#Mali : Journée africaine des frontières : Maliens et Ivoiriens commémorent l‘évènement à Dèbètè

Une délégation conduite par le préfet de Kolondiéba, Boubacar Oumar Traoré, s’est rendue, la semaine dernière, dans la sous-préfecture de Dèbètè département de Tengrèla pour célébrer la Journée africaine des frontières.

Publié mercredi 19 juin 2024 à 16:17
#Mali : Journée africaine des frontières :  Maliens et Ivoiriens commémorent l‘évènement à Dèbètè

Une vue des participants à la fête

 

 La délégation de Kolondiéba, qui comprenait aussi les maires des communes frontalières, des sous-préfets, des chefs de service, du président des commerçants, du représentant de la société civile, a reçu un accueil chaleureux des frères Ivoiriens et de la colonie malienne qui reside dans la localité.

La nuit, Maliens et Ivoiriens ont partagé un dîner offert par le préfet du département de Tengrèla, Mme Brou Gnalega Ruth Anne Marie. La célébration de la Journée africaine des frontières renvoie à un esprit de fraternité et de paix. Dans le contexte actuel, il s’agit d’amener Maliens et Ivoiriens à comprendre qu’ils sont condamnés à vivre ensemble dans les localités transfrontalières.

Le gouverneur de la Région de Bagoué, Soumaworo Soualio, qui présidait les activités a salué toutes les populations, les  autorités maliennes et les partenaires techniques et financiers. Par rapport aux différentes doléances évoquées par les populations, le gouverneur n’a pas fait de promesses, mais a tenu à rassurer que l’une des preoccupations du president ivoirien, Allassane Dramane Ouattara,  est de satisfaire les besoins et attentes de sa population. Il s’agit du désenclavement routier de la zone (bitumage construction de ponts), matérialisation de la frontière commune.

Selon Abdrahamane Coulibaly, représentant de la Commission nationale des frontières Côte d’Ivoire (CNFCI), cette frontière ne doit pas être un obstacle au vivre ensemble des populations riveraines,  mais plutôt elle doit renforcer la cohésion sociale et la paix. Les messages véhiculés sur les banderoles étaient, entre autres : “Vive la coopération entre les états et entre les peuples”, “nous sommes des frères et sœurs, entendons nous et cohabitons dans la paix “

La coopération transfrontalière entre le département de Tengrèla et le Cercle de Kolondieba qui a déjà fait tache d’huile a été magnifiée au cour de cette grande rencontre. Cette journée festive très significative a été aussi agrémentée par des prestations folkloriques des artistes des deux pays.

Il y a eu aussi un grand défilé des communautés étrangères africaines et des ethnies. Un match de football a opposé Maliens et  Ivoiriens. Ces derniers ont remporté la victoire (1-0). Mais le gouverneur Soumaworo Soualio  rappelé l’esprit qui a prevalu. Pour lui, “il n’y a ni vainqueur ni vaincu, c’est la coopération transfrontalière qui a gagné”.

Nouhoum Mamadou Koné / AMAP - Kolondièba

Lire aussi : #Mali : Démarrage des épreuves écrites BT1 et 2 à Kolondiéba

Les épreuves écrites de Brevet de Technicien BT1 et 2 ont bien démarré lundi dans le Cercle de Kolondiéba sans incident majeur.

Les articles de l'auteur

#Mali : Démarrage des épreuves écrites BT1 et 2 à Kolondiéba

Les épreuves écrites de Brevet de Technicien BT1 et 2 ont bien démarré lundi dans le Cercle de Kolondiéba sans incident majeur.

Par Nouhoum Mamadou Koné / AMAP - Kolondièba


Publié mardi 11 juin 2024 à 12:23

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner