Bamako City Tour : Des journalistes à la découverte des merveilles

L’Agence de promotion touristique du Mali (APTM) a initié un projet intitulé : «Bamako City tour» pour relancer le tourisme et permettre aux nationaux de découvrir le pays à travers les sites touristiques et historiques. C’est dans cet esprit que les organisateurs ont invité, samedi dernier, les hommes des médias à visiter certains de ces sites à Bamako.

Publié mercredi 30 août 2023 à 07:07
Bamako City Tour : Des journalistes à la découverte des merveilles

Des hommes de médias visitent un site en compagnie d’un guide touristique

 


L’objectif de cette journée touristique est de permettre aux hommes des médias de mieux connaître l’histoire de leur pays, mais aussi d’informer le public dans leurs publications sur l’existence de ces merveilles. Il s’agit aussi de rappeler l’importance du tourisme dans le développement socio-économique de notre pays.

La première étape de la journée était consacrée à la visite du «Monument des héros de l’Armée noire», c’est-à-dire des soldats africains qui ont combattu sous le drapeau de l’Armée française pendant la première guerre mondiale (1914-1939). Cet ouvrage mémoriel qui se dresse en face du ministère de l’Éducation nationale et de la mairie du District de Bamako représente des soldats noirs (des tirailleurs sénégalais) et leur officier blanc.

Selon le guide Daouda Koné de la direction nationale du patrimoine culturel, c’est un lieu de mémoire pour la fierté de notre pays, mais aussi pour l’Afrique, car ce monument demeure le seul au monde. Celui de la France avait été détruit. Il a été réalisé en France en 1922 par Paul M. Vautier et transporté deux ans après au Soudan en 1924 et inauguré la même année, un 3 janvier. Après plusieurs décennies, le monument a été restauré vers 2010 pour rendre plus vivant cette œuvre capitale dans l’histoire de notre pays, mais aussi celle de l’humanité.

Selon le guide, ce lieu était le quartier général des colons d’où la construction du premier arrondissement de Bamako (Police) à côté des foyers des colons l’actuel ministère de l’éducation ou aucun noir n’avait droit d’y séjourner. Il a aussi fait la genèse de certains quartiers qui se trouvent aux alentours comme Oulofobougou qui a été créé par les Soudanais au retour du Sénégal après l’éclatement de la Fédération du Mali.

Cap sur le Parc des sofas à Dogodouma, derrière Lafiabougou. Il faut escalader la montagne pour y accéder. C’était une épreuve pour les journalistes qui y ont vu  les tombes des guerriers et leur lieu de projection des films, avant un rappel histoire sur Samory Touré, l’un des rois qui a consacré sa vie à la défense de sa patrie contre l’expansion des Blancs. Le Monument retraçant son signal est le statut géant de son chef guerrier, Kemebrouma. Qui demeure le symbole de la bravoure, mais aussi de la résistance contre la pénétration coloniale dans  les années 1880.

Après 4 heures de visite et d’échanges, les hommes des medias soutiennent que cette journée a été un espace de récréation, de formation et de découverte pour nombre d’eux qui découvrent pour la première fois le Parc des sofas. Issa Nabi du journal Orbite pense que c’est une très bonne initiative d’inviter les journalistes à connaitre le Mali.


Pour le directeur général de l’APTM, Sidy Keïta, c’est pour leur permettre de découvrir les merveilles de la ville de Bamako, mais aussi de leur demander de faire la promotion du tourisme national. Le patron du tourisme a invité les médias à être des ambassadeurs auprès du public pour la promotion des sites touristiques, avant d’annoncer que City tour est prévu dans les capitales régionales après Bamako, notamment à Ségou et Kayes. 

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : N’golo Fassi Sogoba : Un arrière-goût d’inachevé

Cet artiste aux multiples facettes a marqué l’histoire musicale de sa communauté, sans pour autant enregistrer un seul album. Il espère un jour réaliser ce rêve.

Lire aussi : #Mali: Transport en commun : Un casse-tête

Certains passagers se plaignent de voir les apprentis s’octroyer le droit de leur imposer des tarifs. Ils en appellent aux autorités compétentes en vue de mettre de l’ordre dans ce secteur.

Lire aussi : #Mali : Festivals culturels : Des outils de développement

Ces rendez-vous culturels boostent l’économie des régions ou cercles d’accueil. Au cours des activités, les habitants réalisent des business intéressants avec des produits locaux qu’ils proposent aux festivaliers.

Lire aussi : #Mali : Forum de la jeunesse en Chine : Le plaidoyer du Malien Amadou Biga

La 8è édition du Grand rassemblement de la jeunesse Chine-Afrique s’est tenue du 20 au 27 mai dernier à Beijing dans la capitale chinoise et Jinhua dans la province de Zhejiang (en Chine) sous le thème : «Rassembler les forces de la jeunesse et construire la modernisation Chine-Afrique»..

Lire aussi : #Mali : Sankè-Mô : Un patrimoine à préserver

La valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel sont toujours au cœur des préoccupations des autorités. Celles-ci s’inscrivent dans une vision de notre savoir-faire et savoir-vivre.

Lire aussi : #Mali : Fête des masques et marionnettes à Koulouninko : La tradition se perpétue

Samedi dernier, la place publique de Koulouninko, un quartier périphérique de Bamako, avait revêtu ses plus beaux atours, en plus du drapeau national : vert, or et rouge, pour accueillir la 16è édition de la fête traditionnelle et folklorique du quartier qui s’est tenue sous le thème : «En.

Les articles de l'auteur

#Mali : N’golo Fassi Sogoba : Un arrière-goût d’inachevé

Cet artiste aux multiples facettes a marqué l’histoire musicale de sa communauté, sans pour autant enregistrer un seul album. Il espère un jour réaliser ce rêve.

Par Amadou SOW


Publié jeudi 20 juin 2024 à 17:45

#Mali: Transport en commun : Un casse-tête

Certains passagers se plaignent de voir les apprentis s’octroyer le droit de leur imposer des tarifs. Ils en appellent aux autorités compétentes en vue de mettre de l’ordre dans ce secteur.

Par Amadou SOW


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:51

#Mali : Festivals culturels : Des outils de développement

Ces rendez-vous culturels boostent l’économie des régions ou cercles d’accueil. Au cours des activités, les habitants réalisent des business intéressants avec des produits locaux qu’ils proposent aux festivaliers.

Par Amadou SOW


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:05

#Mali : Forum de la jeunesse en Chine : Le plaidoyer du Malien Amadou Biga

La 8è édition du Grand rassemblement de la jeunesse Chine-Afrique s’est tenue du 20 au 27 mai dernier à Beijing dans la capitale chinoise et Jinhua dans la province de Zhejiang (en Chine) sous le thème : «Rassembler les forces de la jeunesse et construire la modernisation Chine-Afrique»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 10 juin 2024 à 09:16

#Mali : Sankè-Mô : Un patrimoine à préserver

La valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel sont toujours au cœur des préoccupations des autorités. Celles-ci s’inscrivent dans une vision de notre savoir-faire et savoir-vivre.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:14

#Mali : Fête des masques et marionnettes à Koulouninko : La tradition se perpétue

Samedi dernier, la place publique de Koulouninko, un quartier périphérique de Bamako, avait revêtu ses plus beaux atours, en plus du drapeau national : vert, or et rouge, pour accueillir la 16è édition de la fête traditionnelle et folklorique du quartier qui s’est tenue sous le thème : «Ensemble pour le développement de Koulouninko»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:02

#Mali : Métiers des arts : Le collectif des organisations professionnelles réclame le renouvellement des instances

On sent une colère diffuse au niveau du Collectif des organisations professionnelles d’artisans du Mali. Celui-ci estime que les mandats sont expirés depuis plus d’une décennie et réclame donc légitimement le renouvellement des instances des chambres de métiers du Mali. Le Collectif a animé, la semaine dernière à la Bourse du travail, un point de presse sur la question..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:18

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner