#Mali : Autonomisation économique des femmes et développement durable : L’appui précieux du Complexe Loulo/Gounkoto à des villages du Cercle de Kéniéba

Les samedi 4 et dimanche 5 mai resteront des journées inoubliables pour les populations des villages de Koundan, Nema Sakola et Dabara, dans le Cercle de Kéniéba.

Publié mardi 14 mai 2024 à 08:11
#Mali : Autonomisation économique des femmes et développement durable : L’appui précieux du Complexe Loulo/Gounkoto à des villages du Cercle de Kéniéba

Leurs habitants ont été témoins de deux grandes cérémonies : le lancement des activités des centres multifonctionnels des femmes de Nema et l’inauguration de la route Sakola-Dabara, gracieusement mis à leur disposition par le Complexe minier Barrick Loulo/Gounkoto. Ces centres multifonctionnels entrent dans le cadre de l’autonomisation économique des femmes et le développement durable, a expliqué le directeur général du Complexe minier, intervenant lors de leur remise.

Abbas Coulibaly a souligné que la promotion des activités de développement économique et social au profit des femmes est au centre des opérations de sa compagnie. Il a révélé que le centre de Nema et celui de Bassama ont été entièrement construits par deux Groupements d’intérêt économique (GIE) de la place pour un coût de réalisation estimé à 18,6 millions Fcfa. 14 autres localités ont bénéficié de centres multifonctionnels pour un coût total évalué à plus de 278,4 millions de Fcfa.

24 heures après Nema, c’était au tour de Sakola et Dabara, d’abriter dimanche la cérémonie d’inauguration de la route Sakola-Dabara, un tronçon cauchemardesque pour les populations de la zone. La réalisation de cette route constitue un engagement et une contribution de la société minière au développement du pays par des infrastructures de désenclavement. Longue de 6,5 kilomètres sur une largeur de 7 mètres avec 8 dalots de 12 mètres sur 6 et 40 panneaux ou signalisation, cette route a été financée par le Complexe minier Barrick Loulo/ Gounkoto pour un montant de plus de 206,3 millions de Fcfa. Les travaux ont été exécutés par l’entreprise Dabo et Compagnie, sous le contrôle de l’ingénierie de la mine.  Le suivi et la supervision ont été assurés par la subdivision des routes de Kéniéba.

Cette route tant souhaitée facilitera les échanges tout en boostant le développement. Elle doit être soigneusement entretenue par les bénéficiaires, notamment les populations des quatre villages qui sont: Sakola, Dabara, Djidian Kéniéba, Loulo en la mettant à l’abri de balayages et creusements de voies publiques qui sont devenus des activités génératrices de revenus pour des femmes de ces localités en quête de pépite d’or.

Les usagers, surtout les jeunes ont été invités à la prudence, au civisme, à travers le respect du code de la route pour leur propre sécurité et celle des autres.

Moussa Fassega CISSOKO / AMAP - Kenieba

Lire aussi : #Mali : Kéniéba : 8 morts dans l’effondrement d’une tranchée d’un ancien placer

Le drame s’est produit, dimanche dernier, sur ce site dénommé «Antenne Dakoto» ou «Sous l’Antenne», situé à 1,5 km du village de Sitakily sur la route menant à Kéniéba. La population de Sitakily, chef lieu de la commune rurale du même nom, a vécu une journée funeste à la suite de .

Les articles de l'auteur

#Mali : Kéniéba : 8 morts dans l’effondrement d’une tranchée d’un ancien placer

Le drame s’est produit, dimanche dernier, sur ce site dénommé «Antenne Dakoto» ou «Sous l’Antenne», situé à 1,5 km du village de Sitakily sur la route menant à Kéniéba. La population de Sitakily, chef lieu de la commune rurale du même nom, a vécu une journée funeste à la suite de l’effondrement d’une tranchée ayant fait 8 victimes..

Par Moussa Fassega CISSOKO / AMAP - Kenieba


Publié jeudi 09 mai 2024 à 08:40

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner