Formation en anglais : IPLAP ouvre ses portes à Kabala

Ce centre de formation répond à une exigence du marché de l’emploi

Publié vendredi 04 février 2022 à 08:29
Formation en anglais : IPLAP ouvre ses portes à Kabala

La liste des instituts de formation dans notre pays s’agrandit avec le nouvel Institut de formation spécialisé en anglais : «Institut privé de langues appliquées performance  (IPLAP)». L’inauguration de l’établissement s’est déroulée à son siège à Kabala. La cérémonie a enregistré la participation de l’ancien recteur d’université et directeur général de l’établissement, Pr Macki Samaké, de l’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mme Siby Ginette  Bellegarde, des responsables des universités et grandes écoles et de nombreux enseignants.

Pr Macki Samaké a expliqué les motivations qui ont sous-tendu la création de ce nouvel institut qui, selon lui, permettra de combler un vide au niveau de la performance de la langue anglaise. Celle-ci demeure aujourd’hui un outil de travail pour tout cadre.


«Après quarante ans d’expérience dans l’enseignement et l’administration scolaire, nous avons décidé de poursuivre notre vocation pour soutenir les jeunes, en créant un cadre spécifique pour apprendre l’anglais», a dit l’ancien recteur. Aujourd’hui, l’anglais est  un élément impératif sur le marché de travail après une formation qualifiante. Notre motivation est de donner accès à une formation en anglais en vue de rendre compétitif sur le marché de l’emploi, nos produits formés. Et de rappeler que la globalisation exige d’être bilingue d’où, la mise en place de cette école.

La particularité de l’institut privé de langues appliquées est le mode d’apprentissage qui se caractérise par 3 éléments principaux à savoir : un  groupe restreint de 12 personnes au maximum, la mise en avant de l’anglais et l’accent à la pratique. 

IPLAP a deux filières de formation pour cette première année; à savoir la langue appliquée aux métiers de l’entrepreneuriat et la langue littérature anglaise. Ces deux filières permettent aux apprenants de se spécialiser en marketing communication ou droit et commerce international. Enfin, le responsable de l’établissement a exprimé sa satisfaction de poursuivre sa vocation d’enseignant après quarante ans d’expérience dans l’enseignement et   l’administration scolaire. Il a tenu à saluer ses partenaires et collègues qui ont soutenu le projet.

Mme Siby Ginette  Bellegarde a expliqué que la  réduction  des frais peut aller jusqu’à 50% en fonction de la mention de l’étudiant. «Nous avons décidé de créer  cet institut pour combler un vide qui s’installait dans la pensée des jeunes, l’apprentissage de l’anglais», a révélé  l’ancienne ministre en charge de l’Enseignement supérieur.

 La création de cet Institut est le fuit d’une collaboration entre anciens responsables de l’enseignement. Pour elle, l’expertise des promoteurs aux compétences avérées permettra d’offrir une formation de qualité aux jeunes. L’idée n’est pas de concurrencer les universités, mais de les accompagner en vue de permettre aux jeunes  de répondre aux défis de la mondialisation comme celui de l’apprentissage de l’anglais aujourd’hui dans le show-biz.

 Les promoteurs ont annoncé que l’institut mettra aussi en place des cours du soir et d’autres modules de formation pour l’apprentissage et la pratique de l’anglais.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali: Transport en commun : Un casse-tête

Certains passagers se plaignent de voir les apprentis s’octroyer le droit de leur imposer des tarifs. Ils en appellent aux autorités compétentes en vue de mettre de l’ordre dans ce secteur.

Lire aussi : #Mali : Festivals culturels : Des outils de développement

Ces rendez-vous culturels boostent l’économie des régions ou cercles d’accueil. Au cours des activités, les habitants réalisent des business intéressants avec des produits locaux qu’ils proposent aux festivaliers.

Lire aussi : #Mali : Forum de la jeunesse en Chine : Le plaidoyer du Malien Amadou Biga

La 8è édition du Grand rassemblement de la jeunesse Chine-Afrique s’est tenue du 20 au 27 mai dernier à Beijing dans la capitale chinoise et Jinhua dans la province de Zhejiang (en Chine) sous le thème : «Rassembler les forces de la jeunesse et construire la modernisation Chine-Afrique»..

Lire aussi : #Mali : Sankè-Mô : Un patrimoine à préserver

La valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel sont toujours au cœur des préoccupations des autorités. Celles-ci s’inscrivent dans une vision de notre savoir-faire et savoir-vivre.

Lire aussi : #Mali : Fête des masques et marionnettes à Koulouninko : La tradition se perpétue

Samedi dernier, la place publique de Koulouninko, un quartier périphérique de Bamako, avait revêtu ses plus beaux atours, en plus du drapeau national : vert, or et rouge, pour accueillir la 16è édition de la fête traditionnelle et folklorique du quartier qui s’est tenue sous le thème : «En.

Lire aussi : #Mali : Métiers des arts : Le collectif des organisations professionnelles réclame le renouvellement des instances

On sent une colère diffuse au niveau du Collectif des organisations professionnelles d’artisans du Mali. Celui-ci estime que les mandats sont expirés depuis plus d’une décennie et réclame donc légitimement le renouvellement des instances des chambres de métiers du Mali. Le Collectif a anim.

Les articles de l'auteur

#Mali: Transport en commun : Un casse-tête

Certains passagers se plaignent de voir les apprentis s’octroyer le droit de leur imposer des tarifs. Ils en appellent aux autorités compétentes en vue de mettre de l’ordre dans ce secteur.

Par Amadou SOW


Publié mardi 11 juin 2024 à 17:51

#Mali : Festivals culturels : Des outils de développement

Ces rendez-vous culturels boostent l’économie des régions ou cercles d’accueil. Au cours des activités, les habitants réalisent des business intéressants avec des produits locaux qu’ils proposent aux festivaliers.

Par Amadou SOW


Publié lundi 10 juin 2024 à 18:05

#Mali : Forum de la jeunesse en Chine : Le plaidoyer du Malien Amadou Biga

La 8è édition du Grand rassemblement de la jeunesse Chine-Afrique s’est tenue du 20 au 27 mai dernier à Beijing dans la capitale chinoise et Jinhua dans la province de Zhejiang (en Chine) sous le thème : «Rassembler les forces de la jeunesse et construire la modernisation Chine-Afrique»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 10 juin 2024 à 09:16

#Mali : Sankè-Mô : Un patrimoine à préserver

La valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel matériel et immatériel sont toujours au cœur des préoccupations des autorités. Celles-ci s’inscrivent dans une vision de notre savoir-faire et savoir-vivre.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 05 juin 2024 à 19:14

#Mali : Fête des masques et marionnettes à Koulouninko : La tradition se perpétue

Samedi dernier, la place publique de Koulouninko, un quartier périphérique de Bamako, avait revêtu ses plus beaux atours, en plus du drapeau national : vert, or et rouge, pour accueillir la 16è édition de la fête traditionnelle et folklorique du quartier qui s’est tenue sous le thème : «Ensemble pour le développement de Koulouninko»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 03 juin 2024 à 09:02

#Mali : Métiers des arts : Le collectif des organisations professionnelles réclame le renouvellement des instances

On sent une colère diffuse au niveau du Collectif des organisations professionnelles d’artisans du Mali. Celui-ci estime que les mandats sont expirés depuis plus d’une décennie et réclame donc légitimement le renouvellement des instances des chambres de métiers du Mali. Le Collectif a animé, la semaine dernière à la Bourse du travail, un point de presse sur la question..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 29 mai 2024 à 18:18

#Mali :Festival de Bélénitugu : Un levier de développement

Ce festival est en train de faire son trou et de s’imposer dans l’agenda culturel national comme l’une des grandes rencontres culturelles.

Par Amadou SOW


Publié mercredi 22 mai 2024 à 19:04

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner