#Mali : Restauration et réhabilitation du patrimoine culturel : Le précieux coup de main des partenaires

La 2è réunion du comité de pilotage du projet «Reconstruction et réhabilitation du patrimoine bâti du site des falaises de Bandiagara» s’est déroulée, hier dans la salle de réunion du ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme.

Publié vendredi 09 février 2024 à 07:51 , mis à jour jeudi 18 avril 2024 à 01:51
#Mali : Restauration et réhabilitation du patrimoine culturel : Le précieux coup de main des partenaires

 L’objectif de la réunion était de présenter l’état de mise en œuvre du projet aux membres du comité de pilotage après deux ans d’exécution

  

La rencontre était présidée par le secrétaire général de ce département, Hamane Demba Cissé, en présence du gouverneur de la Région de Bandiagara, Sidi Mohamed El Béchir et des représentants de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco). Étaient aussi présents des élus de la Région de Bandiagara et des directeurs des services centraux. Les partenaires de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit (Aliph) et l’Unesco de Paris ont fait une participation virtuelle.

L’objectif de la réunion était de présenter l’état de mise en œuvre du projet aux membres du comité de pilotage après deux ans d’exécution. La crise politico-sécuritaire de 2012 que notre pays a connue a sérieusement touché le patrimoine culturel avec la destruction de plusieurs sites et monuments classés sur la liste du patrimoine mondial. C’est dans ce contexte que le département en charge de la Culture a mis en place ce projet de reconstruction et de réhabilitation du patrimoine détruit avec l’Unesco sur financement de l’Aliph.

Hamane Demba Cissé a exprimé l’engagement des autorités à œuvrer pour la reconstruction et leur accompagnement constant dans la promotion de la culture malienne, ainsi que le partenaire financier : Aliph. La tenue de cette réunion témoigne non seulement de la nécessité et de l’importance du suivi des activités du projet, mais également de l’engagement constant de toutes les parties prenantes. Les activités préparatoires réalisées, notamment l’information, la sensibilisation, la communication autour du projet et la réalisation des travaux de reconstruction ont permis aux principaux acteurs de mieux connaitre le projet, d’y adhérer, mais aussi d’apprécier son importance et d’exprimer leur engagement pour sa réussite.

La remise de vivres aux villages de Djombolo, Tégrou, Ogossagou et Sobanne-Dah, lors de la cérémonie de lancement a aussi permis de renforcer la résilience des communautés qui étaient dans le besoin pour passer la période de soudure. «Cette réunion permettra de faire le point sur les activités réalisées, d’échanger sur les résultats obtenus, de formuler, au besoin, des recommandations et d’échanger sur les activités programmées et en cours », a souligné Hamane Demba Cissé. Il a mis en évidence les bénéfices du projet pour les communautés locales.

Selon lui, le programme a permis de renforcer la promotion de la culture de la paix entre les communautés, la cohésion sociale, le dialogue des cultures, le vivre ensemble et surtout de recoudre le tissus social, car le patrimoine culturel recouvre, sans doute, toutes ces valeurs sociales fondamentales. Il a invité les participants à partager leurs expériences et préoccupations, analyser les documents et faire des propositions concrètes pour la réussite du projet. Et de remercier les PTF tout en réitérant l’engagement des autorités en faveur de la réhabilitation et la reconstruction du patrimoine culturel.

Les représentants de l’Unesco de Paris et Aliph sont intervenus par visioconférence. Tous deux ont témoigné de leur volonté de soutenir le projet et souhaitent être invités pour découvrir les merveilles du pays dogon. 

Plusieurs sites, objets et autres éléments du patrimoine de la communauté ont été réhabilités par le projet qui connaît une avancée remarquable dans son exécution. Il est utile de noter quelques réalisations du projet, notamment la première phase des travaux de reconstruction dans les différents villages entre décembre 2022 et mai 2023 qui a permis de réaliser et réceptionner 16 maisons, 27 greniers mâles et 28 greniers femelles. La deuxième phase a permis la construction de 85 maisons, 73 greniers mâles, 48 greniers femelles et 2 togunas dans les quatre villages. Cela a permis de finaliser l’essentiel des travaux de trois villages Djombolo, Tégourou et Sobane-Da.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Am.

Lire aussi : #Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

La promotion des métiers des arts et de la culture demeure une priorité des autorités de notre pays. C’est dans cette vision que le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-BFK) a été créé en 2003 pour assurer la formation des artistes et le développ.

Lire aussi : #Mali : Colloque sur le renouveau au Mali : Des thématiques riches et variées

«Le Renouveau au Mali : état des lieux et perspectives» était le thème d’un colloque organisé, mardi dernier à la Pyramide du souvenir, dans le cadre des activités commémoratives du 33è anniversaire des événements du 26 mars 1991, date de l’avènement de la démocratie au Mali..

Lire aussi : #Mali : FAIC : Le sempiternel souci de mobilisation des ressources financières

Depuis son opérationnalisation en 2019, le Fonds d’appui à l’industrie cinématographique (Faic) continue de subir de plein fouet une restriction budgétaire, rendant difficile l’atteinte de ses objectifs..

Lire aussi : #Mali : Maison africaine de la photographie : Résultats satisfaisants

Au moment où notre pays est fortement engagé dans l’organisation de la 14è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, les administrateurs de la Maison africaine de la photographie (Map) étaient réunis, hier à son siège à Niamakoro cité Unicef, à la faveur .

Lire aussi : #Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de.

Les articles de l'auteur

#Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Amadou Hampâté Ba sous le thème : «Mali-Espagne, deux cultures, une musique»..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:25

#Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

La promotion des métiers des arts et de la culture demeure une priorité des autorités de notre pays. C’est dans cette vision que le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-BFK) a été créé en 2003 pour assurer la formation des artistes et le développement du secteur des arts et de la culture..

Par Amadou SOW


Publié mardi 02 avril 2024 à 08:57

#Mali : Colloque sur le renouveau au Mali : Des thématiques riches et variées

«Le Renouveau au Mali : état des lieux et perspectives» était le thème d’un colloque organisé, mardi dernier à la Pyramide du souvenir, dans le cadre des activités commémoratives du 33è anniversaire des événements du 26 mars 1991, date de l’avènement de la démocratie au Mali..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 28 mars 2024 à 08:24

#Mali : FAIC : Le sempiternel souci de mobilisation des ressources financières

Depuis son opérationnalisation en 2019, le Fonds d’appui à l’industrie cinématographique (Faic) continue de subir de plein fouet une restriction budgétaire, rendant difficile l’atteinte de ses objectifs..

Par Amadou SOW


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:45

#Mali : Maison africaine de la photographie : Résultats satisfaisants

Au moment où notre pays est fortement engagé dans l’organisation de la 14è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, les administrateurs de la Maison africaine de la photographie (Map) étaient réunis, hier à son siège à Niamakoro cité Unicef, à la faveur de la 31è session ordinaire de son conseil d’administration..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:44

#Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence du directeur général de l’institution, Dr Daouda Keïta..

Par Amadou SOW


Publié lundi 18 mars 2024 à 09:48

#Mali : Festival international Sogobô de Bamako : Rendez-vous le 20 mai prochain

La 1ère édition du Festival international Sogobô de Bamako se déroulera du 20 au 26 mai prochain sur la Place du cinquantenaire à Bamako sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 13 mars 2024 à 08:17

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner