Désinformation et paix : Le rôle de la jeunesse est crucial

La communauté internationale a célébré jeudi dernier, la Journée internationale de la paix sous le thème «Action en faveur de la paix : nos ambitions pour les objectifs mondiaux».

Publié mardi 26 septembre 2023 à 08:02 , mis à jour jeudi 30 mai 2024 à 13:32
Désinformation et paix : Le rôle de la jeunesse est crucial

Les officiels lancent des colombes en guise de paix au Mali

 

À l’instar de cette commémoration, l’École de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye (EMP-ABB) a organisé dans ses locaux une conférence-débat sur «Technologie numérique, désinformation et paix : le rôle de la jeunesse africaine». La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion nationale chargé de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale, le colonel-major Ismaël Wagué. C’était en présence de ses collègues en charge de la Communication, Alhamdou Ag Ilyene, et de la Jeunesse, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba.

Selon le directeur général de l’EMP-ABB, le choix de cette thématique n’est pas fortuit car, dira-t-il, l’Afrique compte une population à majorité jeune. Cette jeunesse, a révélé le colonel Souleymane Sangaré, se trouve aujourd’hui envoûtée par les réseaux sociaux en zones urbaines comme rurales. «En effet, l’explosion numérique s’est invitée définitivement dans le quotidien de la jeunesse. Si elle peut favoriser son épanouissement dans de nombreux domaines, force est de reconnaitre que l’utilisation abusive qui en est faite est à la base de multiples défis qu’il nous incombe d’analyser et d’apporter des solutions idoines», a-t-il souligné.


La situation actuelle du pays commande au peuple de s’investir pour trouver une solution durable à la problématique de la paix et du vivre ensemble, a expliqué le ministre en charge de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne. «Elle commande que tous les Maliens dans leur diversité individuellement et collectivement fassent vibrer leur fibre patriotique en apportant leur contribution dans la stabilisation et le relèvement du pays», a indiqué Abdoul Kassim Ibrahim Fomba.

La valeur du numérique, a abondé le ministre de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, dépend de l’usage qu’on en fait. «Nous avons constaté qu’actuellement, le numérique participe beaucoup à la désinformation, l’intoxication et même l’incitation à la haine. C’est pour cela que mon département va prendre très prochainement des mesures en collaboration avec les services du ministère de la Réconciliation et d’autres départements pour encadrer l’usage du numérique sans empiéter sur les libertés des uns et des autres», a annoncé Alhamdou Ag Ilyene. Il a assuré que son département sera attentif aux conclusions de ces travaux.

Le ministre de la Réconciliation, de la aix et de la Cohésion nationale chargé de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale a, lui, indiqué que cette journée nous exhorte à faire une introspection sur les mécanismes mis en place pour la préservation, le maintien et la consolidation de la paix. Elle offre, selon le colonel-major Ismaël Wagué, un cadre d’échanges et de partage entre partenaires pour faire un diagnostic sans complaisance et proposer des solutions pouvant aider à combler les insuffisances et les manquements.

Afin, selon lui, d’améliorer ou de réajuster les interventions face aux nouveaux défis. Cette cérémonie a été marquée par le lâcher de colombes, suivi de la plantation d’un arbre. La Journée internationale de la paix a été instituée le 21 septembre 1981 par l’Organisation des Nations unies. Sa commémoration vise à renforcer les idéaux de paix en observant 24 heures de non-violence et de cessez-le feu.

Amadou GUEGUERE

Lire aussi : #Mali : Mali-Institutions de Bretton Woods: Les bases de nouvelles perspectives

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a participé activement aux réunions du Printemps 2024 du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale, qui se sont déroulées du 15 au 20 avril 2025 à Washington, aux États-Unis. Il a conduit la délégat.

Lire aussi : #Mali : Semaine des géomètres experts du Mali : Engagement fort pour les droits fonciers

«La sécurisation des droits fonciers est essentielle pour stimuler l’investissement et la croissance économique », tel était le thème de la Semaine des géomètres experts du Mali. Placée sous la présidence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Lire aussi : #Mali : Commerçants étrangers dans les marchés de Bamako : La Ccim dresse un état de lieux

Les marchés du District de Bamako accueillent une diversité de commerçants étrangers, avec une prédominance notable de Guinéens (21%), suivis par les Ivoiriens (14%), les Sénégalais (10%) et les Chinois (8%). Plus de 25 nationalités différentes sont représentées dans ces marchés..

Lire aussi : #Mali : Relance économique : Les propositions du secteur privé

L’émission «Au cœur de l’économie», co-produite par l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et l’Agence de communication «Spirit» a consacré son 12è numéro au thème crucial : «Plan de relance économique du Mali, les solutions du secteur privé». Enregistrée, jeudi der.

Lire aussi : #Mali : Gasoil et gaz butane : Les prix baissent

Soucieuses de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, les autorités de la Transition ont décidé de revoir à la baisse les prix du gasoil et du gaz butane..

Lire aussi : #Mali : Mali-Banque mondiale : 90 milliards de FCFA pour la restauration des terres dégradées

Le chef du gouvernement a procédé hier au lancement d’un projet visant à restaurer les terres touchées par des dégradations chimique, physique, biologique. Ce projet touchera 2,3 millions de bénéficiaires dans 87 communes.

Les articles de l'auteur

#Mali : Mali-Institutions de Bretton Woods: Les bases de nouvelles perspectives

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a participé activement aux réunions du Printemps 2024 du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale, qui se sont déroulées du 15 au 20 avril 2025 à Washington, aux États-Unis. Il a conduit la délégation malienne lors de cet événement dans le but de renforcer les liens entre le Mali et les Institutions de Bretton Woods..

Par Amadou GUEGUERE


Publié mardi 23 avril 2024 à 15:10

#Mali : Semaine des géomètres experts du Mali : Engagement fort pour les droits fonciers

«La sécurisation des droits fonciers est essentielle pour stimuler l’investissement et la croissance économique », tel était le thème de la Semaine des géomètres experts du Mali. Placée sous la présidence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga.

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 22 avril 2024 à 07:25

#Mali : Commerçants étrangers dans les marchés de Bamako : La Ccim dresse un état de lieux

Les marchés du District de Bamako accueillent une diversité de commerçants étrangers, avec une prédominance notable de Guinéens (21%), suivis par les Ivoiriens (14%), les Sénégalais (10%) et les Chinois (8%). Plus de 25 nationalités différentes sont représentées dans ces marchés..

Par Amadou GUEGUERE


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:47

#Mali : Relance économique : Les propositions du secteur privé

L’émission «Au cœur de l’économie», co-produite par l’Office de radio et télévision du Mali (ORTM) et l’Agence de communication «Spirit» a consacré son 12è numéro au thème crucial : «Plan de relance économique du Mali, les solutions du secteur privé». Enregistrée, jeudi dernier au Conseil national du patronat du Mali (CNPM), l’émission a réuni acteurs clés du secteur privé, partenaires sociaux et experts pour explorer les solutions visant à redynamiser l’économie nationale..

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:30

#Mali : Gasoil et gaz butane : Les prix baissent

Soucieuses de préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, les autorités de la Transition ont décidé de revoir à la baisse les prix du gasoil et du gaz butane..

Par Amadou GUEGUERE


Publié lundi 18 mars 2024 à 09:17

#Mali : Mali-Banque mondiale : 90 milliards de FCFA pour la restauration des terres dégradées

Le chef du gouvernement a procédé hier au lancement d’un projet visant à restaurer les terres touchées par des dégradations chimique, physique, biologique. Ce projet touchera 2,3 millions de bénéficiaires dans 87 communes.

Par Amadou GUEGUERE


Publié vendredi 15 mars 2024 à 09:03

#Mali : Accord pour la gestion de la dette d’EDM-SA : Un véritable bol d’air pour la société

Dans le but de permettre à la Société Énergie du Mali (EDM-SA) de disposer d’une trésorerie suffisante pour faire face aux difficultés actuelles, un protocole de gestion de sa dette bancaire a été signé hier au ministère de l’Économie et des Finances entre différentes parties..

Par Amadou GUEGUERE


Publié vendredi 08 mars 2024 à 09:19

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner