#Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

La promotion des métiers des arts et de la culture demeure une priorité des autorités de notre pays. C’est dans cette vision que le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté (Camm-BFK) a été créé en 2003 pour assurer la formation des artistes et le développement du secteur des arts et de la culture.

Publié mardi 02 avril 2024 à 08:57
#Mali : Conservatoire des arts et métiers multimédia : Un vivier d’artistes

 Le directeur général du Conservatoire, Dr Oumar Kamara Ka (g) et le ministre chargé de la Culture, Andogoly Guindo

 


Vingt ans après, le résultat est satisfaisant avec plusieurs dizaines de cadres et artistes formés dans des domaines variés, notamment la danse, la musique, les arts plastiques, mais aussi le théâtre et le multimédia. En vue de pérenniser les acquis, les administrateurs étaient réunis, vendredi  dernier dans ses locaux du Conservatoire, pour la 31è session ordinaire du conseil d’administration de l’établissement.

 Les travaux ont porté sur l’adoption du compte rendu de la 30è session ordinaire, les points d’exécution des recommandations et du rapport d’activités de 2023, le point d’exécution du budget pour le même exercice, ainsi que le programme d’activités et le projet de  budget  de l’année 2024.

à noter que le programme d’activités repose sur les axes majeurs de l’établissement, notamment l’administration générale, la formation et la recherche, la promotion artistique et culturelle et la communication. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence du directeur général du Conservatoire, Dr Oumar Kamara Ka, et des administrateurs.

Le ministre Guindo a remercié le directeur sortant, Dr Brouréïma Fofana, qui a fait valoir ses droits à la retraite et félicité le directeur rentrant, avant de renouveler ses remerciements aux administrateurs pour leur présence régulière aux sessions du Camm-BFK et les efforts constants accomplis en faveur de la formation des acteurs du développement des arts et de la culture. Pour lui, le Conservatoire est la seule école supérieure d’arts au Mali qui forme des artistes créateurs dans le domaine des arts plastiques, des multimédias, de la musique, de la danse, du théâtre, du design et de la gestion des entreprises culturelles et artistiques.

Aujourd’hui, le Camm-BFK est, sans aucun doute, un véritable tremplin pour l’éclosion de nouveaux talents. «La formation des acteurs de la chaîne de valeur des industries culturelles et créatives demeure une priorité pour mon département à travers cet établissement», a laissé entendre le ministre Guindo. Et de poursuivre que pour la réussite de cette mission, l’établissement de formation doit permanemment intégrer des savoirs nouveaux, tirer profit des technologies nouvelles, mais aussi s’adapter aux besoins du marché du travail.

Pour ce faire, il doit pouvoir disposer de ressources humaines qualifiées, d’équipements et d’outils pédagogiques adéquats. «Travailler avec tous les acteurs à un schéma complet et cohérent des formations artistiques et culturelles au Conservatoire, c’est à mon sens, un point d’orgue qui doit focaliser les énergies», a dit le ministre Andogoly Guindo.

Cependant, l’année universitaire 2022-2023 a été éprouvée par les grèves des professeurs occasionnant une forte perturbation du programme. L’exécution de ce programme est confrontée au problème d’insuffisance de ressources humaines, notamment de personnel enseignant. Malgré les difficultés, les étudiants  ont obtenu des résultats appréciables.

Le budget 2024 est équilibré en recettes et dépenses à un peu plus de  942 millions de Fcfa contre une dotation de plus de  883 millions de Fcfa l’année dernière, soit une augmentation de 6,75%. Le ministre a invité les administrateurs à persévérer dans cette dynamique et de contribuer aux partenariats qui permettront au Camm-BFK de participer à plusieurs activités artistiques et culturelles à l’échelle nationale et internationale.

Le directeur général du Conservatoire a, dans son discours inaugural, rassuré les administrateurs sur son engagement en faveur de la promotion des artistes et des industries culturelles. Il a développé une philosophie sur la nécessité de soutenir les artistes et les industries culturelles avant de rappeler le rôle de l’art et quelques missions de sa structure qui sont , entre autres , la formation, la promotion et la diffusion des artistes maliens.

Amadou SOW

Lire aussi : #Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Am.

Lire aussi : #Mali : Colloque sur le renouveau au Mali : Des thématiques riches et variées

«Le Renouveau au Mali : état des lieux et perspectives» était le thème d’un colloque organisé, mardi dernier à la Pyramide du souvenir, dans le cadre des activités commémoratives du 33è anniversaire des événements du 26 mars 1991, date de l’avènement de la démocratie au Mali..

Lire aussi : #Mali : FAIC : Le sempiternel souci de mobilisation des ressources financières

Depuis son opérationnalisation en 2019, le Fonds d’appui à l’industrie cinématographique (Faic) continue de subir de plein fouet une restriction budgétaire, rendant difficile l’atteinte de ses objectifs..

Lire aussi : #Mali : Maison africaine de la photographie : Résultats satisfaisants

Au moment où notre pays est fortement engagé dans l’organisation de la 14è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, les administrateurs de la Maison africaine de la photographie (Map) étaient réunis, hier à son siège à Niamakoro cité Unicef, à la faveur .

Lire aussi : #Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de.

Lire aussi : #Mali : Festival international Sogobô de Bamako : Rendez-vous le 20 mai prochain

La 1ère édition du Festival international Sogobô de Bamako se déroulera du 20 au 26 mai prochain sur la Place du cinquantenaire à Bamako sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Les articles de l'auteur

#Mali : Festival Hola Bamako : Rendez-vous pris pour le 19 avril prochain

Lentement mais sûrement, le Festival culturel multidisciplinaire Espagne-Mali «Hola Bamako», à l’initiative de l’ambassade d’Espagne dans notre pays, fait son trou. La 7è édition de ce rendez-vous culturel se tiendra du 19 au 20 avril prochain sur l’esplanade du Palais de la culture Amadou Hampâté Ba sous le thème : «Mali-Espagne, deux cultures, une musique»..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 12 avril 2024 à 09:25

#Mali : Colloque sur le renouveau au Mali : Des thématiques riches et variées

«Le Renouveau au Mali : état des lieux et perspectives» était le thème d’un colloque organisé, mardi dernier à la Pyramide du souvenir, dans le cadre des activités commémoratives du 33è anniversaire des événements du 26 mars 1991, date de l’avènement de la démocratie au Mali..

Par Amadou SOW


Publié jeudi 28 mars 2024 à 08:24

#Mali : FAIC : Le sempiternel souci de mobilisation des ressources financières

Depuis son opérationnalisation en 2019, le Fonds d’appui à l’industrie cinématographique (Faic) continue de subir de plein fouet une restriction budgétaire, rendant difficile l’atteinte de ses objectifs..

Par Amadou SOW


Publié lundi 25 mars 2024 à 09:45

#Mali : Maison africaine de la photographie : Résultats satisfaisants

Au moment où notre pays est fortement engagé dans l’organisation de la 14è édition des Rencontres de Bamako, Biennale africaine de la photographie, les administrateurs de la Maison africaine de la photographie (Map) étaient réunis, hier à son siège à Niamakoro cité Unicef, à la faveur de la 31è session ordinaire de son conseil d’administration..

Par Amadou SOW


Publié vendredi 22 mars 2024 à 07:44

#Mali :Musée national : Un nouveau challenge

Dans un contexte marqué par la baisse des ressources financières, le Musée national du Mali a tenu, vendredi dernier dans ses installations, la 35è session ordinaire de son conseil d’administration. L’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, Andogoly Guindo, en présence du directeur général de l’institution, Dr Daouda Keïta..

Par Amadou SOW


Publié lundi 18 mars 2024 à 09:48

#Mali : Festival international Sogobô de Bamako : Rendez-vous le 20 mai prochain

La 1ère édition du Festival international Sogobô de Bamako se déroulera du 20 au 26 mai prochain sur la Place du cinquantenaire à Bamako sous le thème : «Le rôle des masques et marionnettes dans la socialisation des enfants»..

Par Amadou SOW


Publié mercredi 13 mars 2024 à 08:17

#Mali : Nuit du textile africain : Rendez-vous le 18 mai prochain

Dans le cadre de la promotion de la mode et du textile africain, la Haute couture chez Marie Kaba qui séduit par son esprit d’entreprise organisera la première édition de la «Nuit du textile africain», le 18 mai prochain au Centre international de conférences de Bamako (CICB) sous le thème : «Mode et diplomatie»..

Par Amadou SOW


Publié lundi 04 mars 2024 à 07:48

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner