance religieuse et du brassage confessionnel dans notre pays, la célébration de la Tabaski ne se fait pas sans les chrétiens. Nombre d’entre eux, par alliance ou par amitié, partagent la joie et l’allégresse des musulmans

Publié mardi 04 juillet 2023 à 08:23
Aïd el-Kebir : Jour de fête pour des chrétiens

Sandrina est une jeune chrétienne. Elle est née d’une union mixte entre un chrétien et une musulmane. Célébrer les fêtes musulmanes et chrétiennes est une tradition dans sa famille. Son père ne se prive pas de moyens pour les fêtes des deux communautés religieuses. «Il achète un mouton pour notre mère et nous donne également de l’argent pour de nouveaux vêtements et se coiffer durant les fêtes musulmanes», nous relate Sandrina.
Après la prière de la mosquée, les jeunes hommes du voisinage viennent chercher le gros bélier que le père a acheté pour cette année. Tout en se souhaitant bonne fête, ils emmènent l’animal pour l’immoler. Sandrina nous dit que ce sont ces jeunes qui s’occupent du sacrifice de leurs moutons chaque année. «Ils l’égorgent et le dépècent, puis nous envoient la viande», poursuit-elle. Les autres sœurs, toutes des chrétiennes, sont déjà débout lorsque la viande arrive. Leur mère étant plutôt âgée, ce sont ses filles qui s’occupent de tout le travail. L’ambiance était au taquet dans la famille. Entre rires, plaisanteries et causeries, on aurait dit une vraie famille musulmane le jour de l’Aïd.


Pendant que la viande grillait tranquillement sur le feu, l’un des cousins de la famille, Salomon T, est venu leur rendre visite et souhaiter bonne fête à la matriarche. Bien qu’étant également chrétien, le jeune homme tient à venir saluer la mère de famille à chaque fête musulmane. «Mes amis musulmans m’invitent pour chacune de leur fête. Vu que c’est un honneur, j’accepte l’invitation si mon programme me le permet », confie-t-il en dégustant sa viande grillée.
Dans cette famille chrétienne, la Tabaski est fêtée au même titre qu’une fête chrétienne. L’ambiance est bon enfant dans la famille. La joie était perceptible sur chaque visage.
Cap sur une autre famille où cette fois-ci, c’est la mère qui est chrétienne. Le mari et les enfants sont musulmans. Étant occupée par les préparatifs de la fête, la jeune maman n’avait pas beaucoup de temps à nous accorder. «On mange bien mais je finis très épuisée et stressée. Les fêtes ne sont pas pareilles ce qui fait que je me retrouve avec deux fois plus de travail quand il s’agit des fêtes musulmanes. J’ai trop de choses à faire», explique-t-elle.  


Un autre couple mixte partage son histoire. Le mari est chrétien et l’épouse musulmane. L’homme nous explique que suite à la mutation de son père à Bamako, ses amis sont majoritairement musulmans. Un lien fort s'est créé entre eux. «Lors des fêtes musulmanes, certains de mes amis m'invitent et pour les fêtes chrétiennes, moi à mon tour j'invite tous mes amis. Ils viennent chez moi passer toute la journée», raconte-t-il. Après son mariage avec une musulmane, notre interlocuteur nous explique que l'ambiance a un peu changé car les fêtes musulmanes qui n'étaient pas célébrées dans la famille le sont actuellement. Et tout le monde participe à cette fête notamment ses parents et ses sœurs. «Comme dans une famille musulmane, j’achète un mouton pour ma femme, des habits de fête pour elle et nos enfants. Aussi, j'accompagne madame pour aller saluer ses parents le jour de chaque fête musulmane», témoigne-t-il.


Peèrè Bernadette Sogoba est une fervente chrétienne issue d’un mariage entre un père chrétien et d’une mère chrétienne. Cela n’empêche aucunement la jeune femme de célébrer les fêtes musulmanes depuis son enfance. Pour Bernadette, elle n'a aucun problème à participer à ces fêtes car nous sommes tous descendants d'Adam et d’Ève. «Un chrétien qui fête la Tabaski est celui qui vit dans la parole divine. Car la Bible nous enseigne l'amour du prochain. En clair, fêter avec son frère ou sa sœur musulmans équivaut à cultiver l'amour du prochain», confie-t-elle.


 Le jour de la Tabaski est un moment de joie et d’allégresse. Chrétiens comme musulmans ont publié sur les réseaux sociaux des messages de salutations. Sylvain Traoré a posté sur son compte WhatsApp, les vidéos d’une partie de barbecue avec ses amis musulmans. Pascale Z. était également dans cette ambiance festive. La jeune femme a publié sur son compte WhatsApp en plaisantant que ce n’est pas la peine de l’inviter car chez eux également ils ont sacrifié deux moutons. 

Jessica Khadidia DEMBELE

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour les Groupes scolaires Doumanzana IV et El Hadji Koleba Samaké

Le problème d’eau, de plus en plus récurrent au Mali, est une réalité bien aigre. Les écoles et les hôpitaux sont des structures qui en pâtissent le plus. C’est pour cette raison que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dédié 2/3 de ses fonds de souveraineté pour.

Lire aussi : #Mali : La diaspora malienne a joué sa partition

30 Maliens de l’extérieur ont été délégués pour venir participer à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens. Ils ont été reçus par le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, jeudi dernier dans son département, afin de les r.

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Deux forages pour Dialakorodji et Sabalibougou Dougourakoro plateau

À travers ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de favoriser l’accès des Maliens à l’un des besoins les plus précieux : l’eau potable. Les résidents de Dialakorodji et ceux de Sabalibougou Dougourakôrô Plateau, qui faisaient face à une.

Lire aussi : #Mali : Traite des personnes et pratiques assimilées au Mali : Des résultats probants dans la lutte contre ces fléaux

La cérémonie de remise du rapport annuel 2023 sur la traite des personnes et les pratiques assimilées au Mali, s’est tenue, vendredi dernier, au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Lire aussi : #Mali:Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école Donyasso de Sénou

L’école Donyasso dans le secteur de Sibiribabougou à Sénou en Commune VI du District de Bamako, ne connaitra plus de pénurie d’eau. Les élèves ne seront plus obligés d’aller de porte en porte pour quémander de l’eau aux résidents du quartier..

Lire aussi : #Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école sebe I de Sébénikoro

Cela fait presque 30 ans que la famille Fofana fournit en eau, à l’aide de son puits, le groupe scolaire Sebe I de Sébénikoro. Les élèves venaient s’approvisionner chaque jour en eau pour leur besoin quotidien et pour prendre soin de leur potager.

Les articles de l'auteur

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour les Groupes scolaires Doumanzana IV et El Hadji Koleba Samaké

Le problème d’eau, de plus en plus récurrent au Mali, est une réalité bien aigre. Les écoles et les hôpitaux sont des structures qui en pâtissent le plus. C’est pour cette raison que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a dédié 2/3 de ses fonds de souveraineté pour soulager les maux de la population malienne..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mardi 14 mai 2024 à 18:43

#Mali : La diaspora malienne a joué sa partition

30 Maliens de l’extérieur ont été délégués pour venir participer à la phase nationale du Dialogue inter-Maliens. Ils ont été reçus par le ministre des Maliens établis à l’extérieur et de l’Intégration africaine, Mossa Ag Attaher, jeudi dernier dans son département, afin de les remercier d’avoir joué leur partition lors de ce processus de dialogue..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié dimanche 12 mai 2024 à 17:10

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Deux forages pour Dialakorodji et Sabalibougou Dougourakoro plateau

À travers ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, continue de favoriser l’accès des Maliens à l’un des besoins les plus précieux : l’eau potable. Les résidents de Dialakorodji et ceux de Sabalibougou Dougourakôrô Plateau, qui faisaient face à une extrême pénurie, étaient heureux de recevoir des forages offerts à eux par le chef de l’État..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 08 mai 2024 à 08:54

#Mali : Traite des personnes et pratiques assimilées au Mali : Des résultats probants dans la lutte contre ces fléaux

La cérémonie de remise du rapport annuel 2023 sur la traite des personnes et les pratiques assimilées au Mali, s’est tenue, vendredi dernier, au ministère de la Justice et des Droits de l’Homme..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 15 avril 2024 à 10:07

#Mali:Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école Donyasso de Sénou

L’école Donyasso dans le secteur de Sibiribabougou à Sénou en Commune VI du District de Bamako, ne connaitra plus de pénurie d’eau. Les élèves ne seront plus obligés d’aller de porte en porte pour quémander de l’eau aux résidents du quartier..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié lundi 08 avril 2024 à 07:20

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Fin de pénurie d’eau à l’école sebe I de Sébénikoro

Cela fait presque 30 ans que la famille Fofana fournit en eau, à l’aide de son puits, le groupe scolaire Sebe I de Sébénikoro. Les élèves venaient s’approvisionner chaque jour en eau pour leur besoin quotidien et pour prendre soin de leur potager.

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 27 mars 2024 à 07:02

#Mali : Œuvres sociales du président de la Transition : Des forages pour deux écoles de la commune III

En cette période de canicule et de délestage intempestif, l’eau est devenue un «luxe», notamment en milieu scolaire. C’est dans ce cadre que le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, à travers ses œuvres sociales, a équipé en forages deux établissements scolaires de la Commune III du District de Bamako..

Par Jessica Khadidia DEMBELE


Publié mercredi 20 mars 2024 à 09:14

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner