#Mali : Dialogue direct inter-Maliens : Le soutien de poids de la communauté Idaksahak

Au cours d’une rencontre tenue dans la Cité des Askia, les intervenants se sont réjouis de l’initiative du président de la Transition et se disent prêts à apporter leur soutien pour l’atteinte des objectifs

Publié vendredi 12 janvier 2024 à 08:18
#Mali : Dialogue direct inter-Maliens : Le soutien de poids de la communauté Idaksahak

 Les mouvements armés (Gatia, MSA, MAA et CMFPR 1) réitèrent leur engagement pour la paix et la réconciliation

 

La salle de conférences du gouvernorat de Gao a servi de cadre à la rencontre de la communauté Idaksahak sous la présidence du gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade Moussa Moriba Traoré. C’était en présence du président de la communauté Idaksahak, par ailleurs secrétaire général du Mouvement pour le salut de l’Azawad et membre du Conseil national de Transition, Moussa Ag Acharatoumane.

Étaient également présents à l’événement tous les responsables des communautés vivant dans la Région de Gao et d’autres responsables de mouvements armés de la Plateforme. Cette rencontre visait à soutenir le dialogue direct inter-Maliens que le président de la Transition a annoncé dans son message de Nouvel an adressé à la Nation. 

Pour camper le décor, le maire de la Commune urbaine de Gao, Boubacar Dacka Traoré, a souhaité la bienvenue à l’ensemble des communautés vivant dans la région, en ajoutant que cet événement est hautement symbolique, car c’est pour «enterrer le démon de la discorde». 

Le professeur Albachar Ag Hama de la communauté Idaksahak a demandé pardon à toutes les communautés de la Région de Gao, pour toutes les fautes causées par les enfants Idaksahak durant la crise et soutient que ces derniers s’engagent aujourd’hui à pérenniser le vivre ensemble avec toutes les autres communautés.

Dans son intervention, le porte-parole de la communauté arabe, Najim Mohamed, a indiqué que toute la communauté arabe soutient le président de la Transition dans son projet du dialogue direct inter-Maliens. Le président du Conseil supérieur des Imghads, Mohamed Issouf, a, lui aussi, soutenu que la raison d’État prime sur tout et demande à tous les mouvements armés de s’impliquer pour la réussite du dialogue direct inter-Maliens. Le porte-parole de Kel tamaseck noir, Yacouba Ag Namoy dira aussi que sa communauté partage l’initiative de ce dialogue. Quant à la représentante des femmes de Gao, Safiatou Touré, elle a demandé aux hommes de faire la paix parce que, selon elle, les femmes sont toujours les victimes de la guerre. 

Le gouverneur de la Région de Gao, le général de brigade Moussa Moriba Traoré, a indiqué que tous les besoins exprimés par cette communauté seront pris en compte. Il a précisé que cette rencontre rentre dans le cadre de la reconquête de la paix et de la cohésion sociale dont notre pays a aujourd’hui besoin. «Malgré les efforts consentis par les Forces de défense et de sécurité, notre région reste confrontée à un banditisme marqué par des braquages à main armée et d’enlèvements du bétail», a constaté le chef de l’exécutif régional, tout en rassurant la population de Gao que tout sera mis en œuvre pour que la quiétude revient dans la Région de Gao.

Le président de la communauté Idaksahak, Moussa Ag Acharatoumane,  dira que cette rencontre vise à démontrer son patriotisme et son engagement vers la paix et la cohésion sociale. Il a informé le gouverneur que cette communauté qui vit dans sa région est dans le besoin crucial en matière de santé, d’éducation, d’alimentation. Pour, le secrétaire général du MSA, les défis et les besoins sont énormes. À cet égard, il a demandé au gouverneur de donner une chance aux enfants de sa communauté de retrouver le chemin de l’école.


À partir de cette rencontre, qu’il soit inscrit dans l’esprit de tous les Maliens, que les mouvements armés (Gatia, MSA, MAA et CMFPR 1) s’engagent pour le dialogue direct inter-Maliens demandé par le président de la Transition», a-t-il déclaré, tout en insistant qu’il faut donner la chance au dialogue pour arriver à la paix.

Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)

Lire aussi : #Mali :Déplacés internes à Gao : Une lueur d’espoir dans la grisaille

La crise multidimensionnelle (sécuritaire, sociale, politique et alimentaire) qui a touché notre pays en 2012 a véritablement impacté la vie des communautés notamment celles qui vivaient en bonne intelligence..

Lire aussi : #Mali : Gao : Une foire pour relancer l’économie et promouvoir la paix

Plus de 100 organisations ont participé à cette 2è édition de la Foire régionale agricole sylvopastorale, halieutique, artisanale et culturelle (Frasphac II) de Gao. En marge des activités économiques, il est prévu des actions de sensibilisation dans le domaine de l’agriculture.

Lire aussi : #Mali : Gao : Remise d’un important lot de vivres aux personnes de petite taille

La ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré a remis mercredi dernier, un important lot de dons composés essentiellement de vivres à la présidente régionale des personnes de petite taille, Fatoumata Mahamadou..

Lire aussi : #Mali : Incendie du marché de Gao : Une délégation ministérielle constate l’ampleur des dégâts

Le marché des légumes de la Commune urbaine de Gao ou marché «Daniel Boiteux» a été complètement consumé par un incendie ravageur, mercredi dernier. Les dégâts matériels sont importants..

Lire aussi : #Mali, #Gao : Le marché de légumes consumé par un incendie

Un nouvel incendie s'est déclaré ce mercredi aux environs de 11h au grand marché de Gao appelé « marché de légumes »..

Lire aussi : #Mali : Gao : Le ministre d’État décore dix blessés de guerre

Le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga, a remis jeudi dernier des médailles de blessé de guerre à dix militaires..

Les articles de l'auteur

#Mali :Déplacés internes à Gao : Une lueur d’espoir dans la grisaille

La crise multidimensionnelle (sécuritaire, sociale, politique et alimentaire) qui a touché notre pays en 2012 a véritablement impacté la vie des communautés notamment celles qui vivaient en bonne intelligence..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié vendredi 15 mars 2024 à 09:21

#Mali : Gao : Une foire pour relancer l’économie et promouvoir la paix

Plus de 100 organisations ont participé à cette 2è édition de la Foire régionale agricole sylvopastorale, halieutique, artisanale et culturelle (Frasphac II) de Gao. En marge des activités économiques, il est prévu des actions de sensibilisation dans le domaine de l’agriculture.

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié jeudi 07 mars 2024 à 08:29

#Mali : Gao : Remise d’un important lot de vivres aux personnes de petite taille

La ministre de la Santé et du Développement social, le colonel Assa Badiallo Touré a remis mercredi dernier, un important lot de dons composés essentiellement de vivres à la présidente régionale des personnes de petite taille, Fatoumata Mahamadou..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié lundi 12 février 2024 à 08:25

#Mali : Incendie du marché de Gao : Une délégation ministérielle constate l’ampleur des dégâts

Le marché des légumes de la Commune urbaine de Gao ou marché «Daniel Boiteux» a été complètement consumé par un incendie ravageur, mercredi dernier. Les dégâts matériels sont importants..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié vendredi 09 février 2024 à 07:45

#Mali, #Gao : Le marché de légumes consumé par un incendie

Un nouvel incendie s'est déclaré ce mercredi aux environs de 11h au grand marché de Gao appelé « marché de légumes »..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié mercredi 07 février 2024 à 14:58

#Mali : Gao : Le ministre d’État décore dix blessés de guerre

Le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le colonel Abdoulaye Maïga, a remis jeudi dernier des médailles de blessé de guerre à dix militaires..

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié mercredi 07 février 2024 à 09:24

Spécial 20 janvier 2024, #Mali : Trafic sur l’axe Gao-Kidal : Reprise timide, mais significative

Après plus d’une décennie d’arrêt, le trafic sur le tronçon Gao-Kidal vient de reprendre à la suite de la reconquête de la ville de Kidal par les Forces armées maliennes (FAMa). Une reprise qui fait le grand bonheur des populations du Septentrion.

Par Abdrahamane TOURE (AMAP-Gao)


Publié vendredi 19 janvier 2024 à 08:57

L’espace des contributions est réservé aux abonnés.
Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.
S’abonner