Mali: Gingivite : Une inflammation des gencives

La gingivite est une inflammation générale ou locale au niveau de la gencive. C’est une inflammation d’origine bactérienne. Les bactéries responsables de la maladie sont les streptocoques et les staphylocoques.

Par

Publié lundi 05 février 2024 à 08:46
Mali: Gingivite : Une inflammation des gencives

Dr Bréhima Thiero


 Le chirurgien dentiste Dr Bréhima Thiero du Centre de santé de référence (Csref) de  la Commune III explique que, selon Steve Socransky, pour avoir la gingivite, il faut  l’interaction de trois éléments : la gencive, les bactéries et l’immunité. Lorsqu’il y a l’interaction de ces trois éléments, la gingivite s’installe.

Les causes de cette maladie sont énormes. Elles peuvent être d’ordre traumatique (en se brossant lorsque la personne fait trop de pression sur la gencive), prothétique (lorsque les prothèses ne sont pas bien adaptées) ou alimentaire (en mangeant certains aliments qui irritent ou la consommation excessive de tabac ou d’alcool). La gingivite peut être également causée par un manque d’hygiène des prothèses ou un dépôt de tarte.

Selon Dr Thiero, certains facteurs favorisent la survenue de la gingivite. Il s’agit des maladies systémiques comme le diabète, certains médicaments comme les neuroleptiques ou hypertenseurs, les traitements hormonaux et les contraceptifs surtout de longue durée.

Il ajoutera qu’au cours de la grossesse, la gingivite peut se développer et disparaître après l’accouchement. Comme toute inflammation, la gingivite se manifeste par la douleur, la rougeur (la gencive va prendre une couleur rouge au moindre touché) l’œdème (gonflement), la tuméfaction. Aussi la personne a du mal à manger, les endroits concernés deviennent chauds et ont des sensibilités ou des mobilités.

Selon le toubib, la maladie peut se compliquer si elle est non ou mal traitée. Elle peut donner une gingivite ulcéro-nécrotique (qui va favoriser une destruction de la gencive) ou donner des abcès gingivaux. 

Le traitement de la maladie est à la fois symptomatique et étiologique. Il consiste à traiter la douleur et les inflammations, mais aussi adapter la prothèse. Pour prévenir la maladie, le dentiste recommande  d’observer une bonne hygiène des dents et de vie, c’est-à-dire contrôler son régime alimentaire, faire le détartrage deux fois par an, arrêter la consommation abusive de l’alcool et du tabac et se brosser avant d’aller au lit avec des brosses souples.

Fatoumata NAPHO

Lire aussi : Fonds de solidarité nationale : L’insuffisance des ressources financières a plombé les activités

Le Fonds de solidarité nationale est confronté à une insuffisance de ressources financières. C’est le principal enseignement que l’on peut retenir de la 23è session ordinaire de son conseil d’administration tenue vendredi dernier dans les locaux de l’établissement. Les travaux étaient.

Lire aussi : #Mali : Paralysie obstétricale du plexus brachial : Quand un bras du bébé ne bouge pas après la naissance

La Paralysie obstétricale du plexus brachiale (POPB) est une perte de la mobilité d’un membre supérieur qui survient lors de la naissance de l’enfant. Le chirurgien orthopédiste et traumatologue, Dr Aliou Bah, précise que c’est à la naissance qu’on remarque qu’un bras bouge et l’au.

Lire aussi : #Mali : Notre santé, La dialyse : Un traitement pour épurer le sang

La fonction rénale est vitale et nécessaire au maintien de la vie. Pour les personnes qui n’ont pas cette fonction, ils font recours à une méthode qu’on appelle dialyse..

Lire aussi : #Mali : Hôpital de dermatologie de Bamako : Dans la continuité de la qualité

Plus de 2,9 milliards de Fcfa! C’est le budget estimé en recettes et en dépenses de l’Hôpital de dermatologie de Bamako. C’est ce qui ressort de la 5è session ordinaire du conseil d’administration de cet établissement hospitalier, tenue hier dans ses propres installations..

Lire aussi : Notre santé, le Noma : Maladie qui détruit le visage

Récemment reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) comme une maladie tropicale négligée (MTN), le Noma, parfois appelé Cancrus Oris, est une gangrène foudroyante qui touche principalement les enfants qui vivent dans une pauvreté extrême..

Lire aussi : #Mali : Lutte contre les maladies : LE CDC assure une continuation de son partenariat avec le Mali

Le directeur adjoint principal du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Nirav D. Shah, est en visite dans notre pays pour évoquer les prochaines 60 années de partenariat entre sa structure et le gouvernement du Mali..

Les articles de l'auteur

Fonds de solidarité nationale : L’insuffisance des ressources financières a plombé les activités

Le Fonds de solidarité nationale est confronté à une insuffisance de ressources financières. C’est le principal enseignement que l’on peut retenir de la 23è session ordinaire de son conseil d’administration tenue vendredi dernier dans les locaux de l’établissement. Les travaux étaient dirigés par le président du conseil d’administration (PCA), Sékouba Diarra, en présence du directeur général du Fonds de solidarité nationale, Modibo Koné..

Par Fatoumata NAPHO


Publié mardi 27 février 2024 à 09:11

#Mali : Paralysie obstétricale du plexus brachial : Quand un bras du bébé ne bouge pas après la naissance

La Paralysie obstétricale du plexus brachiale (POPB) est une perte de la mobilité d’un membre supérieur qui survient lors de la naissance de l’enfant. Le chirurgien orthopédiste et traumatologue, Dr Aliou Bah, précise que c’est à la naissance qu’on remarque qu’un bras bouge et l’autre est allongé..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 26 février 2024 à 08:04

#Mali : Notre santé, La dialyse : Un traitement pour épurer le sang

La fonction rénale est vitale et nécessaire au maintien de la vie. Pour les personnes qui n’ont pas cette fonction, ils font recours à une méthode qu’on appelle dialyse..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 19 février 2024 à 08:40

#Mali : Hôpital de dermatologie de Bamako : Dans la continuité de la qualité

Plus de 2,9 milliards de Fcfa! C’est le budget estimé en recettes et en dépenses de l’Hôpital de dermatologie de Bamako. C’est ce qui ressort de la 5è session ordinaire du conseil d’administration de cet établissement hospitalier, tenue hier dans ses propres installations..

Par Fatoumata NAPHO


Publié mercredi 14 février 2024 à 08:37

Notre santé, le Noma : Maladie qui détruit le visage

Récemment reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS) comme une maladie tropicale négligée (MTN), le Noma, parfois appelé Cancrus Oris, est une gangrène foudroyante qui touche principalement les enfants qui vivent dans une pauvreté extrême..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 12 février 2024 à 08:21

#Mali : Lutte contre les maladies : LE CDC assure une continuation de son partenariat avec le Mali

Le directeur adjoint principal du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Nirav D. Shah, est en visite dans notre pays pour évoquer les prochaines 60 années de partenariat entre sa structure et le gouvernement du Mali..

Par Fatoumata NAPHO


Publié vendredi 02 février 2024 à 09:02

#Mali : Notre santé : Incontinence urinaire : Écoulement involontaire des urines

Perte involontaire des urines par l’urètre. L’incontinence urinaire n’indique pas nécessairement une maladie sous-jacente. Dr Daouda Sangaré, chirurgien urologue et maître de recherche au Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Kati explique que c’est une perte des urines en dehors des phases d’inconscience..

Par Fatoumata NAPHO


Publié lundi 22 janvier 2024 à 08:08

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner