#Mali : Canicule et sport : Le championnat national à l’épreuve de la chaleur

Comme un peu partout en Afrique subsaharienne, de fortes chaleurs s’abattent ces derniers temps au Mali. Et c’est sous ces chaleurs étouffantes que se jouent les matches de championnat de football. L’adaptation devient ainsi un défi, mais surtout un grand enjeu.

Publié mardi 14 mai 2024 à 18:21 , mis à jour mardi 28 mai 2024 à 12:58
#Mali : Canicule et sport : Le championnat national à l’épreuve de la chaleur

Les spécialistes conseillent aux joueurs de boire beaucoup d’eau minéralisée


Mais quels que soient les enjeux, les équipes engagées dans la compétition doivent affronter un adversaire commun : la forte chaleur qui s’abat depuis fin mars sur tout le pays ou presque. Les services météorologiques font état d’une température moyenne maximale de 45 degrés et d’une température minimale de 43 degrés durant cette période. Et malgré des averses «éparses», le mercure pourrait encore grimper bien au-delà de 46 degrés. «Il est recommandé d'éviter autant que possible les activités physiques sous le plein soleil et de boire 1,5 litre d'eau par jour», peut-on lire sur la page Facebook de Mali-météo.

Une situation exceptionnelle qui n’est pas sans conséquences, notamment sur les activités sportives et singulièrement sur le football. «Oui, la chaleur nous fait mal cette année. Jouer sous ce cuisant soleil, c’est infernal surtout sur un terrain synthétique. Et cela réduit très significativement les performances de beaucoup de joueurs», déplore Aboubacar Diarra «Senior», sociétaire du Djoliba qui nous montre le crampon déchiré après la victoire des Rouges devant l’ASKO (1-0) au compte de la 26è journée du championnat. «Tout cela est dû à la forte chaleur. Il faut que le gazon synthétique, chaud en cette période caniculaire, soit systématiquement arrosé. Faire un match à 16h, c’est une chose difficile et je demande au nom de tous les joueurs au Comité exécutif de la fédération de revoir l’heure des matches du championnat et de ramener l’heure du premier match à 17, voire à 17h30. Sinon, nous souffrons énormément», plaidera-t-il. L’attaquant
vedette de l’ASKO, Youssouf Simpara, emboîte le pas du joueur du Djoliba.

«Faire du sport en cette période de canicule, ce n’est pas une chose facile. Tout comme les entraînements que nous faisons chaque jour. Souvent à la fin du match, j’ai des vertiges car il fait trop chaud au Mali et la nuit, il n’est pas possible de se reposer à la maison à cause des coupures intempestives d’électricité», explique Youssouf Simpara. «Pendant le match, nous n’avons droit qu’à deux pauses pour se désalterer et souvent nous disons entre nous qu’en cas de faute, de rester au sol pour que l’arbitre puisse appeler le médecin de l’équipe à rentrer sur la pelouse et nous profitons de cette pause pour nous hydrater», confie l’attaquant des Oranges, qui tout comme Aboubacar Diarra, demande de revoir les horaires des rencontres. Le médecin du Réal, Dr Bagna Nouhoum Baby explique de mettre en application certains conseils fondamentaux.

«La chaleur est une contrainte supplémentaire à la pratique physique. C’est pourquoi, il est important de bien choisir votre activité sportive. Lorsqu’on fait du sport, le football, le basket-ball ou la course à pied notamment, on crée de la chaleur. Or sous une canicule, celle-ci est difficile à évacuer et augmente le risque de problèmes respiratoires. Il faut boire un litre d’eau pour une heure d’efforts», a déclaré le médecin sportif. Et de continuer : «En revanche, attention aux faux amis. Les sodas, le thé et les boissons à base de protéines ne sont pas de bons hydratants à prendre avant, pendant et après les matches», alerte Dr Nouhoum Bagna. Il conseille plutôt de boire des eaux très minéralisées qui permettent de mieux récupérer après une activité physique comme après un match de 90 minutes.

Contacté au téléphone, le secrétaire général de la Fédération malienne de football (Femafoot) demande aux joueurs de prendre leur mal en patience. «Nous savons que les joueurs sont éprouvés en cette période de canicule tout comme les entraîneurs de football. Au nom du comité exécutif, je leur demande de prendre leur mal en patience car nous travaillons très sérieusement afin que les joueurs puissent jouer leur football tranquillement. C’est ainsi que les premiers matches débutent à 16h30 et non à 16h. On aurait aimé programmer les rencontres le soir, mais les coupures intempestives et incessantes d’électricité ne nous facilitent pas la tâche. On se débrouille comme ça afin de mieux voir la saison prochaine», explique Sidi Békaye Magassa.

Les équipes n’ont guère d’autre choix : se débrouiller, prendre leur mal en patience jusqu’à la fin de la saison. Et surtout croiser les doigts et prier pour que la canicule ne fasse pas plus de dégâts qu’il n’en faut !

Djeneba BAGAYOGO

Lire aussi : #Mali : Tour cycliste du Mali : Yaya Diallo, quel sprint final !

Le coureur malien a attendu la 6è et dernière étape de la course pour passer à l’offensive et damer le pion à tous ses adversaires. La 2è place du classement général a été enlevée par le Marocain Lahcen Saber alors que l’Ivoirien Isiaka Cissé complète le tableau.

Lire aussi : #Mali : Tournoi UFOA-A U20 filles : Les Aiglonnes passent à côté du sujet

Trois matches, deux nuls, une défaite, deux buts marqués, 6 encaissés : la sélection nationale féminine juniors n’a pas fait le poids au Tournoi UFOA U20 et l’aventure s’est logiquement terminée pour les joueuses du technicien Ibrahim Baba Samaké dès le premier tour..

Lire aussi : 4è étape du Tour cycliste du Mali : Tiémoko Diallo sur la première marche du podium

Arrivé deuxième de la 3è étape du Tour cycliste du Mali (un circuit fermé d'une distance de 104 km à Sikasso), Tiémoko Diallo du Mali a remporté la 4ème étape, courue aujourd'hui entre Faterela et Koumantou d'une distance de 90 km..

Lire aussi : #Mali : Tournoi UFOA-A U20 filles : Le Mali reste maître de son destin

Tenue en échec par la Guinée-Bissau, lors de la première journée de la phase de poules (1-1), la sélection nationale féminine U20 a concédé un nouveau nul, mercredi 21 mai, cette fois face à la Gambie (1-1)..

Lire aussi : #Mali : 3è étape du Tour cycliste du Mali : Le marocain Zouhail domine le premier circuit fermé

Le cycliste du Royaume chérifien a été sacré lors de la 3è étape qui s’est déroulée à Sikasso. Les 2è et 3è places sont revenues, respectivement au Malien Thiémoko Diallo et à l’Ivoirien Ichaka Cissé.

Lire aussi : #Mali : 2è étape du Tour cycliste du Mali : Trois maliens sur le podium

Après la victoire du Burkinabé, Mahamadi Ilboudo, mardi 21 mai lors de la première étape Bamako-Bougouni de la 10è édition du Tour cycliste international du Mali, la réaction des cyclistes maliens ne s’est pas faite attendre longtemps. Dès la deuxième étape courue hier entre Kolondièba-.

Les articles de l'auteur

#Mali : Tour cycliste du Mali : Yaya Diallo, quel sprint final !

Le coureur malien a attendu la 6è et dernière étape de la course pour passer à l’offensive et damer le pion à tous ses adversaires. La 2è place du classement général a été enlevée par le Marocain Lahcen Saber alors que l’Ivoirien Isiaka Cissé complète le tableau.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 27 mai 2024 à 17:32

#Mali : Tournoi UFOA-A U20 filles : Les Aiglonnes passent à côté du sujet

Trois matches, deux nuls, une défaite, deux buts marqués, 6 encaissés : la sélection nationale féminine juniors n’a pas fait le poids au Tournoi UFOA U20 et l’aventure s’est logiquement terminée pour les joueuses du technicien Ibrahim Baba Samaké dès le premier tour..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié lundi 27 mai 2024 à 08:26

4è étape du Tour cycliste du Mali : Tiémoko Diallo sur la première marche du podium

Arrivé deuxième de la 3è étape du Tour cycliste du Mali (un circuit fermé d'une distance de 104 km à Sikasso), Tiémoko Diallo du Mali a remporté la 4ème étape, courue aujourd'hui entre Faterela et Koumantou d'une distance de 90 km..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié vendredi 24 mai 2024 à 15:48

#Mali : Tournoi UFOA-A U20 filles : Le Mali reste maître de son destin

Tenue en échec par la Guinée-Bissau, lors de la première journée de la phase de poules (1-1), la sélection nationale féminine U20 a concédé un nouveau nul, mercredi 21 mai, cette fois face à la Gambie (1-1)..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 23 mai 2024 à 17:51

#Mali : 3è étape du Tour cycliste du Mali : Le marocain Zouhail domine le premier circuit fermé

Le cycliste du Royaume chérifien a été sacré lors de la 3è étape qui s’est déroulée à Sikasso. Les 2è et 3è places sont revenues, respectivement au Malien Thiémoko Diallo et à l’Ivoirien Ichaka Cissé.

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié jeudi 23 mai 2024 à 17:48

#Mali : 2è étape du Tour cycliste du Mali : Trois maliens sur le podium

Après la victoire du Burkinabé, Mahamadi Ilboudo, mardi 21 mai lors de la première étape Bamako-Bougouni de la 10è édition du Tour cycliste international du Mali, la réaction des cyclistes maliens ne s’est pas faite attendre longtemps. Dès la deuxième étape courue hier entre Kolondièba-Niéna (154km, l’étape la plus longue de la course) le capitaine Yaya Diallo et ses coéquipiers ont donné la réplique, avec la victoire de Yacouba Diallo..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:17

#Mali : Nos expatriés : Aboubacar Diarra pose ses valises en RD Congo

Dans les tuyaux depuis quelques jours, l’arrivée d’Aboubacar Diarra à l’AS Vita club est officielle depuis le mardi 21 mai. Le milieu offensif ou plutôt l’ex-milieu offensif du Djoliba a rejoint le club kinois et paraphé un contrat de deux ans..

Par Djeneba BAGAYOGO


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:14

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner