#Mali : Maïmouna Keïta couronnée Miss ORTM 2024

La plus belle femme malienne pour l’année 2024, s'appelle Mme Maïmouna Keita. Il s'agit de la candidate n°14 qui représente le District de Bamako. Elle a été élue ce vendredi 23 février à l'issue de l'édition 2024 de la Nuit ORTM, pleine de spectacle et riche en émotions, au Centre international de conférences de Bamako (CICB).

Publié samedi 24 février 2024 à 19:18
#Mali : Maïmouna Keïta couronnée Miss ORTM 2024

Selon nos informations la nouvelle Miss serait native de Koulikoro. Âgée de 27 ans et mesurant 1,88m pour 70 kg, Mme Maïmouna Keïta déjà Miss Bamako lors de la phase régionale, a été couronnée reine de la beauté malienne en gagnant un chèque de 2 millions de Fcfa. Elle est détentrice d'une Maîtrise en gestion d'entreprise. 


C’est sous les acclamations du public que la Miss n°14 a été élue par le jury. Elle s’exprime très bien en français et en bambara et représentera désormais la beauté malienne à l’échelle nationale et internationale. 


À noter que la Miss ORTM édition 2024 empoche la somme de 2 millions de Fcfa, la 1ère dauphine 1.500 mille et la 2ème dauphine un million. En plus de l’argent Maïmouna Keïta et ses deux dauphines ont également bénéficiés de plusieurs cadeaux offerts par les sponsors.


Cette année la compétition a vu la participation de 16 candidates venues des régions, du District de Bamako et de la Diaspora. L'évènement a été marqué par le retour de la région de Kidal dans la cour après plusieurs années d'absence due à la crise sécuritaire dans le septentrion du pays. 


Le thème retenu pour cette édition 2024 était : « soutenons l'Armée pour la cohésion sociale et la stabilité intégrale du Mali ». Le passage des 16 candidates en tenue militaire en hommage aux FAMa a été l'un des moments mémorables de la soirée.

Aboubacar TRAORE

Lire aussi : #Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023

Le gouvernement de la Transition a mis fin aux activités de «la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali», en conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024. Il est reproché à l'association «des agissements ostentatoires de nature à troubler l'ord.

Lire aussi : #Mali : Commune de N’Gabakoro droit : Le président de la transition offre deux forages aux populations de Titibougou et Fombabougou

L’équipe de ses œuvres sociales du président de la Transition, conduite par son conseiller spécial, Aguibou Dembélé a procédé hier à l’inauguration de châteaux d’eau au profit des quartiers de Titibougou et de Fombabougou dans la Commune de N’Gabakoro droit, dans le Cercle de Kati..

Lire aussi : #Mali : Disparition de Bassata Djiré : Une pionnière de la lutte pour l’émancipation des femmes s’en est allée

«Toutes les actions menées par les pionnières sont jetées dans les oubliettes», regrettait Mme Dembélé Sata Djiré dite Bassata lors d’un entretien en août 2023. Pourtant, précisait-elle, «la lutte des femmes n’a pas commencé maintenant»..

Lire aussi : #Mali : Lancées dans la ferveur dans les communes VI, V et IV de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont démarré samedi dernier dans la sérénité et la ferveur dans les Communes VI, V et IV de Bamako. En Commune VI, la cérémonie de lancement était présidée par le maire de la circonscription, Boubacar Keïta dans la salle polyvalen.

Lire aussi : #Mali : La Hac invite les médias à arrêter la diffusion des activités des partis politiques

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril, la Haute autorité de la communication (Hac) invite les médias à arrêter la diffusion et la publication des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations, conformément à leur suspension par le gouver.

Lire aussi : #Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions conf.

Les articles de l'auteur

#Mali : Le gouvernement dissout la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023

Le gouvernement de la Transition a mis fin aux activités de «la Coordination des organisations de l'Appel du 20 février 2023 pour sauver le Mali», en conseil des ministres de ce mercredi 17 avril 2024. Il est reproché à l'association «des agissements ostentatoires de nature à troubler l'ordre public, à porter atteinte à la souveraineté de l'État et à l'unité nationale»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 21:50

#Mali : Commune de N’Gabakoro droit : Le président de la transition offre deux forages aux populations de Titibougou et Fombabougou

L’équipe de ses œuvres sociales du président de la Transition, conduite par son conseiller spécial, Aguibou Dembélé a procédé hier à l’inauguration de châteaux d’eau au profit des quartiers de Titibougou et de Fombabougou dans la Commune de N’Gabakoro droit, dans le Cercle de Kati..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 17 avril 2024 à 07:44

#Mali : Disparition de Bassata Djiré : Une pionnière de la lutte pour l’émancipation des femmes s’en est allée

«Toutes les actions menées par les pionnières sont jetées dans les oubliettes», regrettait Mme Dembélé Sata Djiré dite Bassata lors d’un entretien en août 2023. Pourtant, précisait-elle, «la lutte des femmes n’a pas commencé maintenant»..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mardi 16 avril 2024 à 07:32

#Mali : Lancées dans la ferveur dans les communes VI, V et IV de Bamako

Les travaux de la phase communale du Dialogue inter-Maliens ont démarré samedi dernier dans la sérénité et la ferveur dans les Communes VI, V et IV de Bamako. En Commune VI, la cérémonie de lancement était présidée par le maire de la circonscription, Boubacar Keïta dans la salle polyvalente de la Cité des enfants sise à Niamakoro..

Par Aboubacar TRAORE


Publié lundi 15 avril 2024 à 09:28

#Mali : La Hac invite les médias à arrêter la diffusion des activités des partis politiques

Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 11 avril, la Haute autorité de la communication (Hac) invite les médias à arrêter la diffusion et la publication des activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations, conformément à leur suspension par le gouvernement ce mercredi 10 avril..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 13:52

#Mali : Réussite du Dialogue inter-Maliens : L’engagement ferme des légitimités traditionnelles et des confessions religieuses

Le Comité de pilotage du Dialogue inter-Maliens pour la paix et la réconciliation nationale a bouclé lundi dernier la série de rencontres avec les institutions et Forces vives de la nation. Ces membres ont rencontré les autorités et légitimités traditionnelles ainsi que les institutions confessionnelles et religieuses qui avaient ouvert le bal en début de semaine dernière..

Par Aboubacar TRAORE


Publié jeudi 11 avril 2024 à 09:25

#Mali : Le gouvernement suspend les activités des partis politiques

Les activités des partis politiques et celles à caractère politique des associations sont interdites jusqu'à nouvel ordre au Mali pour raison d'ordre public..

Par Aboubacar TRAORE


Publié mercredi 10 avril 2024 à 21:53

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner